Partagé à la Conférence de Fa du Mexique : Venir à bout des conceptions acquises

Bonjour Maître!
Bonjour compagnons de pratique !


Il y a longtemps, les forces anciennes ont fait des arrangements détaillés pour chaque disciple de Dafa, de manière à interférer avec la rectification de Fa du Maître et entraver le salut des êtres. Chaque émotion, sentiment ou désir a été acquis après la naissance, ou même amené de nos vies précédentes.


Conceptions acquises

Lorsque je repense à mon enfance, je l'associe toujours à la peur. Depuis que je suis toute jeune, j'ai vu mes parents se disputer. Ma mère était toujours en colère, et cela créait beaucoup d'insécurité et de peur chez moi. Une fois, je les ai vus se frapper. Je ne pouvais pas comprendre ce qui se passait, et je savais seulement que j'avais peur. Quelques temps plus tard, mes parents divorcèrent.


Le divorce augmenta mes peurs : peur de la perte d'amour et d'affection, et peur d'être seule. Je suis devenue craintive, introvertie et timide. Mon père a obtenu les droits parentaux, alors ma mère passait me rendre visite chaque samedi. Je ne voulais pas la voir, parce que j'avais peur de voir son visage triste et déprimé.


Depuis lors, dès que je rencontrais de l'adversité, je ressentais de la peur dans mon cœur.


Trouver le Falun Dafa

Depuis cinq ans je pratique le Falun Dafa, une discipline pour le corps et l'esprit, qui exige que l'on suive les principes Authenticité-Bonté-Patience. Ces 18 dernières années, les pratiquants de Falun Dafa en Chine ont été persécutés et torturés par le Parti communiste chinois.


Peu après avoir commencé la pratique, une voiture m'a heurtée alors que j’étais en vélo. Au moment de l'accident je n'ai pas eu peur, car je savais me comporter comme une véritable pratiquante. Cependant, par la suite, à chaque fois que je passais au même endroit en vélo, j'avais peur.


Une autre fois, mon mari est tombé malade. Il utilisait ma tablette et a commencé à lire quelque chose qui faisait référence à ce que disait le Maître des pratiquants qui s’épousaient. Cela a été causé par mon attachement à vouloir absolument qu'il lise les enseignements du Maître.


Les forces anciennes ont pris avantage de cette faille, faisant que mon mari développe des notions négatives envers le Falun Dafa. Les choses ont commencé à changer petit à petit. J'arrêtais de lire le Fa dès que mon mari était à la maison. Quelques fois, je lisais en secret, sans réaliser que l'attachement à la peur augmentait silencieusement et que j'étais en train d'accepter les arrangements des forces anciennes.


Récemment, j'ai commencé à traduire des articles pour le site d’ Epoch Times. Il me fallait deux à trois heures pour terminer les articles qui m'étaient assignés. La plupart du temps, mon mari était à la maison. J'étais très nerveuse et j'avais peur qu'il se rende compte de ce que j'étais en train de faire et qu'il m'interdise de pratiquer le Falun Dafa, donc mon travail était médiocre. J'avais des problèmes de coordination et de communication. Bien que les coordinateurs ne se soient jamais plaints, je savais que c'était un problème.


Maître a dit :

"Si chacun considérait les choses avec la pensée droite, alors je dirais qu’il n’y a plus besoin de cultiver. (Rires) Et là où il y a la façon de penser humaine, il y a des problèmes et des lacunes, il y a des problèmes quant à la coopération, il peut aussi y avoir des interférences avec la situation causée par la peur."("Enseignement de Fa donné à la conférence de Fa marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui")


Le lendemain, alors que je pratiquais dans ma chambre, j'ai entendu mon mari me parler. Lorsqu'il m’a vue, il m’a demandée "Qu'est-ce que tu fais?" J'ai répondu, "Je pratique.". Alors, j'ai vu qu'il fronçait les sourcils et qu'il était mécontent.


