Le Fa a rectifié mes pensées déviées

Abandonner les attachements est le plus important pour un pratiquant de Falun Dafa. Donc, je veux partager avec les autres pratiquants comment les attachements m’ont affectée et comment je m’en suis débarrassée.


Cultiver en vain en dépit d’être impliquée dans le travail de Dafa

Le Maître a dit :

Le problème de la jalousie est très grave parce qu’il implique directement en nous la question de pouvoir cultiver ou non jusqu’à la plénitude parfait. Si on ne se débarrasse pas de la jalousie, tout cœur que l’homme a cultivé et pratiqué devient très fragile. Il y a une règle : au cours de la cultivation et de la pratique, si une personne ne se débarrasse pas de sa jalousie, elle n’arrivera pas à obtenir le Fruit juste, il lui sera impossible d’obtenir le Fruit juste.” (Zhuan Falun)


J'ai lu la vérité du Fa qui précède encore et encore et je peux même la réciter. Cependant, cela ne m'a pas poussée à me débarrasser de la jalousie. Le Maître a souligné que l'on ne peut pas atteindre le Fruit juste si l'on n'abandonne pas la jalousie. Cela signifie que, tant que j'ai cet attachement, je cultiverais en vain, même si j'ai fait beaucoup de travail pour Dafa.


Il ne m’était jamais venu à l’esprit que j'étais du genre jalouse. Je n'avais pas de conflits avec les collègues au travail. J'ai toujours accepté facilement la critique. À la maison, il m’arrivait d’avoir des conflits avec mon mari, qui est également pratiquant, concernant l’éducation des enfants. Mais tout ça était des choses triviales dont je pensais qu’elles résultaient de ma sentimentalité envers eux. Ces choses n’affectaient pas ma cultivation.


Comme je mémorisais beaucoup le Fa et partageais souvent mes expériences lors de l'étude du Fa en groupe, les pratiquants locaux me couvraient d’éloges, disant que je faisais du bon travail et maintenais bien mon xinxing. Cependant, je n'ai pas cultivé concernant la question de la jalousie et j'ai ainsi laissé passer beaucoup de possibilités de m'améliorer.


Découvrir la racine de la jalousie

Il y a quelque temps, je me suis rendue compte que j'étais trop occupée à faire les choses. En conséquence, j'ai été interférée en raison de mon attachement à la recherche du confort. J’ai senti que c'était difficile à dépasser.


La pratiquante Rong (alias) a partagé avec moi : "Te souviens-tu qu’une fois tu as parlé derrière mon dos " : a-t-elle dit. "Tu n'as pas cultivé la parole. Je pensais que tu étais jalouse quand tu parlais de moi. Tu ne m'as pas aidée. Au lieu de cela, tu voulais prouver que tu avais raison et que j'avais tort. "


Je me suis excusée auprès d’elle et j'ai commencé à chercher en dedans ma jalousie après qu’elle soit partie. Je me suis rappelée ce que je lui avais dit et quelles étaient mes premières pensées à son sujet quand je l'ai rencontrée il y a quelques années. Je me suis rendue compte que j'étais vraiment du genre jaloux et jalouse d'elle.


La jalousie avait été dans mon champ dimensionnel. Elle s’était petit à petit développée, avait généré de mauvaises substances et causé du tort à d'autres. J'ai dit au Maître que j'avais tort. J'ai ensuite partagé avec Rong de tout cœur et me suis sincèrement excusée pour l'avoir blessée.


En fait, je ne me cultivais pas bien. Je faisais les choses, mais la plupart du temps je ne me cultivais pas. J'avais effectivement de la jalousie et elle avait grandi, mais je la cachais profondément. Par conséquent, j'ai émis une forte pensée: "J'ai des omissions. Je vais les rectifier dans le Fa. Je ne permets à aucun être de me persécuter. "


Les pratiquants locaux ont émis des pensées droites pour m'aider. J'ai passé davantage de temps à étudier le Fa, à faire les exercices et à émettre des pensées droites. J'ai finalement passé l’épreuve. Dans un rêve, j'ai vu que le Maître avait supporté la plupart du karma pour moi.


