Authenticité-Bienveillance-Tolérance est ce que j'ai toujours cherché

Ma première rencontre avec le Falun Dafa a eu lieu en 2012, à l'âge de 31 ans. Dans un rêve réaliste, j'ai vu Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa), et cette expérience m'a donné le sentiment d'être un petit peu dépassé.

Dans le rêve, j'ai vu un groupe de disciples autour d'un maître asiatique, écoutant ses enseignements. Je les regardais parce que je ne savais pas si je pouvais être l'un d'entre eux. Cependant, le maître s'est retourné et m'a regardé avec compassion alors j'ai compris que je pouvais moi aussi écouter ses enseignements.

Ce n'est que des années plus tard, lorsque j'ai lu le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, que j'ai compris ce que j'avais vu dans mon rêve.

Maître Li a dit :

" Aujourd’hui, nous vous avons présenté une méthode tellement bonne, je suis venu vous l’offrir de mes mains, je vous la livre à votre porte. Il ne tient qu’à vous d’être capable de cultiver et de réussir. Si vous pouvez, continuez votre cultivation ; si vous ne pouvez pas, si vous êtes incapable de cultiver, vous n’aurez plus besoin désormais de penser à la cultivation et à la pratique. Excepté les démons qui pourraient vous duper, il n’y aura plus personne pour vous donner l’enseignement, vous n’aurez plus la possibilité de cultiver dans le futur. Si je n’arrive pas à vous donner le salut, personne ne pourra le faire."(Zhuan Falun)


Quitter la grande ville pour les montagnes avant d'apprendre Dafa

Quand j'avais 19 ans, j'ai décidé de quitter ma ville natale de Córdoba pour Buenos Aires, la capitale. Je voulais raconter des histoires. J'ai donc choisi d'étudier la production cinématographique et ma vie était remplie de toutes sortes de stimulation (l'alcool et diverses activités nocturnes).

Dans ma carrière de cinéaste, j'ai réalisé un court métrage en 35 mm et j'ai été invité à un important festival de cinéma à Hollywood en 2003. Ce festival de cinéma était connu comme le prélude à une nomination pour un Oscar. Il y avait des signes forts que je remporterai le prix du festival. Mais quelque chose s'est produit à la dernière minute et le gagnant a été quelqu'un d'autre.

Selon les enseignements du Falun Dafa, je comprends maintenant que tout dans la vie a une raison et que les choses qui semblent mauvaises peuvent finalement s'avérer bonnes. Personne ne peut prendre ce qui vous appartient, ainsi je peux oublier les injustices, le ressentiment et l'embarras que j'ai pu rencontrer.

Néanmoins, à l'époque, j'étais très déçu et jaloux, alors j'ai tout quitté et je me suis installé dans l'ancienne maison de mes parents au bord de la rivière, dans les montagnes de Córdoba. Je me souvenais y avoir passé de bons moments dans mon enfance. Cependant, la situation dans la maison n'était pas aussi bonne que prévu : l'environnement était très mauvais et il n'y avait ni porte, ni électricité, ni même de toilettes.

J'ai commencé à vivre comme un hippie. Je ne me lavais pas ni ne prenais soin de mon apparence. Une fois, j'ai passé deux mois sans prendre de douche et je ne faisais que nager dans la rivière. J'ai commencé à sentir un état de folie grandir dans mon cœur. Je pensais vraiment que je vivais dans le scénario de quelqu'un d'autre...

Vivant seul dans les montagnes, je me suis progressivement rendu compte que j'avais entrepris un chemin d'exploration spirituelle. Je me suis débarrassé de mon désir d'une vie superficielle à la ville et j'ai essayé de me retrouver dans la solitude.

Cependant, il n'a pas été facile de trouver le bon chemin. J'étais constamment à la recherche et dans l'expérimentation de différentes religions et croyances. Puis, j'ai rencontré ma femme actuelle. En fait, son amie m'a donné un exemplaire du Zhuan Falun. Quand je l'ai lu, j'ai immédiatement compris tout ce que j'avais vu dans mon rêve et j'ai décidé de mettre fin à ma recherche.

