La police libère une femme en apprenant que le Falun Gong a guéri son cancer en phase terminale

Mme Tang Lihong, de la ville de Xiantao, province de Hubei, a été libérée d'un centre de détention le 26 juin 2017, après que sa mère ait montré à la police ses dossiers médicaux. Mme Tang avait été arrêtée cinq jours plus tôt alors qu'elle parlait aux gens du pouvoir de guérison du Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Selon le rapport de l'hôpital, Mme Tang s'était vue diagnostiquer un cancer terminal il y a dix ans. Mais elle a récupéré huit ans plus tard après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. La police était étonnée de voir à quel point elle était en bonne santé et a rapidement décidé de la libérer.


L'histoire de Mme Tang a été en mesure de désintégrer les mensonges que le Parti communiste chinois (CCP) a instillé dans les esprits pour justifier sa persécution du Falun Gong.


[...]

Version chinoise :
Police Release Woman Upon Learning that Falun Gong Cured Her Late-State Cancer

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.