Être aussi diligent que lorsque j'ai commencé à pratiquer

Je pratique le Falun Dafa depuis plus de 10 ans. J'étais très diligent quand j'ai commencé, mais ma famille était contre le fait que je continue la pratique, et pour cette raison, j'ai ressenti beaucoup de détresse s’agissant de questions familiales. Mais grâce à la force de ma croyance, j'ai pu m’élever rapidement.


J'ai continué très diligemment, sans trop m'interroger et sans reconnaître l’interférence. Quand je souffrais beaucoup, je lisais davantage le livre Zhuan Falun , et mes propres peines étaient amoindries. En fait, mes problèmes étaient toujours les mêmes, mais j'apprenais à tout prendre à la légère, et je ne pensais pas trop à mes ennuis.


Quand j'ai commencé à cultiver, j'ai rapidement compris l'importance de sauver les gens. Je portais toujours des dépliants partout où j’allais Il y avait beaucoup de rotations d’effectifs au travail, avec des gens qui étaient embauchés puis démissionnaient peu de temps après. Cela signifiait que je devais rapidement parler aux nouveaux arrivants du Fa et de la persécution du Falun Gong en Chine. J'ai été en mesure de faire signer la pétition de Doctors Against Forced Organ harvesting (DAFOH) à presque tout le monde .Je traduisais parfois des articles pour le site Clearharmony.


Après quelques années, je n'étais plus aussi diligent que lorsque j'ai obtenu le Fa au début. Je suppose que c'était dû à mon attachement au confort, qui est survenu après que j’ai passé le test de l'interférence de la famille. Pendant quelques années, j'étudiais de moins en moins en regrettant le moment où j'ai obtenu la Loi pour la première fois. Je voulais être à nouveau diligent, sans etre capable d’y parvenir. Je me sentais mal, et pendant que le Maître m'aidait à tous égards, j’avais des remords de ne pas pouvoir surmonter ces obstacles.


Le Maître nous a rappelé l'importance de cultiver comme nous le faisions au début :
"Dans le xiulian, il y a un dicton, ' Cultive et pratique comme tu le faisais au début, et tu es sûr de réussir', n’est-ce pas juste ?< /i> (Tous les disciples applaudissent avec enthousiasme.) Comment te sentais-tu lorsque tu as obtenu le Fa et commencé à cultiver et pratiquer ? Lorsque tu as appris ce qu’est le Fa, ouah, tu te sentais simplement si excité que tu n’arrivais pas à te contenir et tu t'armais de courage pour bien cultiver ! Si tu pouvais maintenir tout du long le cœur que tu avais au début jusqu’à la fin de ton xiulian, si tu ne pouvais pas réussir même le Ciel et la Terre ne le permettraient pas.< /i> " (Le Maître rit.) (Tous les disciples applaudissent.) (" Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New York à l’occasion du 25e anniversaire de la transmission à grande ampleur de Dafa ")


Comme Shen Yun ne venait pas dans notre pays et parce que je parle bien l'allemand, en 2012, j'ai demandé un visa allemand pour aider Shen Yun. J'ai également demandé un visa américain pour assister à la Conférence internationale de Fa. Je vivais seul, et n'avais à subvenir qu’à mes propres besoins.


Après avoir commencé mes demandes de visa, mon lieu de travail a fermé. C'était une grosse épreuve pour moi. J'étais au chômage. Mais malgré cela, mes deux demandes de visa allemand et américain ont été acceptées. Je ne savais pas quoi faire. Je ne savais pas si je pouvais me permettre d'y aller.


À la fin, j'ai mis de côté tous mes problèmes financiers et j'ai pensé que je devrais y aller, puisque j'avais obtenu les visas pour la première fois. Ensuite, j'ai fait une demande d'aide sociale, mais on m'a dit qu'il y avait 99% de chances pour que je ne l'obtienne pas parce que je devais d'abord travailler quelque part pendant une année entière. Étonnamment, j'ai reçu une réponse positive en quelques jours. C'était un miracle! J'étais très reconnaissant envers le Maître. Peu de temps avant d'aller à la Conférence Internationale de Loi 2012 à la capitale américaine, j'ai trouvé un travail.


Une seule pensée peut tout inverser ; le négatif peut devenir positif. Le Maître ouvre toutes les portes pour nous tout au long du chemin.


Le Maître a dit:

« Nous disons que le bien ou le mal surgit d’une seule pensée, une différence dans la pensée provoque un résultat différent. » (Zhuan Falun)


Parce que personne d'autre de mon pays n'allait assister à la conférence internationale de Fa, j'étais un peu inquiet. Je serais seul et je ne connaissais pas très bien l'anglais. Comment allais-je gérer cela? Avec l'aide de pratiquants en Allemagne, j'ai pu participer à des activités sans problème. C'était ma première expérience de participation à des activités à l'étranger, et j'ai réalisé l'importance de participer pour pouvoir s'améliorer.


Je comprends toujours que tel est le cas, alors j'essaie de participer aux activités autant que possible. En fait, je voulais participer à toutes les activités, mais quelques fois je ne pouvais pas même si je le voulais. Quand cela arrivait, cela me bouleversait vraiment - j'étais très ébranlé à ce moment-là. Je pensais que je ne m'étais pas suffisamment amélioré et que je ne méritais pas de participer. Mais j'ai réalisé que ces pensées étaient erronées et me tiraient davantage vers le bas. Plus tard, en regardant à l'intérieur, j'ai réalisé que mon intention de participer aux activités n'était pas pure ; c'était mon ego, et j'ai réalisé que j'avais développé un attachement. Depuis que je m'en suis rendu compte, j'essaie toujours de ne pas trop vouloir quoique ce soit et pense toujours dans mon cœur que je ne veux y aller que si le Maître l'a arrangé.


Quand nous avons un problème, nous devons d'abord regarder à l'intérieur et étudier davantage le Fa, et nous devons émettre des pensées droites pour éliminer l'interférence - c'est la clé de l'amélioration. Le Maître veut que nous nous améliorions et que nous élevions notre xinxing .


En participant à des activités dans mon pays et à l'étranger, ma compréhension s'est améliorée à tous égards. Je comprends que les pratiquants peuvent avoir toutes sortes d'attachements et que je peux améliorer ma patience et m'améliorer en voyant leurs bons côtés. Comme je peux m'améliorer en participant aux activités, je peux devenir plus diligent dans l'étude du Fa et, plus important encore, sauver davantage de gens comparé à avant, même si ce n'est pas la même chose que lorsque j'ai commencé à pratiquer.


Chaque fois que je demande de l'aide au Maître avec un cœur pur, comme tous les pratiquants, je peux toujours obtenir des réponses et expérimenter d'innombrables miracles qui m'émeuvent aux larmes.


De tout mon cœur, j'espère avoir un cœur aussi pur que lorsque j'ai commencé à cultiver et être aussi diligent que je l'étais à ce moment-là. De cette façon, en sauvant plus de gens et en accomplissant mon vœux, je peux montrer ma gratitude au Maître pour ce qu'Il a fait pour moi.


Je ne peux pas exprimer ma gratitude envers le Maître avec des mots pour être toujours auprès de moi quand mes jours sont les plus difficiles.


Version anglaise :
To Be As Diligent As When I First Began to Practice

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.