Des événements marquant 20 ans de persécution du Falun Gong sensibilisent l’opinion en Israël

Les pratiquants de Falun Gong partout dans le monde organisent chaque année des manifestations en mémoire de leurs compagnons de pratique qui sont morts du fait de la persécution. Cette année est particulièrement importante, puisque 2019 marque 20 ans de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Les pratiquants d’Israël ont participé à trois événements majeurs à Tel Aviv.


Manifestation silencieuse devant l’Ambassade de Chine

Le mardi 16 juillet, des dizaines de pratiquants vêtus de blanc se sont rassemblés devant l’Ambassade de Chine de Tel Aviv. Ils ont fait la démonstration des quatre séries d’exercices et de la méditation assise.


Certains tenaient des banderoles disant : " Arrêtez la persécution des pratiquants du Falun Gong en Chine", " N’ignorez pas ce crime", "Le régime Chinois tue les pratiquants de Falun Gong pour leurs organes, Aidez à faire cesser ces atrocités ", et "Arrêtez les prélèvements forcés d’organes à vif en Chine sur les pratiquants de Falun Gong ".

 
Les pratiquants ont organisé un rassemblement pacifique devant l’Ambassade de Chine de Tel Aviv le 16 juillet 2019.


Plusieurs pratiquants tenaient des photos de pratiquants ayant été persécutés à mort accompagnées d’une brève description de leur histoire.


Des automobilistes s’arrêtaient pour lire les panneaux et regarder les exercices. Certains posaient des questions.

 
Pratiquants devant l’Ambassade de Chine de Tel Aviv


Plusieurs pratiquants distribuaient des documents de clarification de la vérité aux passants. Quelques jeunes filles ont manifesté un grand intérêt pour le Falun Gong, posant des questions sur la croyance en Véracité-Bonté-Patience.


Un passant, un ingénieur et professeur de physique, a dit avoir été mis au courant s’agissant de la pratique et de la persécution du Falun Gong par le biais de l’ancien Membre de la Knesset Bezalel Smotrich. Il a exprimé son dégoût du communisme et de ses crimes, et après quelques minutes il s’est joint au groupe de pratiquants pour l’exercice de méditation assise.


Environ 50 pratiquants venus de tout Israël ont participé à l’événement.


Présenter le Falun Gong aux travailleurs émigrés Chinois dans l’ancienne Gare routière centrale de Tel Aviv

Le samedi matin du 20 juillet, des dizaines de pratiquants se sont retrouvés sur la rue Neve Sha’anan à Tel Aviv, près de l’ancienne gare routière centrale, un quartier grouillant de monde les samedis matins. Ces rues servent de point de rencontre hebdomadaire pour des centaines de travailleurs émigrés chinois, qui s’arrêtent pour acheter des produits frais et retrouver leurs compatriotes. Habituellement ils peuvent être vus debout par groupes, leurs paniers remplis de courses, discutant et riant.


À 7 heures du matin, avant même l’ouverture des magasins, les travailleurs Chinois ont été surpris de voir des banderoles suspendues à chaque arbre et poteau du coin – des affiches à propos de la persécution, des articles en chinois photocopiés parlant du Falun Gong, et des photos de pratique des exercices en grand groupe dans différentes villes de par le monde.

 
Des travailleurs émigrés Chinois dans Tel Aviv stupéfaits de voir des banderoles avec des informations à propos de la persécution du Falun Gong en Chine.


Un grand écran télé montrait des vidéos en Mandarin sur le fait que le Falun Gong est pratiqué partout dans le monde. Les vidéos ont captivé l’attention de nombreux travailleurs Chinois qui sont restés debout à les regarder du début à la fin.


Plusieurs Chinois se sont rassemblés autour du présentateur qui lisait des passages en Mandarin à propos du Falun Gong et de la persécution. Les travailleurs Chinois ont pris des photos du groupe qui faisait les exercices.


 
 
Des travailleurs Chinois prenant des photos des pratiquants faisant la démonstration des exercices.


Veillée aux chandelles devant la cinémathèque de Tel Aviv

Aux alentours de 19 heures, des dizaines de pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés à l’extérieur du cinéma/théâtre de la Cinémathèque de Tel Aviv. Ils ont monté une estrade avec une grande banderole avec les mots " 20 ans de courage. "


Au pied de l’estrade, dix pratiquants se sont assis en méditation, chacun tenant une chandelle et la photo d’une victime de la persécution, avec une courte description de son histoire.

 
 
Les pratiquants lors d’une veillée aux chandelles devant la Cinémathèque de Tel Aviv le 20 juillet 2019.


Alors que la nuit tombait, les chandelles allumées pouvaient être vues de loin, communiquant une sensation de sérénité. À quelque distance de l’estrade il y avait une table où les gens pouvaient signer une pétition appelant à traduire en justice Jiang Zemin, le chef du PCC en 1999 et instigateur de la persécution.


