Cultiver en mémorisant le Fa et en s’y assimilant

C’est à la conférence de New York 2017 que j’ai eu le privilège de rencontrer Maître Li en personne, alors que j’avais commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996. C’est que j’ai promis au Maître de mémoriser le Fa.


Cependant quand j’ai commencé à mémoriser le Zhuan Falun, je n’ai pas pu aller plus loin que le premier chapitre de la première conférence. Il m’a fallu quelques heures pour mémoriser un paragraphe. Du fait du temps investi pour mémoriser le Fa, je n’avais plus le temps de lire le livre du début à la fin. J’étais partagé et j’ai regretté ma promesse.


A la fin de l’année 2010, je suis passé par une épreuve de karma de maladie. La nuit, une de mes jambes a tellement enflé qu’il m’était impossible de marcher ou de rester debout. J‘ai regardé à l’intérieur et j’ai pris conscience que l’étude du Fa était devenue une routine et que souvent je n’étais pas concentré sur ce que je lisais. En plus, je n’avais pas tenu ma promesse de mémoriser le Fa. Alors face au portrait de Maître, j’ai réfléchi à mes lacunes et promis de toutes les rectifier et de mémoriser le Fa peu importe la difficulté.


Dès que j’ai eu ces pensées, j’ai entendu une voix disant : “Apprends le texte phrase après phrase”. Pourquoi n’y avais-je pas pensé ? J’ai pu apprendre les phrases individuelles d’abord puis plus tard les relier toutes dans le paragraphe. Cette méthode a immédiatement rendu la tâche plus facile.
En moins de 18 mois, j'ai pu mémoriser la totalité du Zhuan Falun. Bien que je n'aie pas mémorisé certains paragraphes dans leur ensemble, j'ai effectivement appris les phrases individuelles.


Le processus de mémorisation a éliminé une grande partie de mon karma, des substances décadentes et des choses qui interféraient avec ma volonté d'apprendre le Fa par cœur. En conséquence, ma conscience principale s’est renforcée. J’ai immédiatement commencé à mémoriser le livre une deuxième fois. Cette fois, j’avais plus d’assurance et un plus vif désir de le faire- c'était beaucoup plus facile.


J'ai parcouru un long chemin, de me sentir obligé de le faire à aimer le faire. Dès lors, mémoriser le Fa est devenu pour moi le moyen d’étudier le Fa.


La troisième fois, j'ai mémorisé Zhuan Falun avec ma femme. La bonne chose était que nous pouvions nous entraider si l'un d'entre nous était bloqué. Cela s'est avéré un moyen plus rapide et nous avons mieux mémorisé le Fa. Nous pouvions également partager des expériences sur ce processus. Aprés la troisième fois, je n’ai plus trouvé difficile d’apprendre le Fa par cœur.


S’éveiller à de nouveaux principes du Fa

Ce que je trouve extraordinaire, c’est qu’à mesure que je mémorise le Fa, je m’éveille à de nouvelles compréhensions du Da à différents niveaux, ce qui est en soi un processus de cultivation. Comme les principes du Fa m’apparaissent plus clairement, je vois mes lacunes dans la cultivation, ce qui me force à regarder à l’intérieur. Non seulement je regarde à l’intérieur, mais je regarde plus profondément jusqu’à ce que trouve la racine d’un problème ou d’un attachement. C’est devenu une seconde nature pour moi de faire ainsi.


Quand je ne pouvais pas me concentrer sur la tâche ou que c'était lent et que je ne pouvais pas m'éveiller aux principes du Fa, je faisais une pause et regardais à l'intérieur. En continuant à regarder à l'intérieur, je suis devenu plus concentré, ce qui m’a permis de continuer à mémoriser.


Un autre bénéfice est qu’alors que je mémorisais le Fa, je regardais constamment à l'intérieur et m’assimilais à Dafa. Ce processus a éliminé mon karma et les mauvaises substances dans mon corps. Je me suis débarrassé de beaucoup de conceptions humaines et mon esprit a été purifié. Non seulement je ne crains pas de mémoriser le Fa mais je m’y investis et j’apprécie le processus.


