Les pratiquants d’Italie entretiennent l'esprit du "25 avril" en sensibilisant les gens à la persécution

Les pratiquants de Falun Gong à Rome ont organisé des activités pour commémorer le 20e anniversaire de l'appel du 25 avril et promouvoir l'esprit de la manifestation pacifique de ce jour-là.


Le 25 avril 1999 est une date importante pour la Chine et ceux qui pratiquent le Falun Gong. Ce jour-là, environ 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rendus à Pékin pour faire appel aux dirigeants du régime après l'arrestation illégale de pratiquants à Tianjin pour leurs convictions. Les pratiquants de Tianjin ont été libérés à la suite de l'appel pacifique, mais trois mois plus tard, le 20 juillet 1999, le dirigeant chinois de l'époque, Jiang Zemin, a lancé une campagne nationale de persécution contre les pratiquants de Falun Gong qui se poursuit encore à ce jour.


Il se trouve que le 25 avril est également important pour les Italiens parce que c'est le jour de la libération de l'Italie, une fête nationale qui commémore la fin de l'occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup de familles ont pris un jour de congé et se sont promenées sur la Piazza del Popolo.


Rome est une destination populaire pour les touristes et le mois d'avril en particulier. Des touristes de Chine, d'autres régions d'Italie et du reste du monde ont eu l'occasion d'en apprendre davantage sur la persécution en Chine. Certains ont remercié les pratiquants pour leurs efforts ; d'autres ont exprimé le souhait de contribuer à mettre fin à la persécution.

 
Les pratiquants de Falun Gong de Rome ont organisé des activités de clarification de la vérité devant l'ambassade de Chine, à l'occasion du 20e anniversaire de l'appel du "25 avril".
 
 
 
Les pratiquants informent les passants sur la persécution en Chine sur Piazza del Popolo le 25 avril 2019.


Une professeure de yoga des États-Unis a dit qu'elle parlerait à ses élèves de la persécution. Une étudiante indienne avait entendu parler de la persécution en 2010, mais a été surprise d'apprendre qu’elle n’avait pas cessé . Elle a offert ses encouragements et a dit qu'elle aiderait en en informant d’ autres.


M. Huang de Singapour a lu l’information sur bannières et panneaux puis a demandé à un pratiquant de l'aider à démissionner des organisations du PCC qu’il avait rejointes.


Une Chinoise a souhaité bonne chance aux pratiquants et a dit : "J'espère que vous pourrez mener à bien votre mission." Un jeune Chinois s'est entretenu avec des pratiquants et a emporté avec lui un journal de clarification des faits .


Des Italiens curieux d’en apprendre davantage à propos du Falun Gong

Une famille de quatre personnes s'est arrêtée et a posé des questions. Après avoir écouté un pratiquant y répondre, la mère a à son tour informé ses enfants sur la persécution en Chine. Elle a dit que c’était un sujet accablant mais qu'il était important que ses enfants le comprennent.


Un garçon de 11 ans s'est joint aux pratiquants alors qu'ils faisaient le deuxième exercice, la " position debout de Falun ". Pendant qu'il apprenait les exercices, ses parents ont discuté avec un pratiquant et ont appris la persécution.


Une famille d'Udine ne comprenait pas pourquoi une pratique aussi paisible était persécutée. Ils ont compris après qu’un pratiquant leur ait expliqué que le régime communiste chinois s’était senti menacé par la popularité du Falun Gong et par le fait que tant de gens en Chine adoptent le principe de Sincérité-Bonté-Tolérance Ils ont dit qu'il était très important d’en informer gens. Ils ont apprécié d'apprendre qu'il y avait des pratiquants de Falun Gong à Udine et envisageaient d'apprendre les exercices.


Un jeune Italien a fait la remarque que beaucoup d'Italiens ignorent à quel point le communisme est pervers. Après qu'un Milanais ait été informé du prélèvement forcé d'organes, il a dit : "Si nous laissons de telles choses se produire alors le genre humain approche de sa fin."


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.