Un citoyen du Heilongjiang prend six ans pour avoir attiré l’attention sur sa croyance persécutée

Un habitant de 70 ans de la ville de Harbin, province du Heilongjiang, a été arrêté le 24 mai 2018 pour avoir affiché des informations au sujet du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


M. Zhao Lin a comparu au tribunal du district de Daoli le 14 décembre 2018 et son avocat a plaidé non coupable pour lui, aucune loi en Chine ne criminalisant le Falun Gong.

 
M. Zhao Lin


La famille de M. Zhao n’a reçu de mise à jour de son dossier que deux mois après l’audience, quand on leur a dit de venir chercher son verdict.


Ils ont vu que M. Zhao avait été condamné à six ans de prison et à une amende de 20 000 yuans et que le verdict était daté du 18 décembre 2018, quatre jours après l'audience.


Même si le délai d'appel était déjà expiré depuis plus d'un mois, M. Zhao a quand même interjeté appel de la sentence injustifiée.


Lorsque sa famille est allée au centre de détention du district de Nangang le 26 avril 2019, pour déposer de l’argent pour lui, on leur a dit que M. Zhao n’était plus là.


Ils ont ensuite contacté le tribunal de Daoli et ont été informés que l’appel de M. Zhao avait été rejeté. Mais le tribunal et le centre de détention ont refusé de révéler où il se trouvait.


Grâce à diverses sources, la famille de M. Zhao a finalement découvert qu’il se trouvait à présent dans la prison de Hulan à Harbin.


Voir également :

Un retraité jugé pour avoir collé un sticker " Falun Dafa est bon" dans un espace public


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/5/22/177721.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2019/5/8/386343.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.