Bien cultiver pour mieux clarifier la vérité aux parlementaires du Royaume Uni et mettre fin au prélèvement forcé d'organes en Chine

Je suis un pratiquant de 31 ans de Londres au Royaume-Uni et je pratique le Falun Dafa depuis 2008.


J'aimerais partager certaines de mes récentes expériences en aidant à coordonner les efforts de l'équipe de Falun Dafa britannique, pour soutenir la récente déclaration écrite sur l'arrêt des prélèvements forcés d'organes auprès des membres du Parlement européen (MPE).


Au moment où le travail a commencé sur la déclaration écrite, il y avait toutes sortes de différents projets de clarification de la vérité liés au prélèvement d'organes organisés au Royaume-Uni. Il y avait des conférences et des projections de films prévues, et le nouveau rapport sur le prélèvement d'organes devait être présenté au sein du parlement britannique.


Il y avait beaucoup de pratiquants qui travaillaient très dur, et j’ai compris que je devais essayer de les soutenir. Bien que je n’avais pas été au Parlement européen depuis plusieurs années, je sentais que je pouvais aider à soutenir les activités pour la déclaration écrite. Au début de ma participation cette année, et juste avant que nous allions voir pour la première fois les députés au sein du Parlement, j’ai été encouragé à aider à coordonner l'équipe du Royaume-Uni.


En fait, lorsqu’on m’a demandé la première fois de faire cela, j'étais réticent car je pensais qu’un autre pratiquant allait coordonner l'équipe. Comme je n'avais pas été directement impliqué dans ce projet pendant un certain temps, j’ai senti qu'il valait mieux que j’aide en tant que membre de l'équipe. Le premier soir, nous sommes arrivés à Strasbourg, et même si nous sommes arrivés un peu en retard, l'équipe devant entrer au parlement était dans l’attente d’un échange et d’une réunion pour nous organiser et nous préparer.


Je me suis approché du pratiquant qui, selon moi, allait organiser les activités pour savoir ce qui se passait, et on m'a dit de m’en aller. En fait, ce pratiquant était occupé sur internet avec un autre projet, mais j’ai pensé que cela n'était pas utile et beaucoup de notions se sont glissées dans ma tête telle que les pratiquants chinois et occidentaux ont toujours des problèmes à travailler ensemble. Pour moi, cela a été un test pour ma détermination. J'ai appelé un pratiquant du Royaume-Uni qui m'a demandé à nouveau d’aider à coordonner l'équipe. Je me suis retrouvé dans le couloir de notre hôtel à me répéter que ce qui importe le plus est notre cœur et notre volonté de sauver les êtres – c’est en fait le Maître qui rend les choses possibles.


J’ai réuni l'équipe pour le parlement et nous avons partagé brièvement sur la situation et sur ce que nous devions faire. J’ai également contacté le principal coordinateur européen pour demander des matériaux afin que nous puissions être pleinement préparés pour le lendemain. Nous avons discuté de tout, nous nous sommes organisés en équipes et avons délégué le travail qui devait être fait ce soir-là. Je suis alors allé voir le coordinateur principal - quand j'ai quitté l'hôtel, il était déjà minuit passé.


Le temps que je les ai rencontrés, ai eu l'opportunité de me mettre au courant, et ai rassemblé les matériaux nécessaires puis être retourné à mon hôtel, il était presque 2h du matin. Quand je suis revenu, j’ai été surpris de trouver tous les pratiquants encore en train de travailler ensemble et de constater que avait été préparé pour le lendemain. J’ai été vraiment touché que les pratiquants aient travaillé si dur et je me sentais à présent très positif pour les jours à venir.


Rétrospectivement, et après avoir essayé de regarder en moi-même, j'ai pu voir que j’étais testé parce que le Maître m’avait initialement encouragé à aller de l'avant et aider à organiser les choses et que résistais au processus. Au cours de notre premier voyage, bien que certaines choses aient été faites un peu à la dernière minute et que nous aurions pu être davantage organisés, l'équipe a pu soit prendre rendez-vous ou bien voir 17 députés, et aussi vu ou pris des rendez-vous avec 16 autres assistants parlementaires de 3 pays.


