Fahui du Mexique / Passer du vide et de la tristesse à s'éveiller à Dafa

Salutations vénérable Maître et compagnons de pratique !


Depuis mon enfance, ma mère était à la recherche de différentes pratiques spirituelles, parmi lesquelles il y avait des lectures métaphysiques. C’est pourquoi ayant commencé à un âge précoce, j’étais attiré par les anciens enseignements qui parlent du sens véritable de la vie.


Pendant mon adolescence, j'ai souffert de dépression, ce qui a entraîné une dépendance. J'avais les cheveux longs et portais des vêtements de style hippie. Je marchais avec un tambour et chantais pour les gens. Bien qu'à première vue je passais pour un jeune homme positif et joyeux, il n’y avait dans mon cœur que le vide et la tristesse .


Au cours d’un voyage en Amérique du Sud, on m'a enseigné des rituels indigènes avec l'utilisation de plantes et d'autres types de méditations. Ainsi donc, j’ai changé et mon attitude s’est améliorée. De retour au Mexique, j’ai cessé de fréquenter mes anciens et dangereux amis et mis fin aux mauvaises habitudes. Cependant, après deux ans, je suis redevenu celui que j’avais été et il semblait que rien n'avait finalement changé.


Obtenir le Fa juste

Quand on m’a présenté le Falun Dafa, je traversais une période difficile. Ce qui a démarré comme une relation sans conflit s'est transformé en querelles et discussions incessantes. Bien que j'avais cessé de boire de l'alcool ou de fumer, j'ai replongé et je me détruisais.


Au cours d'une conférence sur la médecine chinoise dans ma ville natale, j'ai entendu parler de la cultivation pratique du Falun Dafa. Alors que j’étais allé aux toilettes, ma mère m'a dit que j'avais raté la discussion à propos d’une très bonne technique de qigong. Des gens qui semblaient être chinois ont présenté un livre. Ils ont parlé brièvement de cette technique, puis ils ont vendu tous les livres immédiatement. Je te cherchais pour voir si tu étais intéressé et t’offrir ce livre comme cadeau pour la réussite de ta carrière d'acupuncteur, mais ils ont vendu tous les livres très rapidement. Ils ont toutefois promis d’apporter davantage de livres à la fin de la conférence.


J'ai obtenu et lu le livre ({Zhuan Falun}}. J'ai été ému par la profondeur des enseignements Après avoir cherché si longtemps, j'avais finalement trouvé ce que je cherchais. Les paroles du Maître n'étaient ni arrogantes ni irrespectueuses, mais avaient une franchise qui était puissante. Il y avait une grande compassion et une sagesse infinie. J'ai senti que le livre disait la vérité ; j'en ai déduit que j'avais finalement rencontré un grand Bouddha vivant.


Au début, j'ai éprouvé de la peur et de la nostalgie, parce que je savais que prendre ce chemin n'était pas facile et que la tâche était monumentale. Mais, après avoir connu la Grande Loi de l’Univers, il n'y avait pas de retour en arrière et la vie en tant que personne ordinaire n'avait plus de sens. J’ étais déterminé à suivre cette voie.


Le Maître dit :


" La société humaine tout entière se situe sur un seul et même niveau. Ayant chuté jusque-là, ces entités vivantes, du point de vue des pouvoirs de gong ou aux yeux des grands Éveillés, auraient dû être détruites. Or les grands Éveillés, par compassion, ont voulu leur donner encore une chance, ils ont donc construit cet environnement particulier et cet espace particulier. " (Zhuan Falun)


" L’homme doit retourner à son origine première et à son authenticité première, c’est là le vrai but de la vie humaine ; c’est pourquoi dès que quelqu’un a l’intention de cultiver et de pratiquer, on considère que sa nature de bouddha s’est manifestée. " (Zhuan Falun)


Quand j'ai lu cette Loi (Fa) pour la première fois, ce qui m'a frappé, c'est que le Maître nous parle de l'état actuel de l'humanité et de la compassion que les grands Eveillés éprouvent à notre égard. Cela nous donne l'opportunité de retourner à nos origines. Ensuite, j'ai compris que j'avais entre mes mains la véritable direction pour y parvenir.


Sans effort, j'ai pu abandonner mes addictions à l'alcool et au tabac. Je n'étais plus déprimé, mais au contraire, je ressentais pour la première fois de ma vie une grande paix intérieure.


Comme je ne connaissais aucun pratiquant, j'ai appris les exercices de la vidéo d'instruction du Maître et j'ai senti un état de tranquillité ainsi que l'énergie qui traversait mon corps. J'ai vécu exactement ce que j'avais lu dans Zhuan Falun. Je n'avais aucun doute que c'était une pratique vraiment puissante, et voulais donc la partager avec mes amis et ma famille.


Passer les épreuves

Quand j'ai commencé à pratiquer les exercices, j'étais dans les montagnes du sud du Mexique, dans une communauté où nous buvions de l'eau de source. Peu de temps avant de retourner dans ma ville, j’ai commencé à manifester des symptômes comme si j’avais des parasites intestinaux de même que d’autres personnes dans la communauté. Ces symptômes ont continué pendant plus d'un mois. J'ai pris des traitements homéopathiques et à base de plantes, mais quand je pensais que j’allais retrouver la santé, j'ai eu la diarrhée. Ma famille a commencé à s'inquiéter. Puis j’ai lu la Deuxième Leçon dans Zhuan Falun.


