La résistance pacifique du Falun Gong récolte un large soutien à Munich

Un grand défilé des pratiquants de Falun Gong européens à Munich samedi dernier, a obtenu un vif appui à la résistance pacifique contre 17 ans de persécution de cette discipline traditionnelle en Chine.


Partis d’Odeonplatz, près d’un millier de pratiquants de Falun Gong suivant les sonorités émouvantes de l’ensemble Tianguo Marching Band, sont passés par la Cour suprême, Karplatz, la gare ferroviaire, enfilant l’avenue Maximilien, pour finalement arriver à Max-Joseph-Platz quelques trois heures plus tard.


Le Tianguo Marching Band conduit le défilé.

Près d’un millier de pratiquants de Falun Gong ont organisé un défilé pacifique à travers Munich.
L’arrivée du défilé sur Max-Joseph-Platz.
Des pratiquants occidentaux interprètent la traditionnelle du dragon..


Bannières appelant à la fin de la persécution et du prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés en Chine.

Le défilé a présenté le Falun Gong, une paisible pratique basée sur Authenticité-Bonté-Patience, et dénoncé la persécution brutale du Falun Gong en Chine. Les pratiquants ont en particulier attiré l’attention sur le prélèvement forcé d’organes par le Parti communiste chinois, dont les victimes sont en majorité des pratiquants de Falun Gong emprisonnés mais aussi d’autres prisonniers d’opinion en Chine.


Des gens de tous milieux ont fait écho à l’appel à mettre fin à la persécution tout au long du défilé.


Michelle, une enseignante de maternelle, a été enthousiasmée par le défilé. Elle avait assisté à un évènement similaire à Vienne en allant rendre visite à son visite, lors duquel elle avait appris le prélèvement forcé d’organes.


" C’est un désastre pour les êtres humains. C’est tellement, tellement horrible " a-t-elle dit. " Je sais pourquoi le gouvernement prélève les organes d’un groupe de méditants- c’est parce que leurs organes sont sains. "


Michelle a dit qu’elle ne pouvait pas comprendre le parti communiste. " Ils essaient de détruire tout ce qui est beau, bon, ou spirituel, " a-t-elle dit. " Mais ils ne l’emporteront jamais. "


" Le parti communiste semble fort, mais l’énergie du Falun Gong est plus subtile et persistante. Comment le parti l’emporterait-il. Vous devez continuer à apporter la vérité aux gens jusqu’à ce que la persécution prenne fin, a dit Michelle encourageant les pratiquants.


Lina, doctorante en zoologie dans une université locale a accepté un dépliant tendu par un pratiquant. C’était la première fois qu’elle apprenait l’existence du Falun Gong, elle était vivement préoccupée par le prélèvement forcé d’organes dénoncé dans le dépliant.


" Lors d’un voyage aux USA voici dix ans, j’ai entendu parler du commerce d’organes en Chine. J’avais alors 14 ans et cela a été un choc, " a-t-elle dit. Mais elle ignorait que le gouvernement chinois lui-même opérait le prélèvement forcé d’organes, crime derrière lequel se trouvait la persécution du Falun Gong et ce depuis dix-sept ans.


Lina a condamné le régime communiste. " On doit y mettre fin ! En Europe, un patient doit attendre des années pour obtenir un organe. Comment le temps d’attente peut-il n’être que de deux semaines en Chine ? "


Sensibiliser les esprits sur Marienplatz

Le défilé de samedi s’inscrivait dans une série d’évènements organisés à Munich la semaine dernière. Le vendredi, les pratiquants ont installé deux stands sur Marienplatz, où ils ont fait des démonstrations des exercices du Falun Gong, distribué des dépliants et recueilli des signatures contre le crime de prélèvement forcé d’organes.

Les gens regardent la démonstration des exercices du Falun Gong sur Marienplatz
Signer la pétition condamnant la persécution.
Parler aux gens du Falun Gong.
Les gens lisent l’information sur le crime de prélèvement forcé d’organes en Chine

De 10h à 20h, les pratiquants de nombreux pays européens sur la place, ont informé les touristes de la persécution en des dizaines de langues. Beaucoup de gens ont signé la pétition sans hésitation en apprenant le prélèvement forcé d’organes.


Susanna Sonnleiter, une infirmière de Allgäu, et son amie Sabine Palme avaient vu le documentaire à propos du prélèvement d’organes en Chine sur 3Sat TV.

Mme Palme, professeur, et Mme Sonnleiter, infirmière, pensent que la persécution du Falun Gong est foncièrement mauvaise.

“ Notre première impression en voyant le documentaire a été un choc. C’est incroyable. C’est inacceptable, " a dit Susanna. “ Nous devons soutenir de tels évènements. Le prélèvement d’organes doit être arrêté.”


“C’est une question de dignité humaine. Nous sommes tous égaux, et chacun devrait jouir de la liberté de conviction, où qu’il soit,” a ajouté Susanna.


Sabine a eu des mots d’encouragement pour les pratiquants. " Vous devez préserver votre croyance, même face à la persécution. Si vous pensez que votre chemin est juste, vous pourrez le parcourir jusqu’à la fin et serez victorieux."

Susan, une styliste de mode de Munich: “ Le prélèvement d’organes doit être arrêté. De nombreux allemands ignorent encore cela, et certains ne veulent pas y croire. Mais il est temps d’y faire face à présent.”
Marcus, un membre du gouvernement à la retraite, a signé une pétition exigeant que le gouvernement chinois mette fin au crime de prélèvement forcé d’organes.


Article correspondant en chinois :
慕尼黑民众和游客支持法轮功反迫害(图)


Version chinoise :
法轮功慕尼黑游行 民众明真相(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.