J'ai réalisé que quelque chose n'allait pas, parce que je me suis sentie coupable. Alors que je cherchais en moi, j'ai trouvé une nouvelle série de peurs, peur des responsabilités allant avec le fait d'être un pratiquant, peur des reproches, peur de la douleur physique, peur des tribulations, de valider Dafa dans ma maison, de reconnaître mes erreurs. Mais ce n'était pas suffisant pour voir l’attachement, je devais le comprendre, et voir comment et pourquoi il s'était formé, de manière à commencer à l'éliminer à la racine. De plus, mes sentiments et ma rancœur envers mon mari apportaient des tribulations inutiles.


Maître a dit:

"En fait, tout ce qui n'est pas conforme à Dafa et aux pensées droites des disciples de Dafa a été causé par l'implication des forces anciennes, y compris tous les facteurs déviés en vous. C'est pourquoi j'ai fait de l'émission des pensées droites l'une des trois choses majeures qu’ un disciple de Dafa doit faire ." ("Sur les remous causés par l'article sur les consciences secondaires", traduit de l'anglais)


J'ai pris conscience que j’étais persécutée par les forces anciennes, que j'avais accepté leurs arrangements. J'ai alors nié fermement leur interférence et j'ai commencé à émettre les pensées droites plus souvent.


Quelques temps plus tard, alors que j'étudiais Zhuan Falun, mon mari est sorti de la chambre. Je me suis dit en moi-même, "Il n'y a pas de raison d'avoir peur." Il m’a demandée, "Qu'est-ce que tu lis?" et j'ai répondu sans peur "Zhuan Falun". Il a marmonné quelque chose, mais sans plus.


En lisant une expérience de cultivation publiée par le site de Minghui intitulée "L'apparence nait du cœur, et notre cœur change notre destin", j'ai vu mon esprit de compétition, ma jalousie et l'attachement à m'opposer à mon mari. J'ai compris que ces attachements m'avaient empêchée de parler de façon bienveillante du Falun Dafa à mon mari. Comment pouvais-je sauver les êtres si je n'étais pas bienveillante?


Maître a dit:

"Lorsque vous avez ce cœur humain, toutes sortes de pensées humaines et toutes sortes de sources de vos pensées vont pouvoir vous perturber. Dès que votre pensée se conforme à l'état d'une espèce de vie quelle qu'elle soit, cette espèce de vie aura tout de suite des effets sur vous." ("Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier le Fa" de Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington D.C. en 2011)


J'ai compris que même si je fais des erreurs dans la cultivation, les forces anciennes ne sont pas dignes de me persécuter. En étant diligente sur mon chemin, je suis déjà en train de valider le Fa où que je sois.


Le Maître a nettoyé mon corps des mauvaises influences

Récemment, lors de notre d'étude du Fa en groupe, nous avons regardé un documentaire intitulé "Agenda", qui montrait à quel point l'idéologie communiste était envahissante dans nos sociétés. Récemment, je me suis demandé s'il y avait des idées communistes dans mon esprit.


J’ai été choquée par le documentaire. J’ai compris pourquoi l'attachement à la peur ne faisait pas partie de mon être véritable, qui était bienveillant et compatissant. L'attachement à la peur fait partie de l'influence communiste. Il a été utilisé par les forces anciennes pour dominer l'esprit des gens, pour pousser les disciples de Dafa à agir contre Dafa, et pour faire en sorte que les pratiquants marchent sur le chemin arrangé par les forces anciennes.


Cela m'a aussi fait mal de voir à quel point la perversité était partout, détruisant les êtres. J'ai pensé à comment mes enfants se comporteront à l'avenir si je ne les éduque pas correctement. J’avais envie de pleurer, et mon corps tremblait même si je n'avais pas froid. À la fin du documentaire, lorsque quelques pratiquants ont partagé leurs compréhensions, j’ai pu voir leur aura de lumière, et j'ai compris que le Maître avait purifié mon corps.


Changer mon environnement de cultivation en éliminant l'attachement au sommeil

J'ai quatre enfants, et les tâches domestiques sont interminables. Avant que je ne donne naissance à ma dernière fille, j’ai plusieurs fois décidé de me lever tôt et de pratiquer les exercices, mais je n'ai jamais réussi à continuer. Je me sentais très fatiguée toute la journée, et je ne pouvais pas mettre l'alarme parce que mon mari avait des difficultés à dormir.