Le Maître dit :

Il est impossible de nettoyer d’un coup un corps dans un état pareil sans que vous ayez de réactions. Donc vous aurez des réactions. Certains d’entre vous vont être pris de diarrhées et de vomissements».( Zhuan Falun).


Mon esprit s’est éclairé, et j’ai compris que je n’étais pas malade, mais que mon corps se purifiait, et que c’était un test pour voir si j’acceptais vraiment ce Fa comme étant la vérité. En outre, cela montrait que je pouvais supporter un peu de souffrance. Après avoir compris cette vérité du Fa, les symptômes de maladie ont disparu.


Initier un site de pratique

Après avoir lu les conférences et les articles du Maître, j'ai compris l'importance de transmettre cette pratique aux autres, alors j'ai invité certains de mes amis à pratiquer les exercices dans un parc. Au début, je ne savais rien sur la façon d'enseigner les exercices et de faire la pratique en groupe, mais en se basant sur les instructions de la vidéo, nous avons appris ensemble. Par la suite j'ai compris que c'est guidés par le Maître, que nous avions établi un site d'exercices et un groupe d'étude du Fa.


Peu après, j'ai créé un groupe WhatsApp où j'ai ajouté des personnes intéressées par la pratique. Quand sept personnes ont dit qu'elles viendraient à la pratique le dimanche suivant, je me suis senti très heureux.


Ensuite, une autre personne, que j'ai rencontrée dans un groupe Facebook, et qui avait pratiqué un autre type de méditation, nous a rejoints. Bien que son commentaire n’était pas très positif, je me suis dit que s'il apprenait la pratique, il découvrirait à quel point c'était une bonne chose.


Après que cette personne ait rejoint notre groupe, elle nous a informés qu'elle avait apporté quelques modifications à la méthode de Falun Dafa pour la rendre plus efficace, discréditant ainsi le Maître et Ses enseignements. Je me suis efforcé d’ être aussi bienveillant et tolérant que possible avec lui et j'ai juste parlé du Fa que j'avais appris en étudiant les livres du Maître, sans le contredire. Mais, ses commentaires étaient blessants, et il a continué à blasphémer contre Dafa. J'ai pris peur et certaines personnes ont commencé à quitter le groupe. Il a essayé de me convaincre d'apprendre de lui, et a mentionné que nous pourrions atteindre des niveaux inimaginables avec les changements qu'il avait apportés à la technique.


Le Maître dit :

"Que vous soyez bouddha, tao, dieu ou démon, n’espérez pas ébranler mon cœur.Avec cette attitude, il est certain que le succès est en vue." (Zhuan Falun)


Je pensais que j'avais attiré un démon parce que mon cœur n’était pas droit, et que je recherchais inconsciemment la gloire et les bénéfices personnels en raison de mon implication dans le site de pratique. C'était quelque chose de très délicat. J'ai dû passer cette épreuve pour comprendre la pureté de cœur qui est nécessaire pour transmettre ce Fa juste.


Il a continué à me provoquer, et a suggéré que mon Maître m'empêchait d'être grossier envers lui et que je devais le supporter. Il s'est moqué de moi, alors j'ai arrêté de répondre à ses messages et je me suis endormi. Une fois réveillé, j’ai su quoi faire, je devais l’éliminer du groupe avant qu’il continue à faire plus de mal. Après avoir concrétisé ma pensée et l’avoir exclu du groupe et de Facebook, je n’ai plus entendu parler de lui.


Le Maître dit :

" Ce qui est pervers sera bientôt complètement anéanti ; les rebuts dans le monde humain recevront aussi la sanction qu’ils méritent ; on ne peut plus laisser les crimes se poursuivre. ("Aller vers la plénitude parfaite" dans Points essentiels pour avancer avec diligence (II))


J'ai compris alors qu'il y avait une ligne mince entre la tolérance et permettre à la perversité de continuer à commettre des péchés et à faire plus de mal.


Après quelque temps d'autres pratiquants m’ont appris à émettre des pensées droites . J’ai appris les formules et les mouvements des mains et j’ai alors compris ce principe plus en profondeur.


Quand je parle aux gens du Falun Dafa, je leur parle brièvement de mon expérience et des grands changements positifs que j’ai éprouvés dans mes pensées, mes conceptions, et dans mon être tout entier. Je leur dis que le Falun Dafa est comme une oasis dans le désert, et que je ne connais rien de comparable.


Je dis aux gens comment le régime communiste a interdit cette pratique - ils se sont sentis menacés parce qu’il y avait davantage de personnes qui pratiquaient le Falun Dafa que de membres du Parti Communiste (PCC). Je leur ai demandé de partager l’information avec leurs contacts afin que davantage de gens soient au courant des crimes commis envers Dafa et ses pratiquants.


(Presenté au Fahui 2017 du Mexique)

Version en anglais :
From Emptiness and Sadness to Awakening to the Great Law

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.