J'ai immédiatement arrêté mes autres formes de pratique, y compris le bouddhisme, le chamanisme et la pensée de devenir un moine catholique. À partir de ce moment-là, ma vie a changé pour toujours. C'était comme avoir atteint le plus haut point de la recherche spirituelle.

Ce chemin ne faisait que commencer. En y repensant, je comprends qu'il faut un long processus pour s'assimiler pleinement à Dafa, mais ce chemin va apporter beaucoup de bonheur et de joie.

 
Ricardo Juri lit le Zhuan Falun.


Dans le scénario du Maître

J'ai l'impression que ma vie a toujours été liée au cinéma et à la narration. J'ai l'impression que tout ce que j'ai vécu dans ma vie a pavé la voie pour accepter Dafa plus facilement. La raison pour laquelle je partage cela est que j'ai ce sentiment que dans ma vie, dans un rêve réaliste, dans ma vie à Buenos Aires, dans le voyage à Hollywood, etc. j'ai toujours fait partie du scénario du Maître.

Quand j'ai découvert l'enseignement Authenticité-Bonté-Tolérance, j'ai senti que la vie n'était plus vide, que je n'étais plus seul. Je sentais une sorte de chaleur. Ma vision de la vie me semblait plus pure et plus claire.

Élévation après la conférence de Fa et amélioration du caractère

Pour chaque pratiquant l'arrangement est différent et il y a des raisons profondes derrière cela. Chaque détail, chaque moment, chaque changement et chaque étape de la cultivation est incroyable et tout se passe à un moment et à un endroit bien précis.

Depuis que j'ai assisté à la Conférence de partage d'expériences du Falun Dafa à Buenos Aires, en 2016, j'ai fait de grands progrès dans ma pratique. J'ai compris l'importance de l'étude du Fa collective, et de suivre la coordination.

Lors de mon voyage à cette conférence, un compagnon de cultivation a souligné que le Falun Dafa nous enseigne l'importance de revenir à la tradition et au vrai soi. Lorsque nous pratiquons dans le monde ordinaire, nous devons nous y adapter. Cela fait partie de l'altruisme et du lâcher-prise.


 
Ricardo Juri (le premier à droite) lors d’une l'activité du Falun Dafa en 2017


Quand je suis revenu de la conférence de partage à Buenos Aires, j'ai été motivé par les autres pratiquants et j'ai décidé d'augmenter mon temps d'étude du Fa, de renforcer ma pensée droite et de passer plus de temps à parler de Dafa aux autres. J'ai aussi ouvert un site de pratique des exercices dans la ville à côté de chez moi, où plus de gens sont venus apprendre la pratique et à méditer.

J'ai aussi compris l'importance de mon apparence. Auparavant, j'étais réticent à me faire couper les cheveux et je suis allé à la conférence Fa locale avec de longs cheveux en désordre et une grosse barbe. À Buenos Aires, personne ne m'a rien dit, car ils devaient avoir voulu être compréhensifs avec le nouveau pratiquant. Mais plus tard, je me suis rendu compte qu'ils n'avaient pas affiché de photos avec moi, y compris une photo de groupe de tous les pratiquants.

 
Ricardo Juri avant de pratiquer le Falun Dafa

Après la conférence de partage d'expériences, mon état de cultivation s'est élevé et j'ai décidé de changer mon image. J'ai rasé ma barbe, coupé mes cheveux et commencé à porter des vêtements normaux.

Aujourd'hui, les gens qui me connaissent ne peuvent pas croire mes changements.

" Oh ! Tu es comme une nouvelle personne", a dit le cousin de ma femme.

" Hé, Ricardo a pris une douche ! " a dit l'un des enfants de mon ami.

