Se réveiller de l'illusion

J’ai récemment fait un rêve dans lequel je suis allé en France. D'autres pratiquants dans le rêve ont dit, "Oh, tu es réveillé. Tu as dormi tout du long, mais nous sommes restés à tes côtés."


J'ai réalisé que le Maître m’indiquait que j'avais été dans la confusion jusqu’à récemment où mon esprit était devenu clair et où j'étais arrivé en "France" (la prononciation de ce mot en chinois représente un territoire constitué de Fa)


Une conscience principale forte

Dans le passé, ce n’était que trop facile pour moi d’abandonner ma conscience principale en faisant la méditation assise. C’est à dire, jusqu'à voici deux ans lorsque le Maître a arrangé qu’un compagnon e pratique vienne m'aider.


J’avais eu ce problème déjà avant de quitter la Chine. J’allais alors travailler la journée et je faisais les trois choses après le travail. J'arrivais aussi à avoir plus de temps libre en dormant moins.


Lorsque je me réveillais le matin, je me sentais souvent endormi, aussi durant la méditation assise je perdais facilement ma concentration bien avant la fin. Je savais que je ne devais pas être ainsi, mais je n'ai pas accordé beaucoup d'attention à résoudre ce problème.


Après être arrivé à l'étranger, j'ai commencé à travailler pour un des médias établis par les pratiquants de Dafa. J’y ai consacré beaucoup d’efforts et me sentais satisfait de moi-même. Cependant, ma situation est devenue exactement comme décrit dans Zhuan Falun :

"Pourquoi tout va de travers? On le maltraite, son chef le prend en grippe, l’ambiance familiale devient tendue. Pourquoi surgissent d’un coup tous ces conflits?"


De fait, dans ma propre vie, les gens me percevaient de façon étrange. Mon supérieur me critiquait, et son chef également. Un pratiquant m’insultait, m’amenant à me sentir humilié. Même les pratiquants avec qui je m’entendais bien se plaignaient aussi de moi. Ma femme faisait de même. Je pensais en moi-même, "Pourquoi ai-je à souffrir comme ça ? Je vais démissionner !"


Les tribulations que j’ai expérimentées durant cette période m’ont fait venir des larmes plusieurs fois. La pression est devenue si forte qu’elle a même surpassé ce que j’avais subi en Chine aux premiers moments de la persécution. Malgré tout, je ne voulais pas abandonner ce que j’étais supposé faire. Cependant, l’idée de quitter mon travail ne cessait de me traverser l’esprit.


Je me sentais alors accablé, pensant, "Devrais-je continuer ou abandonner ?" J’ai décidé que quitter mon travail n’était pas quelque chose que le Maître voudrait que je fasse, alors je me suis résolu à continuer et à traverser la tribulation.


Recommencer

J’ai décidé de recommencer ma cultivation à zéro, avec une ferme croyance dans le Maître et le Fa, et la résolution de suivre le Maître inconditionnellement. J’ai réalisé que les tribulations que j’avais rencontrées dans ma vie quotidienne se produisaient parce que je ne voulais pas écouter les autres. Je savais qu’elles s’étaient manifestées parce que le Maître essayait de m’aider à m’améliorer.


L’exigence pour le comportement d’un pratiquant est fixé par le Fa. Par exemple, des choses comme rester conscient durant la méditation assise et émettre les pensées droites.


Je pensais que je croyais dans le Maître et le Fa, mais je ne pouvais même pas atteindre les exigences de base du Fa. Alors, avais-je vraiment la foi ?


Après avoir partagé mes compréhensions avec d’autres pratiquants, j’ai commencé à prêter plus attention aux petites choses. Dans ma vie quotidienne, j’ai essayé de garder mon esprit clair en écartant les interférences et en restant concentré et alerte. Je suis vite devenu plus conscient en faisant la méditation assise et en émettant les pensées droites. Si je me sentais somnolent, j’ouvrais grand les yeux, ou je faisais une sieste avant de faire la méditation assise.


Je me suis rendu compte que j’avais tendance à accorder trop d’attention à ma propre conscience de moi. Je me plaignais aussi des autres pratiquants, et lorsque j’essayais de pointer leurs problèmes, ils n’acceptaient pas du tout mes remarques. Je regardais l’extérieur, mais en suis progressivement venu à réaliser que je devais plutôt regarder à l’intérieur.


Un jour alors que j’étais sorti en voiture, j’ai commencé à me plaindre de certains autres pratiquants. Tout à coup, une voiture de police est apparue derrière moi. J’ai compris que ma pensée n’était pas droite, et la police a aussitôt disparu. Une voiture de police réapparaissait chaque fois que ma pensée n’était pas correcte. Finalement, je me suis sincèrement excusé auprès du Maître pour m’être plaint. Après cela, plus aucune voiture de police ne m’a suivi.


Le Maître a dit :

"Pour un pratiquant, chercher à l’intérieur est un trésor de la Loi." ("Enseignement de Fa à la Conférence de Fa Internationale de Washington D.C en 2009)


Bien que sachant que nous avions un "outil magique", je ne l’avais pas judicieusement utilisé. Lorsque je rencontrais un conflit, ça ne me traversait jamais l’esprit d’utiliser cet "outil magique". Au lieu de cela, j’étais rempli de notions humaines. Alors qu’en surface j’avais l’air d’avoir bon caractère, dans le fond mon caractère pouvait s’embraser à n’importe quel moment parce que je ne cultivais pas bien.


C’est seulement lorsque j’ai commencé à chercher en moi-même que j’ai pris conscience d’avoir de nombreux problèmes. Ce n’est que lorsque j’ai compris que je devais me concentrer sur ma propre cultivation et laisser tout le reste au Maître que mon esprit est graduellement devenu clair.


Un autre attachement que je nourrissais était la recherche des loisirs. C’était un fort attachement durant une période, mais j’ai réalisé par la suite que les difficultés étaient une bonne chose pour un pratiquant.
Je devrais juste maintenir une vie normale et utiliser le temps restant pour bien faire les trois choses. Lorsque je ne cultivais pas diligemment, j’avais aussi du mal à passer les épreuves liées à la luxure dans mes rêves.


Deux années ont maintenant passé et mon état lorsque je pratique la méditation assise a beaucoup progressé—je suis devenu beaucoup plus conscient et concentré.


Version en anglais :
Waking Up from Illusion

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.