Le Maître a dit :

En enseignant la Loi, je parle souvent du problème de la jalousie. Pourquoi ? Parce que la jalousie se manifeste de façon très intense en Chine, si intense que c’est devenu une chose naturelle et qu’on ne s’en rend plus compte. ” (Zhuan Falun)


J'ai réussi à trouver la racine de ma jalousie. J'étais introvertie quand j'étais enfant, et il était facile d’être au fond de moi jalouse. J'ai été récompensée comme "la meilleure employée" lors de mon premier emploi dans un hôtel. La raison en était que j'avais un bon tempérament et étais de bon service pour les clients. Mais à la maison je perdais mon sang- froid. Mon mari me demandait comment je pouvais faire bonne figure au travail. Étant endoctrinée par le parti communiste dès mon enfance, mon caractère était un peu tordu et c'était la racine du développement de la jalousie. Je l'avais ignoré.


S’améliorer en cultivant solidement

Un jour, une autre pratiquante m'a dit: «Il est inutile d’étudier autant le Fa et de pouvoir même le réciter, parce que tu ne te cultives pas. Si tu ne te cultives pas, tu ne peux pas obtenir le Fa et tu ne peux pas t’améliorer. "


Je suis restée quelques instants sans bouger. C'était ce que je voulais lui dire. Ses paroles reflétaient mes pensées. Je me suis demandée pourquoi nous avions la même pensée à l’égard de l’une et de l’autre. J’ai réalisé que lorsque je vois que quelqu'un a un attachement, ce genre de substance est également dans ma dimension. Le Maître l'a utilisée pour me permettre de voir mon problème afin que je puisse m’en débarrasser et m'améliorer.


J'ai identifié une conception têtue que j’avais depuis longtemps, qui était que j’utilisais le Fa pour évaluer d'autres pratiquants. Quand je lisais le Fa ou les articles de partage sur Minghui, mon esprit pensait que tel et tel pratiquant se comportait comme ça. Quand je voyais deux pratiquants en conflit, je pensais immédiatement à ce Fa. J'utilisais le Fa pour évaluer d'autres pratiquants, mais pas moi-même.


Quand d'autres pratiquants me blâmaient, j'acceptais leurs critiques de façon superficielle. Mais ce Fa m'est venu à l’esprit :


De nos jours face à un problème, les gens sont ainsi, on pense à esquiver sa responsabilité, à rejeter la faute sur les autres, qu’ils soient responsables ou non.” (Zhuan Falun)


Je mesurais encore d’autres personnes en utilisant le Fa du Maître. Ce que je disais était également différent de ce que je pensais. Ce n'était pas conforme au principe de Véracité du Fa. J'ai demandé au Maître de m'aider à éliminer mes mauvaises pensées. J'ai envoyé des pensées droites pour les
éliminer. Je les niais et les éliminais dès qu'une telle conception pénétrait dans mon esprit. Elles sont à présent de plus en plus affaiblies.


Je regardais à l'intérieur quand je voyais d’autres personnes en conflit. Si je m’étais bien cultivée et que mon champ était droit, les conflits n’apparaîtraient pas sous mes yeux. Maintenant, je regarde immédiatement en dedans pour trouver mes insuffisances.


Quand je voyais que d'autres pratiquants avaient des attachements, je me rappelais que j'avais des problèmes, raison pour laquelle je les voyais.S je regardais vraiment à l'intérieur, je trouverais en réalité mon propre problème. Si je ne pouvais pas comprendre pourquoi d'autres pratiquants avaient dit telle chose ou se comportaient de telle façon, je me disais que chaque pratiquant a sa propre façon de s’éveiller et n'a pas à suivre mes idées. Le Fa est si immense que tout peut être rectifié. Je devenais immédiatement tolérante envers les autres pratiquants et je les comprenais.


Bien que je fasse les mêmes choses qu'auparavant, mon état d'esprit a changé. Le Fa a rectifié mes pensées déviées.


The Fa Rectified My Deviated Thoughts

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.