Une traductrice emprisonnée pour sa foi

Une traductrice qui travaille pour une société étrangère à Dalian a récemment été emmené dans la Prison pour femmes du Liaoning pour y purger une condamnation à deux ans pour sa pratique du Falun Gong, une discipline corps-esprit persécutés par le régime communiste depuis 1999.


Mme Jia Xiuchun a été condamnée par la Cour de district de développement économique et technologique de Dalian, à la suite d’une audience à la cour le 20 avril. Le procureur l’a inculpée de possession de livres de Falun Gong à son domicile. Elle et son avocat ont avancé qu’aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong et que c'est son droit, protégé par la Constitution, de suivre une croyance spirituelle. Le juge président a ajourné l'audience sans décision, mais il a déclaré qu'il annoncerait le verdict après avoir discuté de l'affaire avec un comité collégial de juges.


Mme Jia a été arrêtée en octobre 2016 lors d’un voyage d’affaires à Dunhua, dans la province de Jilin. Elle a été détenue au Centre de détention de Dalian avant d’être emmenée à la Prison pour femmes du Liaoning, où les pratiquantes de Falun Gong sont soumises à une torture brutale pour les forcer de renoncer à leur croyance


Voir également :

Une traductrice poursuivie en justice pour la possession de livres de Falun Gong


La torture des pratiquantes de Falun Gong dans la Prison pour femmes du Liaoning impliquerait l'utilisation d'armes acoustiques

En anglais :
Woman Awaiting Verdict Thanks Pregnant Sister for Standing Up For Her


Version chinoise :
大连外企翻译贾秀春被劫入辽宁省女子监狱

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.