Les pratiquants partagent des aperçus de leur parcours de 'cultivation' à la Conférence de Falun Dafa 2016 de Suède

La Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa 2016 de Suède, s’est déroulée à Stockholm le 1er octobre 2016. Dix-sept pratiquants ont partagé des aperçus de leur parcours de cultivation à la conférence.

La Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa 2016 de Suède, s’est déroulée à Stockholm le 1er octobre 2016


Paix intérieure et Harmonie

Gulli, née en Iran, a commencé à pratiquer le Falun Dafa en Suède en 1999 ; Il y a plusieurs années elle est partie dans un autre pays pour démarrer sa propre affaire. Mais l’intense pression lui a causé des problèmes de santé au point qu’à son retour en Suède elle était à peine capable de marcher. " J’avais des maux de tête et des douleurs dans les jambes, je ne pouvais plus dormir la nuit. C’était comme si j’étais paralysée" s’est-elle souvenue.


Prenant conscience que c’était un avertissement de devoir mieux faire dans sa cultivation, Gulli s’est calmée, elle s’est examinée intérieurement et a découvert de nombreux attachements. Depuis, elle a commencé à passer davantage de temps à étudier les enseignements du Falun Dafa et à faire les exercices.


Elle a également persisté à aller sur les sites touristiques pour informer les gens sur la persécution du Falun Dafa en Chine, et à l'apparition de conflits avec d’autres pratiquants, elle a commencé à se focaliser sur leurs points forts, au lieu d’être critique, et à maintenir une attitude positive.


En continuant à s’améliorer, elle a oublié ses propres problèmes, et a commencé à vivre dans la paix et l’harmonie chaque jour. " Ma santé est devenue excellente et je peux marcher des heures d’affilée sans ressentir de fatigue. Toute ma famille est très heureuse d’un tel changement et tous soutiennent le Falun Dafa," a-t-elle dit.

Les pratiquants de Falun Dafa partagent expériences et compréhensions à la conférence.


Changement de l’environnement

M. Wang qui est ingénieur électrique, a partagé comment il avait appliqué les principes d’Authenticité-Bonté-Patience, sur son lieu de travail. " Il y avait de nombreuses situations dans lesquels mes collègues et moi étions en conflit. Je me rappelle souvent à moi-même d’abandonner la recherche du renom et des intérêts matériels. "a-t-il dit.


Ces efforts ont apporté des changements positifs dans son contexte professionnel. Tant son patron que ses collègues se sont mis à lui faire confiance et toute l’équipe à bien collaborer. Par la suite, son groupe a fait une percée majeure et leur recherche a été publiée dans un journal important. Beaucoup de ses collègues ont fait connaissance avec Falun Dafa grâce à lui.


Surmonter les difficultés

Nicolas est un avocat de Malmö et il a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2011. Il a appris les exercices dans un parc, puis a acheté une copie de Zhuan Falun. “Je considère comme une chance le fait d’avoir découvert cette pratique,” a-t-il dit.


“Quelquefois, je me sens frustré de ne pas réussir à lâcher les attachements face à aux épreuves " a dit Nicolas, " mais une fois que je passe finalement l’épreuve et m’élève, je ressens tellement de paix et de joie.”


Nicolas a éprouvé beaucoup de douleur durant la méditation assise, mais il a réussi à augmenter son temps d’assise dans la position du lotus à 30 minutes. " J’ai appris qu’en tant que pratiquant de Falun Dafa, je peux surmonter la difficulté, " a-t-il dit.


Abandonner les notions humaines

Ilias de Linköping est un entrepreneur. Au début de cette année, il est retourné dans sa ville natale à Thessalonique, la deuxième plus grande ville de Grèce. Il y a travaillé à organiser, avec d’autres pratiquants, des évènements publics pour faire connaître la discipline méditative et informer sur la persécution en Chine.


“Je sens souvent que le Maître est mes côtés pour m’aider,” a dit Ilias dans son rapport de partage d’expériences. Une fois après avoir demandé l'autorisation pour tenir un tel évènement, il n’avait toujours pas reçu l’approbation à juste un jour de l’activité. “Notre compassion et notre sincérité ont finalement touché les autorités,” a-t-il dit.


De nouveau sur la bonne voie

M. Li, un jeune pratiquant a partagé son combat avec ses attachements aux ordinateurs et aux jeux vidéos.


Dans sa petite enfance il n’aimait pas les ordinateurs, mais en y passant finalement davantage de temps il est devenu expert en logiciels, matériel et jeux vidéo. " Plus tard, j’ai travaillé sur certains projets pour aider les Chinois d’outremer à apprendre les faits concernant la persécution. " Toutefois passer de longues heures devant l’ordinateur a finalement développé sa dépendance aux jeux.


L’enseignement de Maître Li à New-York, plus tôt cette année, a poussé M. Li à reconsidérer sérieusement son attachement. " La cultivation est effectivement très sérieuse. Les forces anciennes observent de près, et je ne peux pas faire si médiocrement si je ne veux pas éprouver un jour le profond regret d’avoir laissé tomber le Maître. "


Ce jour-là, il a effacé les jeux sur son mobile et en rentrant à la maison, a retiré tous ceux qu’il avait téléchargé sur son ordinateur.


M. Li s’est dit reconnaissant d’être pratiquant de Falun Dafa.

Traduit de l'anglais :
Les pratiquants partagent leurs compréhensions à la Conférence de Dafa 2016 de Suède

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.