Tout le monde pense que j'ai meilleure mine et certains disent que je fais plus jeune. Ils sont aussi plus disposés à m'écouter. Quelqu'un m'a dit : « Ta façon de parler a changé. Elle sonne mieux. »

Les gens ont changé leur impression parce que Dafa m'a purifié, ainsi que mes pensées et ma personnalité. Il est surprenant de constater à quel point les changements intérieurs se reflètent à l'extérieur. Quand je deviens plus enthousiaste et que je parle aux gens, mon vrai moi émerge.

Apprendre l'importance de la coordination

Avec l'aide de Dafa, j'en suis venu à comprendre que le monde est comme une grande école qui peut former les gens. Pour ce faire, tous les pratiquants doivent se coordonner les uns avec les autres. Le Maître nous a laissé un exemple, un cadre qui nous permet de nous soutenir les uns les autres. Il ne reste pas beaucoup de temps et, maintenant, nous devons être plus diligents.

Cependant, pour comprendre cette urgence, je dois éliminer beaucoup d'attachements. C'est difficile d'éliminer les attachements, mais cela nous libère d'une manière indescriptible et rend immédiatement notre pensée plus claire.

Shen Yun s'est récemment produit dans mon pays. Je suis allé à Buenos Aires, la capitale, pour aider. Là, j'ai passé beaucoup de temps avec les compagnons en cultivation et j'ai beaucoup appris du vécu et des partages. J'ai fait de gros efforts. Quand nous avons coopéré dans ce projet solennel, j'ai pu ressentir l'immense puissance et l'énergie des pratiquants de Dafa comme un tout. J'ai même remarqué que mes paroles étaient plus accessibles aux gens.

La prestation de Shen Yun a été couronnée de succès cette année. Mais sans une bonne coordination, tout ceci n'aurait pas été possible. Grâce aux efforts concertés de tous les compagnons de cultivation, le processus a été comme une leçon intensive.

Mais j’ai aussi pu ressentir la jalousie d'un compagnon de cultivation à l'égard du principal coordinateur local de Shen Yun. Ce pratiquant a même incité beaucoup d'autres pratiquants à rester à l'écart de la vraie cultivation. Il a essayé de réunir ceux avec des opinions différentes contre le coordinateur principal ; pas d'une manière directe, mais plutôt rusée, même s'il ne l'a pas fait si consciemment.

Certaines choses m'ont attristé, mais j'ai senti que la rencontre avec cette personne était un moment crucial et un test dans ma vie. Parce que je lisais souvent le Zhuan Falun, je pouvais être fort, j'étais capable de distinguer le bien du mal et je ne l'ai pas suivi dans cette voie. Je me suis rendu compte que pour passer l'épreuve la plus difficile, nous devions autant que possible être remplis du Fa. Apprendre le Fa et apprendre la coordination sont les clés pour être plus diligents dans notre pratique.

Connexion avec le monde extérieur

Pendant onze ans, j'ai essayé sans succès de connecter ma maison à Internet. Avant de pratiquer Dafa, je voulais toujours regarder des films et ainsi de suite. Mais vivant dans les montagnes, sans téléphone, on me disait constamment qu'il était impossible de se connecter à Internet.

Il y a quelques mois, un pratiquant local m'a invité à participer à un projet de média qui nécessitait une connexion Internet. Au début, j'ai hésité à l'accepter parce que je n'arrivais pas à me connecter. Ensuite, j'ai compris que le Maître m'aiderait maintenant à me connecter avec les autres, via Internet, afin de travailler sur le projet de Dafa, et pas parce que je veux regarder des films. J'ai accepté le travail.

Incroyablement, une solution est apparue et, en quelques mois, j'étais en ligne et j'avais réalisé une vidéo ainsi qu'un film dans le cadre d'un projet de média pour les hispanophones du monde entier. La production a été très réussie. Il faut déployer d'immenses efforts pour sensibiliser le public à la terrible persécution des pratiquants de Falun Dafa en Chine depuis 1999. Cela montre que plus nous nous assimilons à Authenticité-Bienveillance-Tolérance, plus nous obtiendrons d'aide et d'occasions, tant et aussi longtemps que nous aurons le désir de sauver les gens.