Deux présentateurs ont invité les spectateurs à se renseigner sur les crimes contre l’humanité dont peu de gens ont parlé et qui durent depuis 20 ans. " Nous sommes ici ", ont-ils dit, "pour demander qu’il soit mis fin à la brutale persécution de millions d’innocents, qui ont décidé de s’en tenir à leur croyance en Véracité-Bonté-Patience. ...dans un processus prolongé et graduel de fausse propagande et de diffamation du Falun Gong, ayant pour but d’endommager sa popularité, une campagne pour l’éradiquer a été lancée par le régime communiste en Chine. Le 20 juillet 1999, l’ancien président du Parti communiste, Jiang Zemin, donnait l’ordre de les 'ruiner financièrement et de les détruire physiquement’.


" N’est-il pas difficile de croire qu’une chose pareille puisse se produire de nos jours? " a demandé le présentateur. " Pour nous Israéliens qui vivons dans un monde libre, c’est réellement inimaginable. Et pourtant, pour comprendre comment de telles choses peuvent se produire en Chine, vous devez connaitre la vraie nature du Parti communiste chinois. "


Le rassemblement s’est poursuivi avec la lecture des histoires de quatre pratiquants Chinois de Falun Gong. Elles ont été présentées sous la forme d’une mini pièce de théâtre avec plusieurs narrateurs représentant un personnage différent dans chaque histoire.


Le public était fasciné. Un certain nombre de gens ont signé la pétition appelant à la fin de la persécution.

 
La foule lors du rassemblement à l’extérieur de la cinémathèque de Tel Aviv, le 20 juillet 2019


Le présentateur a continué en disant : "Chaque année le 20 juillet, il y a des rassemblements partout dans le monde qui dévoilent ces crimes odieux [perpétrés contre le Falun Gong] et qui informent sur les pratiquants du Falun Gong qui font face à une cruauté inimaginable, et notre espoir est que toute cette méchanceté disparaisse. Cette année, marque 20 ans de la persécution du Falun Gong en Chine, et nous espérons également que ce sera la dernière année de douleurs et de souffrances infligées à des millions de personnes. Nous vous invitons à assister au rassemblement et à allumer une chandelle en mémoire des victimes qui sont mortes sous la persécution. Vous pouvez également signer la pétition pour condamner la persécution. Mais surtout– à quiconque entend cela aujourd’hui – veuillez en parler à vos connaissances et aidez-nous à éveiller les consciences sur ce qui se passe actuellement en Chine. Ensemble nous pouvons faire cesser la persécution ! "

 
Des passants allumant des chandelles en mémoire des victimes en Chine


Dans le même temps, le film Lettre de Masanjia était diffusé dans la Cinémathèque. La salle de cinéma était pleine à craquer et certains étaient assis sur les marches pour ne pas rater la projection.


 
La salle de cinéma était pleine à craquer lors de la projection de Lettre de Masanjia dans la Cinémathèque de Tel Aviv le 20 juillet.


À la fin du film, il y eu un silence dans la salle. Lors de la séance des Questions-Réponses, il y a eu des questions à propos du film, de la photographie et de l’animation, ainsi que sur la persécution. Par la suite, l’assistance s’est dispersée à l’extérieur sur la place en face du cinéma et face à l’estrade, devant les chandelles, et les panneaux racontant les histoires. Certains avaient les larmes aux yeux et certains allumaient des chandelles. D’autres partageaient leurs impressions :

" C’était une expérience puissante. "

" C’était excellent. J’en avais déjà entendu parler avant mais je ne savais pas comment tout cela se déroulait, donc c’était très intéressant et triste à regarder. "

" C’est un film fort, un film à voir ! "

"Ça vaut le coup de le voir, fascinant. "

" C’est important que les gens soient au courant de ces violations, de la torture, du manque de liberté, et des horreurs qui sont infligés à ce groupe d’innocentes personnes. J’aimerai partager cette information et accroître la prise de conscience", a dit Mme Glory Zhukovicki.


Le journaliste Gad Lior a écrit le lendemain de la manifestation: " Bien que j’étais supposé assister à une autre manifestation, j’ai décidé étant donné l’importance du sujet de venir spécialement de Jérusalem à Tel Aviv, et je ne l’ai pas regretté un seul instant. C’est l’un des films les puissants et émouvants que j’ai pu voir ces dernières années, et je l’ai déjà recommandé à des amis. J’ai également vu le rassemblement pacifique à l’extérieur. C’était très émouvant. "


Version anglaise disponible à:
Israel: Events Marking 20-Year Persecution of Falun Gong Spread Awareness

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.