Cette expérience m'a vraiment galvanisé et m'a fait comprendre que je devais me hâter et me concentrer davantage sur ma cultivation si je devais continuer à aider à coordonner les activités. Je me suis souvenu de ce que Maître dit dans une conférence de Fa: "C’est aussi compliqué que ça, comment fais-tu pour être un bon responsable des disciples de Dafa." ("Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2015")


J’ai réalisé que ma responsabilité tenait au fait de me concentrer sur ma cultivation, d’essayer de créer un bon environnement de cultivation et d’offrir un soutien aussi pratique que possible à l'équipe. Quand nous sommes allés au Parlement pour la deuxième fois, j’ai partagé avec l'équipe et nous avons convenu de faire les exercices, d’émettre les pensées droites et d’étudier le Fa ensemble avant d'aller au Parlement chaque matin. Ceci, y compris les échanges permanents et tous les efforts des pratiquants à travers le Royaume-Uni, était en train d'établir pour l'équipe une base solide pour aller voir les députés.


Le premier soir de notre deuxième voyage, j’ai senti que l'équipe était positive et enthousiaste. En fait, bien qu’en surface je pensais que nous étions prêts et organisés, j’ai pris conscience que j’avais un léger doute quant à la situation étant donné que nous avions encore besoin de près de la moitié des signatures. Cela semblait être une tâche ardue. J’ai compris que je devais éliminer cette pensée et demander l'aide du Maître. Cette nuit-là, quand j'étais dans mon lit, je me suis retrouvé à demander aide et conseil au Maître.


J’ai demandé au Maître d'aider les députés européens à signer la déclaration écrite et j’ai été surpris de voir que quelque chose en moi me bloquait. J'ai essayé de regarder en moi et j’ai vu que je me concentrais trop sur la forme d'obtenir la signature des eurodéputés plutôt que d'essayer d'ouvrir mon cœur à sauver les députés et leurs assistants lors du processus. Dès que j'ai eu cette pensée, j'ai senti une poussée d'énergie à travers mon corps et j’ai vu le fashen du Maître.


Je me suis souvenu d’un passage de l’enseignement du Maître:


"C’est seulement en élevant votre xinxing que vous pourrez vous identifier à la nature de notre univers, abandonner tous les différents désirs, attachements et autres mauvaises choses de l’être humain, c’est seulement alors que vous pourrez débarrasser votre corps de tout ce qui est mauvais et que vous émergerez. Vous ne serez plus restreint par la nature de l’univers." (Zhuan Falun)


Je me suis aperçu alors que je réfléchissais au nombre total de signatures nécessaires, même si j’essayais de ne pas y penser, que j’avais en fait développé un attachement à cela. D'où mon sentiment de peur ou de doute. Je savais que le Maître m’encourageait, et j’ai senti que c’était pour moi une occasion d’aller de l'avant et de tout simplement avoir confiance dans l'arrangement du Maître. Bien que simple à dire, à certains moments pour moi, cela n'a pas toujours été si simple à faire.


Le lendemain, nous étions censés être à l'intérieur du Parlement à 10h, et j'avais planifié ma première réunion à 10h30 avec un député européen principal. Il y avait des retards dans l'équipe qui allait rentrer à l'intérieur et j'ai réalisé que le temps pressait - je me suis souvenu de mon expérience de la nuit dernière, aussi j'ai encouragé l'équipe à émettre des pensées droites et nous avons attendu patiemment. En fait la personne qui devait nous faire entrer est arrivée un peu avant 10h30 et le processus a semblé très rapide. En marchant vers le lieu de notre rencontre, j’ai aperçu le député européen que nous devions voir juste en face de nous et nous sommes tous arrivés pour la réunion en même temps. Encore une fois, j’ai pris cela comme un encouragement à faire confiance au Maître.


Au début de notre réunion, le député a expliqué qu'il était au courant de la situation des droits de l'homme en Chine, mais qu’il ne pouvait pas soutenir la déclaration écrite en raison de la politique de son parti. En surface, j’ai senti que ce pourrait être une réunion difficile, mais dans mon cœur, je voulais vraiment communiquer avec lui. Après quelques minutes de clarification, un deuxième député européen du même parti nous a vus et s’est joint à la réunion. J’ai pensé que c’était une merveilleuse occasion d'encourager les deux députés à signer.


