L’histoire de Shennong et le festival du Roi de la médecine

L'ancienne divinité Shennong est bien connue et commémorée en Chine. Il a inventé l'agriculture et enseigné aux gens à cultiver des céréales et à différencier les plantes médicinales. Par conséquent, on l'appelait Shennong (divinité de l'agriculture), Wugushen (divinité des Cinq céréales ) et le roi de la médecine.


Shennong était l'un des Trois Souverains, qui incluaient également Suiren (inventeur du feu) et Fuxi (inventeur de la chasse, de la pêche et de la domestication). Ces trois souverains vivaient antérieurement à l'empereur Huang (l'Empereur Jaune), qui régna vers 2600 av. J.C. Shennong était également connu comme l'Empereur Yan. Les Chinois se considèrent traditionnellement comme les descendants des Empereurs Yan et Huang.


 
Illustration de Shennong, produite au 18e siècle


Le Festival du Roi de la médecine est une tradition qui remonte à la fin de la Dynastie Tang (923-937) et qui a lieu lors de Chunfen (l'Equinoxe de Printemps). En tant que l'un des 24 termes solaires du calendrier chinois traditionnel, Chunfen fait référence au jour du printemps, lorsque le soleil apparaît juste au-dessus de l'équateur. Tombant souvent le 21 mars, c'est la date où le jour et la nuit se divisent également et où le printemps commence.


L’agriculture et les herbes

Selon Ban Gu, un historien de la Dynastie des Han : "En suivant les lois du ciel et en tirant parti de la terre, Shennong a fabriqué le lei si (prototype de la charrue) et a enseigné l'agriculture aux gens. Il a miraculeusement appliqué la technique pour son large usage. C'est pourquoi il a été appelé Shennong (divinité de l'agriculture). ”


La chasse et la pêche ne pouvaient à elles seules nourrir la population croissante de l'époque. De plus, les gens se sont peu à peu éloignés de la nature et de leur origine divine, entraînant une détérioration de l'environnement et l'apparition de maladies. Shennong a goûté à des centaines de plantes et a identifié cinq cultures communes (connues plus tard sous le nom de Cinq Céréales). En montrant aux gens comment utiliser des outils ainsi que des techniques pour cultiver la terre, il a introduit l'agriculture.


Selon Huangfu Mi et d'autres historiens, Shennong a grandi près de la Rivière Jiang (il porte donc le nom de famille de Jiang), une branche de la rivière Wei près du fleuve Jaune. Il a appris aux gens à faire pousser des cultures au lieu de tuer pour se nourrir. Beaucoup de gens en bénéficiaient quotidiennement, mais sans savoir d’où cela venait.


Outre les cultures, Shennong a également identifié 365 herbes. Parmi elles, 120 favorisent la santé, 120 améliorent l'esprit et 125 soignent les maladies. Cela a été documenté dans le livre de Shennong Ben Cao. Ensemble avec Huangdi Neijing, Nanjing et Shanghan Zabing Lun (Traité sur les dommages causés par le froid), ils sont considérés comme les quatre livres classiques de la médecine chinoise.

L’invention du thé

Une fois, alors qu’il goûtait les herbes dans le Comté d’Anren, dans la province du Hunan, Shennong s’est empoisonné et a souffert de maux de tête et de vertiges. Il a négligemment coeuilli des feuilles d'un arbre pour se nourrir. À sa grande surprise, cela a atténué son inconfort. Shennong l'a nommé cha (thé) et a montré aux habitants comment le consommer.


Plus tard, alors qu'il cherchait plus d'herbes sur la Montagne Yunqiu, Shennong a accidentellement mangé de l'herbe crève-cœur et est mort. Les habitants des régions voisines étaient profondément attristés et ont construit le tombeau de l’empereur Yan et le temple Shennong pour le commémorer.


Le Festival du Roi de la médecine

Shennong avait l’habitude de chercher des herbes dans le Canton d'Anren avec huit assistants. Il a également enseigné aux habitants l'agriculture et la phytothérapie. Les gens ont ainsi appelé l’endroit Xiangcaoping (place des bonnes herbes) et construit Jiulongan (hermitage de neuf dragons) en commémoration.


Cette tradition s'est poursuivie dans les générations suivantes. Les habitants ont construit le Temple du Roi de la médecine et une statue pour Shennong. Trois jours avant et après Chunfen (environ une semaine en tout), des gens lui apportaient de la nourriture, des médicaments à base de plantes et des cultures pour l'adorer.


Cela s'est peu à peu transformé en une célébration et un festival commercial à grande échelle. Les gens viennent de plus de 100 cantons de 10 provinces pour cet événement dans le canton d'Anren, en quête de plantes médicinales, de divers produits et nourritures et de divertissements.

< a href=http//:www.minghui.org/mh/articles/2019/3/22/春分药王节(图)-384202.html>Version chinoise


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.