Deux personnes réprimandées par la police après avoir dénoncé des pratiquants de Falun Gong

Par un pratiquant de Falun Gong en Chine
 

Deux pratiquants de notre région sont allés dans les environs pour sensibiliser les esprits à propos de la persécution du Falun Gong le 10 juin 2017. Ils l'ont fait pendant un certain temps et ont couvert de nombreuses régions.


Sous le soleil cuisant, ils parlent patiemment aux gens de la persécution et les persuadent de quitter le Parti communiste et ses organisations de jeunesse. Une fois, ils parlaient avec trois jeunes filles quand un homme d'âge moyen est arrivé et a commencé à leur crier après. Les pratiquants sont finalement partis.


Peu après, une voiture de police est arrivé et s'est arrêté. L'homme d'âge moyen a recommencé à crier.


" Hé vous tous, regardez ! J'ai appelé la police et ils seront arrêtés aujourd'hui ! " a dit une femme, sortant de sa maison.


Trois jeunes policiers sont sortis de la voiture. Mais au lieu d'arrêter les pratiquants, ils ont confronté l'homme.


" Quel est votre problème? Ce ne sont pas des criminels. Ils ne font de mal à personne. Pourquoi ameutez-vous la foule et faites-vous un tel raffut ?"


L'homme d'âge moyen et la femme étaient interloqués, alors qu’ils s’attendaient à être félicités et récompensés.


Les policiers ont parlé aux pratiquants et ont demandé à voir leurs sacs.


" Nous voulons simplement apporter aux gens la bonne nouvelle du Falun Gong", ont déclaré les pratiquants. " Vous méritez également de connaître la vérité. Ne suivez pas le Parti communiste en persécutant le Falun Gong. "


Les policiers ont répondu : " Nous savons que vous êtes de bonnes personnes. Nous ne vous emmènerons pas parce que quelqu'un vous a dénoncés. Nous nous contentons d’assurer la routine ."


Ils ont contrôlé leur sac et laissé partir les pratiquants.


Version chinoise :
警察训斥举报人

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.