Regarder à l’intérieur

Une fois, à la fin d'une séance d'étude de groupe locale, un pratiquant a souligné que notre environnement était plutôt négatif. J'ai suggéré que nous regardions tous à l'intérieur. Le coordinateur a proposé que je prenne l'initiative de le faire à la prochaine réunion. J’ai accepté avec plaisir pensant que ce serait une bonne chose pour le corps entier et aussi une opportunité pour moi de m’améliorer.


À la réunion suivante, j’ai parlé du fait que j’avais détecté mon ressentiment, ma peur, et ma tendance à parler des lacunes des autres derrière leurs dos. Je n’avais pas fini de parler avant la fin de la réunion ; alors le coordinateur a dit que je continuerais à la réunion suivante. En dépit du fait que je pensais avoir trouvé tous mes attachements, j’ai pris le temps de regarder juste un peu plus profondément.


Quand je ne savais pas comment aller plus loin, les mots du Maître me sont venus à l'esprit : " Ces problèmes sont déjà très graves, s’ils pouvaient porter sur eux-mêmes le regard qu’ils portent sur les autres, la chose irait mieux." (Points essentiels pour avancer avec diligence , "Dialogue avec le temps")


Tout d’un coup, j’ai su quoi faire. J'ai passé 5 minutes à énumérer 24 mauvaises choses que j'avais découvertes chez les compagnons de pratique et ensuite je me suis mesuré à elles –j’ai réalisé que j’avais les mêmes lacunes. Finalement, j’ai fait un pas en avant en regardant à l'intérieur. J'ai trouvé que la racine de tous mes attachements provenait de l’ego et de l'égoïsme.


L’esprit tranquille et sans recherche

Quand j’ai mémorisé le livre pour la quatrième fois, je travaillais avec un autre pratiquant en ligne. Au début, je n’arrivais pas à garder les yeux ouverts et j’avais aussi du mal à rester assis Ensuite, j'ai constaté que je ne me sentais pas endormi si je gardais un esprit calme. Pour avoir un esprit calme, j'avais besoin de comprendre le Fa et de m’y comparer. Une fois, aucun de nous ne pouvait continuer à mémoriser le Zhuan Falun. Nous étions prêts à trouver une excuse pour en rester là, mais avons décidé de regarder à l'intérieur à la place. Plus nous le faisions, plus nous approfondissions. Bientôt, nous n’avons plus eu sommeil.


Je ressens le pouvoir de mémoriser le Fa et de regarder à l'intérieur. Un jour ayant émis des pensées droites après avoir travaillé sur la mémorisation des principes, j’ai vu une roue rose s’envoler de mon corps et tomber dans la main d’un être supérieur des forces anciennes qui se tenait sur une montagne couverte de poussière. Il m’a dit : "Je n’ai plus d’astuces maintenant que tu peux mémoriser le Fa et regarder à l’intérieur en même temps ".


Le but de mémoriser le Fa n'est pas seulement de le mémoriser mais aussi de s'y assimiler. Apprendre le Fa avec un esprit tranquille et sans recherche est la meilleure façon de réussir. Parfois, j’aimerais me précipiter dans le processus et c'est quand cela devient une routine et que je suis agité. Bien que je sois capable de réciter de nombreux paragraphes, il n’y a aucune manifestation des principes de Fa.


En conséquence de mémoriser le Fa, regarder à l'intérieur est devenu une seconde nature et ma conscience principale et mes pensées droites sont devenues très puissantes. Je suis davantage concentré à présent avec un esprit plus pur.


Je suis un technicien en informatique. Dans le passé, je lisais le Fa et j'essayais de résoudre des problèmes informatiques en même temps. Ce n'est plus le cas. Maintenant, je me concentre uniquement sur la tâche présente.


Traduit de l’anglais :
Cultivating While Memorizing and Assimilating to the Fa

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.