"J'ai attendu vingt longues années pour apprendre le Falun Dafa"

J'ai vu un homme dans les 70 ans assis sur le bord de la route en 2013. Il avait l'air d'attendre quelqu'un. J'ai décidé de lui parler du Falun Gong, il m'a interrompu et a demandé avec enthousiasme : " Pratiquez-vous le Falun Gong ? Le fondateur du Falun Gong est-il 'le Roi du Falun’ venu sur terre pour sauver les êtres ? "


J'ai répondu oui aux deux questions, puis je lui ai demandé comment il savait. Il a dit :" Pouvez-vous me prêter votre livre de Dafa à lire ? " J'ai dit : "Oui, mais seulement si vous voulez vraiment apprendre le Falun Gong. " Il a dit qu'il attendait depuis vingt longues années pour l'apprendre.


Il a ensuite commencé à me raconter sa vie. Il travaillait dans un crématorium, mais en avait démissionné parce qu'il n'aimait pas travailler là-bas. Plus tard, il a subsisté en occupant divers emplois à temps partiel.


Il m'a dit qu'il avait toujours considéré le " travail " comme une forme d'adversité et qu'il aspirait à une vie d'aisance et de confort. Ce n'est donc pas une coïncidence qu'il ait commencé sans le vouloir à suivre des membres de gangs qui ne faisaient que manger, boire et fumer et se livraient à des activités criminelles.


Plus tard, il a été arrêté et condamné à huit ans de prison. La souffrance qu'il a endurée en prison lui a fait réaliser que chaque action mauvaise qu'on commet doit être remboursé par de pénibles épreuves.


Quand il a été libéré de prison, il a cherché à changer sa vie en pratiquant le bouddhisme. Un jour, il a visité un vieux moine dans un monastère. Le moine a remarqué que l'homme était très pieux et lui a donné les soutras bouddhistes à lire.


L'homme a lu les soutras très attentivement, puis il est tombé sur une partie où " le Roi du Falun " était mentionné, et disant qu'il descendrait personnellement dans le monde profane pour répandre ses enseignements et sauver les êtres.


Quand il a lu ce passage, il a demandé avec enthousiasme : "Qui est le Roi du Falun ? Est-il déjà arrivé dans le monde humain ? " Comme le vieux moine n'a pas pu répondre à ses questions, l'homme a quitté le monastère et cessé de lire les soutras bouddhistes.


Il a vécu seul pendant les vingt années suivantes, mendiant sa nourriture et attendant que le " Roi du Falun " apparaisse.


Le 20 juillet 1999, Jiang Zemin, le secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) d’alors a lancé la persécution du Falun Gong et l'a calomnié sur les chaînes de télévision publiques de Chine. Quand le vieil homme l’a découvert, il a pensé : " Le fondateur du Falun Gong est-il le Roi du Falun que je cherchais ? "


Quand il m'a dit qu'il n'y avait pas de pratiquants de Falun Gong dans la région rurale éloignée où il vivait, j'ai décidé de lui prêter le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Gong.


Il était enthousiaste de le recevoir et l'a accepté respectueusement avec les deux mains tendues. Quand il a ouvert le livre, il a dit :" Tous les mots étincellent, c'est magique ! "

Une nuit, je suis allé à la campagne pour distribuer des documents informatifs sur le Falun Gong. J'ai vu un vieil homme lire attentivement un livre sous un lampadaire. Je me suis approché pour voir ce qu'il lisait. C'était Zhuan Falun, c'était le vieil homme que j'avais rencontré auparavant !


Il était tellement absorbé par la lecture du livre que j'ai dû l'appeler plusieurs fois avant qu’il ne réponde. Je lui ai demandé pourquoi il ne lisait pas le livre à la maison, puisqu'il était tard. Il m'a alors montré où il vivait. C'était un endroit petit de seulement quelques mètres carré, sous le large avant-toit de la maison de quelqu'un.

Il n'y avait pratiquement rien à l'intérieur.

Quand j'ai vu qu'il avait mis son cœur dans la pratique de Dafa, j'ai dit : " Si vous voulez sincèrement pratiquer le Falun Gong, vous devez lire les plus de 40 livres que Maître Li a écrits. "


Le vieil homme a répondu : " Je veux lire tous les livres. Dafa est extrêmement précieux. En outre, je ne devrais pas cultiver seul. J'ai besoin de vivre en ville et de travailler avec les autres pratiquants afin que nous puissions nous élever ensemble. "


C'est quelques dernières années, c'est avec bonheur que ce nouveau pratiquant a rejoint les autres dans la distribution de documents liés à Dafa dans les villages environnants. Il transportait souvent plusieurs centaines de brochures à distribuer de porte à porte.


Un jour, il a été signalé par quelqu'un et emmené par la police. Au centre de détention, il a été contraint de subir un examen médical complet. Il a pensé : " Maître, sauver les êtres est une tâche urgente. Je dois quitter cet endroit immédiatement ! "


Avec cette pensée à l'esprit, sa tension artérielle est soudainement montée à 200. Le médecin en train de l'examiner s'est alarmé et a refusé de l'accepter au centre de détention.


Après sa libération, il a étudié le Fa, émis la pensée droite et continué à attirer l'attention sur la persécution du Falun Gong par le PCC.

Je trouve qu'il a été très diligent en suivant l’avancée de la rectification de Fa !


Version chinoise :
两位新学员对我的启示

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.