Les pratiquants de Philadelphie aux États-Unis marquent 340 millions de démissions des organisations communistes

Les pratiquants de Falun Gong de Philadelphie ont récemment célébré le retrait de 340 millions de Chinois des organisations communistes en organisant des activités de clarification de la vérité à Chinatown le 22 septembre 2019. Ils ont prononcé des discours et distribué des dépliants d'information pour informer les gens de la persécution du Parti communiste chinois (PCC) à l'égard des pratiquants de Falun Gong, en particulier de l'atrocité de prélèvement d'organes sur des pratiquants de leur vivant.


La population de Chinatown a assisté aux activités et été informée des crimes du PCC. Trente-six Chinois ont quitté le PCC, la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers lors de l'événement. Plusieurs personnes ont félicité les pratiquants pour leur résistance rationnelle et pacifique à la persécution du PCC. Beaucoup les ont encouragés: "Je vous soutiens !" "Continuez vos magnifiques efforts !"

 
Les pratiquants de Falun Gong à Philadelphie ont organisé des activités le 22 septembre 2019 pour célébrer le retrait de 340 millions de personnes des organisations communistes.


 
Les passants s’informent à propos du Falun Gong.
 
 
Les pratiquants parlent aux gens de la persécution en Chine.


Jessica Russo, médecin représentant ‘Médecins contre le prélèvement forcé d'organes (DAFOH)’, a prononcé un discours dans lequel elle a dénoncé les atrocités commises par le PCC en prélevant des organes sur des pratiquants vivants du Falun Gong. Elle a cité les résultats de recherches menées ces dix dernières années : des pratiquants de Falun Gong et des dissidents politiques encore vivants étaient les sources de la florissante industrie de la transplantation en Chine. Des organes compatibles ont été trouvés en quelques semaines ou même en quelques jours, alors qu'il faut habituellement deux ans ou plus aux États-Unis. Des milliers de pratiquants de Falun Gong en Chine ont été emprisonnés et tués pour leurs organes.


Le Dr Russo a souligné qu'un tribunal international indépendant, le China Tribunal, a rendu son jugement final à Londres : " Les membres du Tribunal sont convaincus - à l'unanimité et sans l'ombre d'un doute - que le prélèvement forcé d'organes de prisonniers d'opinion a été pratiqué pendant une longue période, impliquant un très grand nombre de victimes en Chine ". Le Dr Russo a demandé à tout le monde de s'impliquer et d'aider à mettre un terme aux atrocités de prélèvement d'organes du PCC.


 
Mme Liu aide les gens à quitter les organisations communistes depuis plus de dix ans.


Mme Liu, pratiquante de Falun Gong, aide les gens à quitter les organisations communistes en Chine et aux États-Unis depuis plus de dix ans. Elle a prononcé un discours et partagé son expérience personnelle d'assister au réveil du peuple chinois.


Elle a récemment parlé à un touriste chinois des crimes du PCC. Le touriste était d'accord avec ce qu'elle a dit et a décidé de quitter les organisations communistes. Il a dit : "J'admire votre courage de dire ces faits aux gens ! Les pratiquants de Falun Gong en Chine risquent leur vie pour dire la vérité ! Ils sont admirables !" L'homme lui a dit que le guide touristique ne permettait pas aux touristes de parler aux pratiquants. Il a dit : "Le guide me regarde alors que je vous parle, mais je n'ai pas peur, même s'ils me jettent en prison." Il a serré la main de Mme Liu avant de partir et lui a dit : "Merci ! Merci à vous tous !"


Une autre fois, un Chinois a accepté le dépliant que Mme Liu lui tendait. Elle lui a demandé s'il avait entendu parler de la démission des organisations communistes. Il a répondu : "Oui, je sais. Je suis membre du PCC. J'ai même travaillé comme secrétaire de section du Parti, mais je sais que le PCC est condamné ! J'aimerais démissionner aujourd'hui."


Il a ajouté : "De nombreux fonctionnaires corrompus ont été arrêtés, mais la corruption continuera si le climat politique continue de lui laisser libre cours. Tant que la nature du Parti rester la même, la Chine n'aura pas d'issue. J'ai perdu espoir dans le Parti communiste. C'est pour ça que j'ai décidé de démissionner!"


Les activités des pratiquants de Falun Gong ont reçu des encouragements de personnes de toutes races et origines. Un homme du nom de Faris, venu aux États-Unis pour suivre une formation, a été consterné d'apprendre que le CCP prélevait des organes. Il a suggéré que les pratiquants de Falun Gong utilisent des bannières en différentes langues et diffusent la nouvelle à une plus grande échelle.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.