Le régime chinois refuse d'accorder un nouveau passeport à une pratiquante de Falun Gong au Danemark

Wei Zaiqun (à gauche), son mari, et ses deux sœurs, Wei Wei et Zaihui Zaixiu.

Je m'appelle Wei Zaiqun. Je suis une Chinoise qui a épousé un Danois en 2004 et qui a depuis déménagé au Danemark. J'ai été initiée au Falun Gong en 2006 et je suis devenue pratiquante à l'époque. J'ai énormément bénéficié de la pratique du Falun Gong et je l'ai présenté à ma famille. Ma mère et mes deux sœurs sont elles aussi devenues pratiquantes. Cependant, une aussi merveilleuse pratique est persécutée en Chine et la persécution s'est étendue à l'étranger.


L'ambassade de Chine au Danemark a refusé de délivrer un nouveau passeport

Je me suis rendue à l'ambassade de Chine au Danemark le 22 mars 2018 pour demander un nouveau passeport, mon passeport actuel expirant bientôt. On m'a remis un reçu pour venir récupérer le passeport le 12 avril 2018. J'ai reçu un appel téléphonique de l'ambassade et on m'a demandé de m'y rendre pour discuter. J'ai rencontré des responsables et leur ai raconté comment j'avais commencé à pratiquer le Falun Gong et les bénéfices de santé de la pratique que j’avais expérimentés. Je souffrais autrefois de nombreuses maladies, mais après trois mois de pratique, tous mes maux ont disparu.


Depuis 13 ans, je n'ai pas eu à prendre un seul comprimé ni à consulter un médecin. Après la conversation, on m'a dit de rentrer chez moi et d'attendre une autre notification.


J'ai fait de nombreux voyages et téléphoné à l'ambassade pour me renseigner à ce sujet. On m'a dit que mon passeport n'était pas prêt et qu'ils allaient le signaler à leurs supérieurs. J'ai aussi passé plusieurs appels téléphoniques pour parler au cadre supérieur. Le membre du personnel qui a répondu à mes appels m'a répondu tour à tour que le responsable était trop occupé ou qu'il n'était pas à son bureau.


En décembre 2018, j'ai finalement réussi à parler à une autorité dénommée Qu. Il a dit : "Vous n'avez pas droit à un nouveau passeport selon la loi." Quand je lui ai demandé pourquoi, il m'a répondu : "Vous devriez le savoir." Il ne m'a pas dit quelle loi j'avais violée et ne m'a remis aucuns documents officiels. Selon la loi chinoise, la pratique du Falun Gong n'est pas illégale. Ils ne m'ont toujours pas envoyé de documents officiels indiquant leur refus de délivrer un nouveau passeport.


Le beau-frère torturé à mort, la mère décédée suite au traumatisme

Ma mère, mes deux sœurs et mon beau-frère ont commencé à pratiquer le Falun Gong après avoir constaté les changements survenus chez moi. Eux aussi sont devenus en bonne santé et paisibles peu après avoir commencé la pratique.


Malheureusement, une vingtaine de policiers se sont introduits chez eux en mai 2015 sans mandat. Ils ont confisqué des effets personnels, des livres de Falun Dafa, des brochures, de l'argent liquide, un ordinateur, une imprimante et d'autres équipements électroniques. Mes sœurs et mon beau-frère ont été arrêtés.


Mes sœurs ont été condamnées à sept ans de prison en février 2017. Mon beau-frère a écopé de trois ans. Ils ont été brutalement torturés et interrogés pendant leur détention.


Mon beau-frère est mort en prison après avoir été torturé trois mois seulement après son arrestation. Ma mère, qui a 80 ans, et la mère de mon beau-frère sont devenues grabataires après avoir appris la mort de mon beau-frère. Toutes deux sont décédées en 2018.


Version chinoise ;
丹麦魏再群女士新护照遭中共无理拒发(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.