Falun Dafa a sauvé nos vies

Je suis professeur de mathématiques dans un Collège. Je ne croyais pas en la rétribution karmique ou aux êtres divins à cause de la culture du Parti communiste chinois (PCC) dans laquelle j’ai grandi. Je pensais seulement à faire plus d’argent et à obtenir une promotion. J’ai commencé à avoir des problèmes de santé dans ma quarantaine; j’avais l’air maladif et j’étais très maigre, je perdais mes cheveux, et je souffrais d’ insomnie. Peu importait ce que je faisais, je ne parvenais pas à prendre du poids.


Tous mes proches et mes collègues disaient que j’avais l’air d’un homme de 60 ans. J’étais déprimé et ne voulais pas passer d’examens médicaux parce que j’avais peur de découvrir ce qui n’allait pas. Au lieu d’essayer d’améliorer ma santé, je fumais, mastiquais des noix de bétel, buvais et jouais au Mahjong tous les jours pour m’engourdir à la réalité.


Ma mère et certains de mes proches pratiquent le Falun Dafa. À l’époque, je savais que l’auto-immolation de la Place Tiananmen était un canular mis en scène par le régime communiste, et que le Falun Dafa était innocent. Je n’étais pas davantage intéressé par la pratique parce que je recevais mon salaire du Parti, et que je ne voulais pas perdre mon emploi. Je me disais que je commencerai la pratique lorsque je serai à la retraite.


Ma mère est venue vivre avec moi pendant la rénovation de sa maison en août 2011. Elle a vu mon état et a dit, "Viens pratiquer les exercices [de Dafa] avec moi. Ils sont très bons. Cela fait 10 ans que je ne suis pas allée à l’hôpital. On ne peut pas mentir sur son état de santé, et de plus, une mère ne mentirait pas à son fils.


Par curiosité, j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa avec ma mère. J’avais 44 ans à l’époque.
Après avoir pratiqué pendant une semaine, mon insomnie, mes pellicules et mes douleurs ont disparu.


J’ai pu dormir profondément après m’être allongé sur le lit en à peine cinq minutes. Je ne savais pas que Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) avait purifié mon corps. Je pensais que c’était parce que les exercices avaient nettoyé mes veines et renforcé mes muscles et mes tendons.


J’ai décidé d’en savoir plus sur la pratique et j’ai lu Zhuan Falun. J’ai réalisé que le Falun Dafa exigeait que les pratiquants suivent le principe de "Authenticité, Bonté, Tolérance" et que c’était une pratique très vertueuse.


J’ai toujours essayé de vivre en accord avec " Authenticité, Bonté, Tolérance " et je pratiquais les exercices plusieurs fois par semaine. Bien que je pratiquais Dafa depuis plusieurs années, j’avais toujours douté du Maître et de Dafa.


Ce n’est que depuis 2014, lorsque ma femme a vécu une expérience miraculeuse, que mon athéisme et ma culture du Parti ont été désintégrés.


Ma femme n’arrivait plus à s’endormir depuis 20 jours consécutifs. Elle est allée voir des médecins chinois et occidentaux, mais ils n’ont pas pu trouver la cause de ses insomnies. Elle était au bord de la dépression.


Elle a essayé de s’endormir à nouveau le 6 avril 2014, en s’allongeant sur le sofa. Je suis parti de manière à ce qu’elle puisse se reposer. Tout à coup, elle m’a appelé. Lorsque je suis rentré dans la pièce, elle a pris ma main et m’a dit, "Répète ces neuf mots avec moi"


Ma mère m’a toujours dit de réciter sincèrement, "Falun Dafa est bon, Authenticité, Bonté, Tolérance est bon", chaque fois que j’étais en danger. Je n’y ai jamais beaucoup pensé, mais, ma femme voulait que je le récite. Après avoir récité ces mots pendant un peu plus d’une heure, elle s’est levée, s’est agenouillée devant la photo du Maître et a commencé à pleurer. Elle a dit, "J’avais tort, Maître. "


Je lui ai demandé ce qui s’était passé après qu’elle a cessé de pleurer. Elle a dit qu’alors qu’elle essayait de faire un somme, elle a senti ses pieds s’engourdir et n’arrivait plus à bouger. L’engourdissement a commencé à se répandre dans tout son corps et lorsqu’il est arrivé au cœur, son instinct lui a dit de réciter, "Falun Dafa est bon, Authenticité, Bonté, Tolérance est bon." Elle a dit qu’à chaque récitation de la phrase, l’engourdissement diminuait peu à peu jusqu’à complètement disparaître. Elle savait que c’était le Maître qui la sauvait.


J’ai soudain compris les nombreux dictons anciens tels que : "Il y a des Bouddhas trois pieds au-dessus de la tête" et "Dieu observe ce que font les êtres humains", et "Peu importe à quel point vous pensez être bon, il y a quelqu’un de meilleur que vous." Ces expressions se sont transmises durant des milliers d’années afin que les êtres humains puissent maintenir la droiture.


Je suis devenu plus diligent dans la cultivation et j’ai pratiqué les exercices plus souvent. J’étudiais très souvent le Fa du Maître et sentais néanmoins que ça n’était pas suffisant. Je savais que le Maître était toujours à mes côtés, et je me sentais extrêmement chanceux d’être guidé et protégé par Lui.


Lorsque mes collègues m’ont revu durant le nouveau semestre, ils pensaient que je m’étais fait faire une chirurgie esthétique durant les vacances. Falun Dafa m’avait complètement changé. Depuis que j’ai commencé à pratiquer, j’ai arrêté de fumer, de boire, de jouer et de jurer. J’essaye toujours d’aider les autres.


Ma famille, mes amis et mon chef ont dit que j’étais devenu une personne complètement différente. Je sais que c’est le Maître et Dafa qui m’ont changé pour le meilleur, et que je dois être diligent dans ma cultivation de manière à montrer ma gratitude envers le Maître.


J’ai voulu partager mon histoire parce que je veux que les gens sachent que Falun Dafa est la caractéristique de l’univers. Traitez bien Dafa et souvenez-vous que Falun Dafa est bon, et que Authenticité, Bonté, Tolérance est bon. Démissionnez du PCC et de ses organisations de jeunesse et vous aurez un bel avenir. Ne croyez pas aux mensonges du Parti.


Version en anglais:
http://en.minghui.org/html/articles/2019/5/22/177717.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.