Une compétition de danse interférée par Chun-ying Leung à Hong-Kong, un sénateur américain écrit une lettre exprimant ses inquiétudes

Steve Chabot, membre senior du Congrès américain, a écrit une lettre à Chun-ying Leung, chef de l’exécutif de Hong Kong ...

Steve Chabot, membre senior du Congrès américain, a écrit une lettre à Chun-ying Leung, chef de l’exécutif de Hong Kong, exprimant son inquiétude après que les autorités de Hong Kong ont imposé l’annulation du lieu choisi pour la "Compétition Préliminaire Internationale de danse classique chinoise de la région Asie Pacifique. "


Dans sa lettre envoyée le 19 juillet, Chabot déclare que l’annulation de ces activités prouve que "les autorités de Hong Kong sont réticentes à maintenir la politique du 'Un Pays, Deux Systèmes'". Il invite sérieusement le gouvernement de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong à respecter les dispositions de la Loi fondamentale de Hong Kong et à assurer l’égalité de traitements de NTD-TV et de Shen Yun Performing Arts.


Chabot a aussi instamment demandé à ce que le nouveau contrat de NTD-TV signé avec le Stade MacPherson pour la Compétition de Danse soit protégé.


Retour sur l’incident

Le 20 avril, la Compagnie NTD de Hong Kong a loué le Théâtre de la Tour Heung Yee Kuk de la Gestion du Bâtiment Heung Yee Kuk, afin d’y tenir la Compétition de Danse de NTD, le 20 juillet.


Le 26 mai, les organisateurs ont reçu une notification de la Gestion du Bâtiment Heung Yee Kuk, annonçant qu’en accord avec la demande du gouvernement de Hong Kong, l’endroit qui avait été loué pour accueillir la compétition devait être repris et utilisé pour les élections.


Le 4 juillet, NTD-TV Hong Kong a annoncé que la 7eme Compétition Préliminaire Internationale de danse classique chinoise de la région Asie Pacifique qui devait se dérouler à Hong Kong, se tiendrait au Stade McPherson à Mong Kok, le 1 août.


Les billets étaient officiellement en vente depuis le 6 juillet. Mais dès le 18 juillet, des personnes non identifiées sont tout à coup apparues du côté gauche du stade et ont accroché environ 10 panneaux d’affichage diffamatoires sur la main courante à l’extérieur du restaurant QuanZhangJu.


Les organisateurs de la compétition ont exprimé de fortes accusations contre la nouvelle interférence et demandé une enquête policière et au Département de l’Hygiène et de la Nourriture de faire disparaître les bannières illégales afin de protéger la liberté d’expression culturelle de Hong Kong.


Ci-dessous la lettre du membre senior du Congrès Américain Steve Chabot :


Version chinoise :
香港舞蹈大赛受梁振英滋扰 美议员致信关切


* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.