Des pratiquants de Falun Gong essayant d’assister à l’audience d’une compagne de pratique ont été arrêtés et leurs données biométriques saisies

Plus d'une vingtaine de pratiquants de Falun Gong de la ville de Guiyang, province du Guizhou, ont été arrêtés en juin 2019, alors qu'ils essayaient d'assister à l'audience d'une autre pratiquante locale arrêtée l'année dernière pour sa croyance. La police a pris leurs données biométriques sans préciser pourquoi.


Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Avec l'avancée constante des outils de surveillance de masse, y compris la reconnaissance faciale et de posture, les pratiquants suspectent les autorités d’avoir utilisé l'audience comme un stratagème pour les arrêter et recueillir leurs informations pour mieux les surveiller.


Mme Li Yuanyou, 62 ans, a été arrêtée en octobre 2018 pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong. Sa famille a été informée que son audience aurait lieu le 13 juin 2019 à 10 h.


Des dizaines de membres de la famille de Mme Li et des pratiquants locaux se sont rendus au tribunal du district de Nanming le 13 juin et ont attendu plus de deux heures avant d'être informés que l'audience était reportée à 13 h.


Les deux avocats de Mme Li et deux membres de sa famille ont pénétré dans la salle d'audience à 13 h, attendant le début du procès. Ils ont ensuite été informés que l'audience aurait lieu dans une autre salle d'audience, car la salle initialement prévue était trop petite et avait aussi des problèmes techniques.


Après que les avocats et les huissiers soient partis, les membres de la famille de Mme Li ont été empêchés de quitter la salle. Quelques minutes plus tard, plusieurs policiers sont arrivés et les ont emmenés au poste de police de Shuanglong.


Les policiers se sont présentés comme des agents du poste de police du district de Nanming et ont révélé qu'ils exécutaient des ordres émanant de leur hiérarchie.


Environ quinze minutes plus tard, plus de vingt pratiquants de Falun Gong ont aussi été amenés au poste de police. Les policiers ont pris des photos de chacun d'eux, relevé leurs empreintes digitales et prélevé des échantillons de sang. Ils les ont aussi filmés de face, de gauche et de droite, ainsi que leurs pieds.


Les pratiquants ont ensuite été emmenés à leur poste de police local, puis renvoyé chez eux par des policiers qui ont aussi fouillé leurs domiciles pour chercher des documents liés au Falun Gong. Il était 23 h 30 quand les policiers sont partis.


Mme Wu Huiying a été arrêtée et envoyée au centre de détention de Wangchengpo quand elle a contesté la police pour les arrestations.


Il n'a pas pu être confirmé si l'audience de Mme Li Yuanyou a eu lieu le 13 juin comme prévu.

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/7/8/178364.html

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.