Résoudre les conflits avec compassion

Je suis agriculteur à Yantai dans la province du Shandong. L'hiver dernier, ma femme et moi sommes allés dans ma ferme, où nous avons trouvé un grand désordre: notre voisin avait creusé le sol fertile de ma terre et l'avait empilé dans son terrain. Cinq pêchers que j'avais planté étaient également déterrés, couchés par terre presque morts.


De plus, le voisin avait même planté ses propres pêchers sur mes terres; il avait annexé cette partie de mon champ.


Ma femme s'est énervée et voulait discuter avec lui. Je l'ai arrêtée en disant: "Laisses tomber. Il n'y a pas de hasard dans la cultivation. Nous sommes des pratiquants, et nous connaissons tous la relation entre perte et gain. Autant nous perdons, autant nous gagnons."

Le Maître a écrit :
"Ce qui est à vous, vous ne le perdrez pas et ce qui n’est pas à vous, vous ne l’aurez pas même si vous luttez pour l’avoir." (Zhuan Falun)

Peut-être est-ce arrivé parce que nous devions quelque chose à cette personne d'une autre vie.

Quand je suis tombé sur le voisin, j'étais très calme et l’esprit vide, comme si rien ne s'était passé. Plus tard, lorsqu'ils ont vu que je ne m’étais pas disputé avec eux et que je les avais traité avec gentillesse, comme si rien ne s'était passé, ils se sont sentis coupables.


La femme du voisin nous traite chaleureusement. Elle parle souvent avec nous et ne veut pas que nous partions. Elle a dit : "J'apprécie de vous écouter. J'aime être en relation avec des gens comme vous. Ce que vous avez dit semble vraiment raisonnable."


Quand elle est en conflit avec son mari, elle lui dit souvent: "Nous devrions apprendre des pratiquants de Falun Gong".


Traduit de l’anglais de
Resolving Conflicts with Compassion

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.