Des pratiquants de Falun Dafa de Russie participent à la célébration du centenaire de Kotlas

Les 11 et 12 juin 2017, les pratiquants de Falun Dafa ont participé à la célébration du centenaire de Kotlas. Située dans l'oblast d'Arkhangelsk au nord-ouest de Russie, la ville a obtenu son statut officiel de municipalité en juin 1917.

 
Les passants s’informent à propos du Falun Dafa tout en regardant les pratiquants méditer.
 
 
 
Des familles lisent l’information affichée.

La communauté de Kotlas s’est familiarisée avec Falun Dafa, une ancienne discipline chinoise de raffinement du corps et de l’esprit. Impressionnés par les exercices doux et lents, nombre d’entre eux se sont arrêtés pour lire affiches et dépliants. Ils ont posé toutes sortes de questions désireux d’approfondir leur première impression.


Faisant suite à la démonstration des exercices, Une prestation de tambours de ceinture et de danse a été accueillie par des applaudissements. Les gens des stands avoisinants sont aussi venus regarder.


" Nous avons besoin de davantage de telles activités. Merci ! " a déclaré un spectateur aux pratiquants. Un homme leur a offert des fleurs en guise de reconnaissance, selon la coutume locale.

 
La danse " Pure fleur de lotus "
 
Une passante tient la fleur de lotus qu’elle vient de recevoir.


Dans le cadre d’un programme " Pétales autour du monde " les gens se sont vus offrir de petites fleurs de lotus, symbole oriental d’éveil, délicatement confectionnées à la main.


Depuis que le régime communiste en Chine a lancé la persécution du Falun Dafa en 1999, plus 4100 pratiquants ont perdu la vie sous la torture lors de détentions policières.


En apprenant la persécution brutale en Chine, étant allée jusqu’au prélèvement d'organes sur des pratiquants de leur vivant, beaucoup ont condamné ces atrocités et signé des pétitions pour en réclamer la fin.


Version chinoise : 在俄罗斯科特拉斯城介绍法轮功

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.