Présenter le Falun Gong au Festival de Glasgow

Tous les ans en juin, le Festival de Glasgow offre à la population une opportunité de se réunir et d’interagir entre groupes civiques ou culturels.


Les pratiquants de Falun Gong d’Ecosse se sont vus attribuer un stand dans le Parc Kelvingrove de Glasgow le 11 juin 2017. Les organisateurs ont également approuvé une campagne de signatures pour attirer l’attention sur la violente persécution perpétrée à l’encontre des pratiquants par le régime communiste, en particulier sur les atrocités de prélèvements forcés d’organes sur des prisonniers d’opinion du Falun Gong .


 
 
 
Présenter le Falun Gong aux visiteurs soucieux de s' informer davantage

Certains se sont arrêtés pour regarder et suivre les mouvements des exercices ou pour prendre une information sur de prochains ateliers afin d’apprendre la pratique.


Beaucoup de gens ont été abasourdis en apprenant le prélèvement forcé d’organes à vif. « Pourquoi une pratique aussi pacifique est-elle persécutée en Chine ? » Pourquoi le Parti communiste chinois (PCC) ne laisse-t-il pas les gens vivre selon le principe Authenticité-Bonté-Patience au cœur du Falun Gong » étaient des questions récurrentes.


De nombreux visiteurs ont signé la pétition de Doctor's Against Forced Organ Harvesting (DAFOH). Un jeune homme a dit qu’il allait afficher l’information sur Facebook.


Un policier en service a condamné en ces mots les atrocités de prélèvement d’organes : " Une telle chose ne peut pas être tolérée ! " Lui et d’autres collègues ont signé la pétition.

 
Des policiers signent la pétition condamnant les crimes de prélèvement forcé d’organes en Chine.


Plus de 800 visiteurs ont signé la pétition DAFOH contre le prélèvement forcé d’organes en Chine.


Version chinoise :
苏格兰人在艺术节上了解法轮功

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.