Aujourd'hui, ma femme et moi vivons heureux ensemble au cœur de l'Argentine, dans la ville pittoresque de Valle Hermoso, dans la province de Córdoba. Grâce à la connexion Internet, je peux établir des liens plus étroits avec d'autres pratiquants. Pour étudier le Fa avec d'autres pratiquants à Córdoba, à 80 kilomètres de là, je voyage beaucoup. Ce n'est pas facile, mais l'effort affecte toujours positivement ma cultivation. Je suis très heureux de partager mes expériences, d'écouter les expériences des autres compagnons de cultivation et de voir comment ils peuvent surmonter leurs difficultés en prenant Dafa pour guide.

Je m'efforce constamment de trouver un équilibre entre la société, la vie familiale et ma cultivation. J'ai fait l'expérience de nombreux changements positifs dans le processus. Aujourd'hui, je saisis chaque occasion pour informer les gens au sujet de Dafa et de la persécution. Bien que j'ai été très réticent à utiliser les médias sociaux, j'ai décidé de laisser tomber cette réticence à cause de la persécution du Falun Dafa, parce qu'ils doivent être utilisés à notre avantage pour clarifier les faits en ligne. Ma femme a été témoin de tous les changements dans mon corps et mon esprit. Elle soutient ma pratique et parfois même, étudie et fait les exercices avec moi. Je crois qu'elle cultivera aussi sérieusement à l'avenir.

Ce n'est que lorsque le Falun Dafa est entré dans ma vie que j'ai trouvé la stabilité et des outils spécifiques pour m'améliorer. J'essaie toujours de trouver le bon moment, les bonnes paroles pour parler aux gens ; mieux je pratique, moins je lutte et la situation de communication avec les autres apparaîtra naturellement.

Guider les gens dans les critères moraux

Entouré de fontaines naturelles et de rivières claires, j'ai ouvert un petit hôtel dans la maison sur la colline. Avec ma femme, nous accueillons chaleureusement les invités autour du feu de camp et faisons d'agréables promenades dans les montagnes de Córdoba. Depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, j'ai remarqué un changement profond dans ma relation avec nos invités.

Par exemple, au cours des cinq dernières années, nous avons établi une relation étroite avec " La Casita de la Nona " (la maison de la grand-mère), qui accueille des enfants de familles difficiles. Au cours des cinq dernières années, les enfants de Buenos Aires sont venus à notre chalet en octobre pour profiter de leur été.

 
Enseigner aux enfants à pratiquer le Falun Dafa


Il y a deux ans, j'ai décidé d'enseigner le Falun Dafa aux enfants. Ils sont très enthousiastes ! Nona (grand-mère en italien) était la gardienne de la maison de la grand-mère. Elle m'a encouragé à continuer à enseigner aux enfants le Falun Dafa.

Près du feu de camp, j'ai raconté l'histoire de la personne idiote et de la personne intelligente. Tous les enfants pensaient que la personne intelligente était la gagnante, mais j'ai dit que c'est le contraire qui était vrai. Je leur ai expliqué que l'imbécile gagnait en vertu et que la personne intelligente la perdait. J'ai trouvé que c'était une façon de leur enseigner l'importance du karma et du De (vertu) pour qu'ils puissent suivre ces principes dans leur vie quotidienne.

Pourquoi sommes-nous venus dans ce monde ?

Aujourd'hui, je ne planifie pas de réaliser des films pour la gloire ou la reconnaissance. Maintenant, j'aide les autres à trouver leur chemin et à sauver les gens. Nous sommes ici pour Dafa. Tous les chemins des pratiquants, qu'ils soient grands ou petits, sont toujours pris en charge et guidés par le Maître. Nous devons seulement lui faire confiance et faire tout ce que nous pouvons. Même si le bonheur est redéfini, nous commençons à profiter de la vie sous différents angles. Une fois que nous nous assimilons à Dafa, tout dans la vie est pour Authenticité-Bienveillance-Tolérance, et nous pouvons trouver le véritable but d'être devenu un être humain aujourd'hui.


Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/15/171126.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/14/371001.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.