Au fur et à mesure de la conversation, je me suis retrouvé à parler seul à seul avec le député que nous étions initialement venu voir. J’ai senti que je devais lui parler personnellement et directement, et je lui ai demandé de vraiment considérer son soutien à la déclaration comme une exception. À ce moment, le député a marqué un temps d’arrêt, m’a regardé et a dit : "D’accord, je vais signer!" L'autre député a également déclaré qu'ils allaient signer. J’ai remercié intérieurement le Maître pour Son aide. Maintenant, nous avions le soutien de 2 députés du même parti. Je leur ai donc demandé s'il existait une façon dont ils pourraient aider à encourager les députés de leur parti à soutenir la déclaration. Dans ma tête, j'espérais qu'ils allaient envoyer un courriel ou peut-être faire une présentation chaleureuse.


Ils se sont tous deux regardés, puis nous ont invités à les rejoindre dans le salon réservé uniquement aux députés pour voir si un de leurs collègues députés européens était là et ils ont dit qu'ils allaient faire de leur mieux pour nous présenter. Nous les avons remerciés pour leur aide et sommes allés au salon. Dès que nous sommes entrés, nous avons vu un autre député européen du même parti assis à une table juste à l’entrée du salon. Le premier député européen nous a accompagnés, puis nous a présentés ainsi que la déclaration écrite. Il a expliqué qu'il allait faire une exception et signer, et il les a encouragés à écouter ce que nous avions à dire.


Au moment où nous commencions à parler, un autre député est entré dans le salon, s’est approché de notre table et le processus s’est répété. Ceci s’est produit au point où nous nous sommes retrouvés, je crois, à 9 ou 10 assis autour de la table. En fait, j’ai commencé à présenter des excuses aux députés qui ont vu ce processus se répéter continuellement. Ils étaient vraiment encourageants et nous ont dit ne pas nous inquiéter. Lorsque nous avons finalement réussi à présenter les faits et la situation à toutes les personnes assises là, j’ai été vraiment ému. Ils ont tous dit qu'ils étaient favorables et qu’ils signeraient, même si tous les députés sont issus d'un parti qui a une politique de ne pas signer de déclarations. Partis d’une réunion avec 1 député, nous étions tout à coup avec 7 à 8 députés nous affirmant qu'ils signeraient. Je pouvais vraiment sentir l'aide et les recommandations du Maître, et je remercie encore le Maître dans mon cœur.


J’ai à nouveau réalisé que c’était une merveilleuse occasion de réellement aider à obtenir plus de signatures de la part des députés de ce parti, aussi j’ai dit: "Au cours des 2 derniers jours, j'ai dormi moins de 6 heures et j’ai conduit de Londres jusqu’à Strasbourg pour venir vous voir. Je pense que cette déclaration est très importante, d'autant plus que l'Amérique vient d'adopter une résolution semblable et en raison des faits découlant du nouveau rapport. Est-il possible que vous puissiez aider à encourager plus de députés de votre parti à signer?"


Un des députés a regardé autour de lui et a ensuite demandé: "Que pensez-vous de la réunion de ce soir?" Il se trouve que leur parti avait une réunion de groupe interne ce jour-là à 19 heures. À ce moment, les députés ont discuté entre eux et ont ensuite demandé si je pouvais venir faire une brève présentation sur le prélèvement d'organes, ce soir ? Bien sûr, j'ai dit oui, et je les remercie pour cette opportunité. Avant cela, je m’étais rendu compte que notre réunion avait duré plus d’une heure et demie, et alors que je quittais le salon, je n’ai pas pu m’empêcher de verser une larme. Je pouvais ressentir et voir l'arrangement du Maître en toute chose et j’étais très reconnaissant de cette opportunité de parler à d'autres députés des prélèvements d'organes, le soir même.


On m'a dit d'abord qu'il y aurait seulement environ 30 à 40 personnes à la réunion, il s’est avéré qu’un député principal avait organisé un événement directement après la réunion, il y avait, en fait 80 à 90 députés et assistants à la réunion. J'ai été présenté par un député européen affirmant qu'il pensait que tout le monde devait signer la déclaration, et immédiatement après ma présentation, un député européen principal d'un parti italien s’est levé et a également encouragé tout le monde à signer.


Après la présentation, un des députés que nous avions rencontré le matin est venu vers moi et m'a donné quelques conseils. Il a dit que tout le monde à l'intérieur du Parlement est très occupé et se laisse facilement distraire. Vous devez pouvoir bien présenter cette situation en moins de 30 secondes. Il a dit que vous devez dire aux gens : "Entre 1 et 1,5 millions de personnes ont été tuées depuis 2000 suite aux prélèvements forcés d'organes, vous devez souligner que c'est contre leur volonté et qu'il y a des rapports selon lesquels cela se passe sans même une anesthésie." J’ai pu voir qu'il était ému et je l’ai remercié du conseil.


