Sensibiliser à propos de la persécution en Chine sur Marienplatz à Munich

Les pratiquants de Falun Gong de Munich se sont rassemblés sur Marienplatz le 12 août afin d’informer le public sur la persécution toujours en cours de la discipline spirituelle traditionnelle en Chine.


Outre des démonstrations des paisibles exercices du Falun Gong, les pratiquants ont déployé affiches et bannières illustrant les mauvais traitements infligés aux pratiquants en Chine pour leur refus de renoncer à leurs convictions.

 
 
Sensibiliser les esprits à propos de la persécution du Falun Gong en Chine sur Marienplatz à Munich le 12 août 2017.

De nombreux passants se sont arrêtés pour lire les imprimés, discuter avec les pratiquants et signer des pétitions appelant à des mesures contre la persécution, et destinées aux Nations Unies.

 
 
Les passants viennent s’informer à propos du Falun Gong.

Anna Kupferschlger, qui travaille dans les services dentaires, a été surprise d’apprendre la brutalité à laquelle les pratiquants sont soumis en Chine et a demandé le but de la pétition. Un pratiquant a expliqué : " Nos efforts individuels peuvent sembler insignifiants, mais si nous travaillons tous ensemble, notre énergie amènera la persécution à sa fin."


Kupferschlger a acquiescé et a dit que la répression, en particulier le prélèvement d’organes approuvé par l’état sur des pratiquants de leur vivant en Chine, était inacceptable. “Ce n’est pas quelque chose qu’un être humain ferait,” a-t-elle ajouté.


 
 
Les gens signent les pétitions exhortant à mettre fin à la persécution en Chine.

Manfred Debart, un professionnel médical retraité était d'accord. Ayant appris les atrocités voici plusieurs années, il a dit que le prélèvement forcé d’organes est un crime contre l’humanité. Il a aussi exprimé son intérêt pour la pratique du Falun Gong après avoir regardé la démonstration des exercices et en avoir apprécié l’énergie à la fois puissante et paisible.

 
Thomas Wittmann, Munichois, a remercié les pratiquants pour informer les gens à propos des graves violations des droits de l’homme en Chine

Thomas Wittmann, un directeur de société, a signé une pétition et a dit espérer que la persécution et les crimes de prélèvement d’organes prennent vite fin. Il a ajouté à propos des enseignements d’Authenticité-Bonté-Patience du Falun Gong : " Ce sont les principes que chacun devrait suivre. Quiconque agit contre eux met en jeu son avenir."


Wittman a remercié les pratiquants pour permettre à davantage de gens d’être informés à propos de la persécution. " Ce que vous faites c’est donner aux gens une opportunité [de changer pour le meilleur]. Et les gens en ont besoin " a-t-il dit.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.