Un fermier du Sichuan, souffre d’une grave lésion cérébrale après que la police lui ait frappé la tête contre un mur

Le 28 août 2018, un agriculteur de la ville de Suining était en train de trier des arachides chez lui lorsque trois policiers sont entrés par effraction et l'ont arrêté. Ils lui ont frappé la tête contre un mur au poste de police local. Il a souffert d'une grave lésion cérébrale à la suite de cela, il alterne entre des épisodes de veille et de coma.

M. Wu Mingshu a été visé pour son refus de renoncer au Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, discipline spirituelle basée sur le principe Authenticité-Bonté-Patience et persécutée par le régime communiste chinois depuis juillet 1999.

La femme de M. Wu a été avisée de l'état de son mari et on lui a demandé de le ramener chez lui. Elle a refusé au motif que la police devrait être tenue pour responsable des blessures qu'il avait subies pendant sa détention.

Les policiers ont ensuite envoyé M. Wu à l'hôpital de la police locale. Sa femme lui a rendu visite et a remarqué qu'il était toujours menotté, alors qu'il ne pouvait pas du tout bouger. Elle a essayé de prendre des photos de lui, mais elle en a été empêchée. Elle a demandé que son mari soit transféré dans un meilleur hôpital et on lui a répondu qu'elle devrait couvrir tous ses frais médicaux.

Pendant que M. Wu se trouvait à l'hôpital de la police, ses enfants, qui travaillaient à l'extérieur du faubourg, sont rentrés chez eux pour essayer d'obtenir sa libération.

Ce n'est pas la première fois que M. Wu est persécuté pour sa croyance. Sa dernière arrestation a été précédée de trois arrestations antérieures.

La première arrestation conduit à dix-huit mois de travaux forcés

M.Wu a commencé à pratiquer le Falun Gong en avril 2004. La pratique a eu un excellent effet sur sa santé physique et lui a donné confiance en lui et un esprit paisible.

Alors que M. Wu distribuait des documents de Falun Gong avec un autre pratiquant, le 30 mai 2006, il a été signalé à la police. Des agents du poste de police du faubourg de Shidong ont mis son domicile à sac en son absence et confisqué tous ses documents de Falun Gong.

Trois semaines plus tard, le 19 juin, alors que M. Wu rentrait chez lui d'une autre ville, des policiers l'ont arrêté dans la rue et l'ont emmené dans un poste de police. Le chef Yuan Xilin l'a giflé et l'a roué de coups de pied. Le visage gonflé et les pieds meurtris, M. Mu a été envoyé au centre de détention de Yongxing le soir même.

Un mois plus tard, il a été transféré dans un centre de lavage de cerveau, où il a été détenu les deux mois qui ont suivi. Il a ensuite été astreint à dix-huit mois de travaux forcés au camp de travail de Xinhua, où il a été contraint d'assister à une séance quotidienne de lavage de cerveau et a subi diverses formes d'abus, comme la privation de sommeil et l'obligation de rester debout sans bouger pendant une longue période.

M. Wu n'est rentré chez lui qu'en novembre 2007. Il a appris que sa femme avait également été détenue pendant une journée après son arrestation et que la police avait confisqué 3000 yuans en espèce, tout l’argent qu'ils possédaient. Sa femme a eu du mal à joindre les deux bouts pendant son séjour en camp de travail.

Deux nouvelles arrestations en moins de deux mois

La deuxième arrestation de M. Wu a eu lieu en février 2014, après qu’il a distribué un exemplaire des Neuf commentaires sur le Parti communisteau bureau du Parti du bourg. Des policiers du poste de police de Shidong l'ont arrêté et ont confisqué ses livres de Falun Gong, ainsi que des ordinateurs et un graveur de DVD. Il a été condamné à payer une amende de 1000 yuans et gardé dans un centre de lavage de cerveau pendant treize jours.

M. Wu et un autre pratiquant se sont rendus dans le canton de Daying pour livrer des documents de Falun Gong à d'autres pratiquants le 14 décembre 2015. La police a mis leurs téléphones portables sur écoute et a demandé à un agent d'attendre à proximité en se faisant passer pour un chauffeur de taxi. M. Wu et le pratiquant ont pris le taxi jusqu'au domicile d'un autre pratiquant, où ils ont été assaillis par des policiers.


M. Wu a été ramené dans la ville de Suining. Dans le fourgon de la police, ils l'ont ligoté et l'ont violemment frappé. Des dizaines de policiers ont mis son domicile à sac et ont pris des photos. Ce jour-là, à 23 heures, plus de dix véhicules de police, y compris des véhicules des forces armées de la police, ont été dépêchés sur les lieux pour saccager son lieu de location. Après avoir confisqué d'autres livres et documents de Falun Gong, ils ont envoyé M. Wu au centre de détention de Yongxing à 2 heures du matin le lendemain, où il a été détenu pendant trente-sept jours.

Même avant sa dernière arrestation, en août 2018, la police harcelait M. Wu de temps en temps, exigeant des informations sur d'autres pratiquants de Falun Gong.

Version chinoise : 四川省遂宁市吴明书自述多次遭迫害经历


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.