Quelques temps plus tard, j'ai essayé de nouveau, mais mon bébé se réveillait et m'interrompait continuellement. Il était frustrant pour moi de ne pas être capable de pratiquer toute la série d'exercices, alors j'ai abandonné. Pendant le reste de la journée, je ne pouvais pas trouver de temps pour pratiquer, et encore moins pour étudier le Fa. Lorsque le soir arrivait, j'étais très fatiguée, et je pouvais à peine émettre les pensées droites. Mon attachement à me plaindre et à la frustration émergeaient très fréquemment.


Un jour, j'ai lu un article intitulé "Expérimenter la Véritable Cultivation" où un pratiquant expliquait comment il avait dépassé la fatigue et l'attachement au sommeil. Je fus impressionnée par une phrase de son rapport d'expérience qui disait "Avec le temps, je me suis habitué à me montrer à la hauteur sans chercher d’excuses, peu importe à quelle heure j'étais allé me coucher la veille ou dans quelle situation je me trouvais." J'ai alors compris que j'avais besoin de détermination pour être diligente dans ma cultivation.


Quelques jours plus tard, j'ai essayé de me lever tôt pour émettre les pensées droites à 5 heures du matin. Le lendemain il m’a été difficile de me lever tôt, et je me suis réveillée à 6 heures du matin et j'ai pratiqué les exercices. J'ai continué pendant quelques jours et j'ai compris que je devais le faire progressivement. Je me suis dit "Si je ne parviens pas à me lever à 5 heures ce n'est pas grave, je me lèverai à 6 heures et petit à petit je me réveillerai plus tôt."


Maître a dit :

"Ce principe, certains le saisissent d’un coup, alors que d’autres s’y éveillent et le comprennent peu à peu. Comment on s’éveille, quelle importance? Tant mieux si on le comprend d’un coup, mais ça va aussi bien si on s’éveille peu à peu; ne s’agit-il pas d’éveil dans les deux cas? Les deux signifient s’éveiller, donc aucun des deux n’est faux." (Zhuan Falun)


En quelques jours, j'ai commencé à me lever plus tôt. J'ai décidé de mettre l'alarme et de l'éteindre rapidement, de manière à ce que mon mari ne se réveille pas. Mon bébé a cessé de m'interrompre aussi souvent durant les exercices, et elle m'aidait même à me lever plus tôt. Je savais que c'était Maître qui m'aidait.


J'étais déterminée à étudier une conférence de Zhuan Falun chaque jour. Le karma de pensée qui me faisait croire que j'avais besoin de dormir pour avoir de l'énergie m’affaiblissait, et j’en suis venue à bout avec des pensées droites. Le sommeil persistait tout au long de la journée, jusqu'à ce que je réalise que c'était une forme d'attachement à ne pas vouloir ressentir de l'inconfort physique. Après avoir cessé d'y prêter attention, le sommeil a diminué. À présent, je me lève pour pratiquer les exercices, et la nuit j'étudie le Fa. En l'espace de quelques jours, j'ai vu des changements très positifs. Les attachements à la peur, à l'émotion humaine, à l'esprit de lutte se sont rapidement dissipés. Lorsque j'étudie le Fa, mon esprit ne vagabonde plus comme avant et je me concentre sur la lecture. À présent, je peux faire les tâches domestiques de tout cœur, car je ne pense plus au fait de ne pas avoir assez de temps pour pratiquer les exercices ou étudier le Fa. Ma foi en Maître et dans le Fa est constamment renforcée.
Mon mari m'a vue étudier Zhuan Falun et n'a rien dit. Mes pensées droites sont de plus en plus fortes, et je peux regarder en moi et trouver mes attachements plus facilement. Petit à petit, mon environnement se rectifie. J'ai finalement compris que c'était le chemin que le Maître avait arrangé pour moi. Avoir une forte détermination est le facteur crucial pour faire des progrès diligents dans la cultivation.


Merci Maître!
Merci à tous les disciples de Dafa!

Traduit de l’anglais :

Shared at Mexico Fa Conference: Overcoming Acquired Notions

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.