J'ai su plus tard que plus de 70% de ce groupe interne de parlementaires a signé la déclaration écrite.


Parfois,en aidant au projet du Parlement européen cette année, il est apparu que l'équipe du Royaume-Uni a fait des progrès. Cependant, je comprends que lorsque les pratiquants se joignent et font ou des percées ou expérimentent des blocages, c’est le résultat et le reflet de notre cœur et de notre diligence combinés.


En écrivant ce partage, je me suis à nouveau senti honoré et privilégié d'avoir pu aider à soutenir le projet de l'UE. Je crois vraiment que lorsque des événements comme celui que je viens de décrire se produisent, c’est vraiment le résultat des pratiquants se mettant ensemble et essayant de renoncer à eux-mêmes en ayant foi et confiance dans le Maître.


Parfois, j’ai vraiment senti que le Maître me tirait vers le haut à un nouveau niveau en présentant les prélèvements forcés d'organes aux députés au Parlement. Un événement particulier a eu lieu le dernier jour de notre deuxième visite au Parlement, la veille deux pratiquants ont rencontré dans l'ascenseur un député européen qu'ils essayaient de contacter et ont pu organiser un rendez-vous pour le lendemain. Malheureusement, un des pratiquants n'a pas pu se rendre à la réunion et on m'a demandé d'aller au rendez-vous.


Nous sommes arrivés dans les temps. Cependant, dès que le député nous a vus, il a dit qu'il était trop occupé pour nous voir et qu’il n'avait pas le temps. Nous nous sommes excusés pour l’avoir dérangé, en soulignant le fait que nous savions que tout le monde était très occupé et avons demandé quand il aurait du temps. Il a regardé sa montre et a dit : vous avez 2 minutes.


J’ai commencé à expliquer comment j'avais récemment rencontré de nombreux députés de leur parti et avant que je puisse dire autre chose, il m’a regardé par dessus ses lunettes et a dit: "Ne pensez pas que je vais signer juste parce que vous avez rencontré mes collègues." Le ton et l’attitude était très direct, je me suis aperçu que je devais rester calme et me suis rappelé dans mon cœur, je suis ici pour essayer de les sauver. Je me suis souvenu des conseils qui m’avaient été donnés après la présentation, j’ai pris une grande respiration et dit que j’étais ici pour lui parler de droits de l'homme en Chine. À l'heure actuelle, on estime qu’entre 1 et 1,5 million de personnes ont été tuées, contre leur volonté, en ayant leurs organes prélevés de force, le pire étant qu’il y a même des rapports stipulant que cela se passe sans anesthésie.


Le député a marqué une pause, m'a regardé et m'a dit d’accord, mais qu’en est-il de mes collègues en Chine – que va-t-il se passer si je signe? Je lui ai demandé ce qu'il voulait dire et il m'a expliqué qu'ils font beaucoup d'affaires avec la Chine. Je lui ai dit les Chinois ont une philosophie que si vous vous défendez vous-même, vous serez davantage respecté. J'ai donné deux exemples de comment quand Hong Kong était gouverné par le Royaume-Uni et que le groupe pro-démocratie à Taiwan a publiquement résisté à la Chine sur la question des droits de l'homme, les échanges avaient en fait augmenté. Aussi, j’ai dit vous voyez que rien de mauvais ne va arriver.


Le député m'a regardé et m'a dit d’accord je vais signer, et l'ensemble du processus a pris moins de 2 minutes.


Quand nous avons quitté le bureau, une phrase du Maître m’est venue à l’esprit: "…quand votre pensée droite est puissante vous pouvez sauver une personne avec une seule phrase". ("Vingt ans d’enseignement du Fa")


Ce processus m'a rappelé qu’en clarifiant la vérité, nous devons nous concentrer sur le fait de rester calme et avoir un cœur ouvert. Alors nous serons en mesure de recevoir et d'utiliser la sagesse nécessaire pour nous connecter aux gens et les sauver. Encore une fois, dans mon cœur, je remercie le Maître. J’ai repensé au conseil qui m'avait été donné après la présentation et j’ai à nouveau pu voir que Maître arrangeait tout.


J'ai prêté mains fortes aux activités au parlement pendant environ 2 mois, et ainsi de nombreux processus différents m’ont fourni l'occasion de regarder en moi et de comprendre que je devais essayer de faire mieux dans ma cultivation personnelle. