Wang Bin de la province du Guangdong, détenu depuis plus d'un an

Wang Bin, pratiquant de Falun Gong de la ville de Jiangmen, province du Guangdong a été illégalement jugé au tribunal du district de Pengjiang le 10 avril 2018. Les membres de sa famille ont reçu une lettre du tribunal le 5 juin, les informant que le verdict était remis à plus tard.

 
Wang Bin en prison


M. Wang a été arrêté par la police le 22 mai 2017. Il a été contraint de subir un examen physique dans le centre de détention. On lui a mis de lourdes entraves lui maintenant les pieds écartés de 70 cm. La police a exigé qu'il monte les escaliers sans les enlever. Ses pieds ont saigné et il a contracté de sérieuses blessures.


L'épouse de Wang, Liang Jinyou, a déménagé à Hong Kong. Elle a essayé de le secourir et de les emmener lui et leur fille à Hong Kong. La fille de Wang, âgée de dix ans, vit actuellement avec des proches.


L'affaire de M. Wang

Des dizaines de policiers du bureau 610 de la ville de Jiangmen et du Poste de police du Jardin ont fait irruption chez M. Wang le 22 mai 2017. Ils ont arrêté Wang et sa fille de 10 ans. Ils les ont illégalement détenus au Poste de police du Jardin. La police a saccagé son domicile et confisqué de nombreux biens, notamment un téléphone portable, un ordinateur portable, un ordinateur de bureau, un portrait du Maître du Falun Gong, des livres de Falun Gong et des CD liés à la pratique. A 22h la famille de M. Wang a été informée de venir récupérer la fillette au Poste.


Wang a été détenu au Centre de détention de Jiangmen. Ses membres de famille ont embauché un avocat pour le défendre. Lorsque son avocat l'a rencontré pour la première fois au centre de détention le 20 juin 2017, il était menotté et semblait émacié.


Le dossier de M. Wang a été renvoyé deux fois au département de police par le parquet les 3 novembre et 25 décembre 2017.


M. Wang a été jugé le 10 avril 2018. Le bureau 610 de la ville de Jiangmen a envoyé des gens surveiller ses membres de famille et son avocat. Le procureur, comme il en a reçu l’ordre par le bureau 610, a essayé de faire condamner Wang à 9 ans de prison.


M. Wang est une cible clé pour le bureau 610 local. Il a été accusé de distribuer des logiciels pour briser la censure d'Internet en Chine afin de révéler la persécution du Falun Gong. Il a également été accusé de distribuer les Neuf commentaires sur le Parti communiste, d'aider les gens à recevoir des émissions de la télévision NTD et de sensibiliser sur la persécution des avocats des droits de l'homme.


M. Wang est actuellement détenu au centre de détention de la ville de Jiangmen. Sa famille n’est pas autorisée à lui rendre visite.


Refus de renoncer au Falun Gong

Wang Bin a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Pour avoir refusé d'abandonner le Falun Gong après le début de la persécution en Chine, il a été suivi, surveillé et harcelé. Il a été condamné à une peine de trois ans au camp de travail de Sanshui en 2000 pour avoir distribué des brochures exposant la persécution du Falun Gong.


Il a été détenu au centre de lavage de cerveau de Sanshui pendant six mois en 2006 pour avoir parlé aux gens du Falun Gong.


Version anglaise:
Wang Bin from Guangdong Province Detained for More Than One Year


Version chinoise:
广东江门市王斌被非法关押一年多(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.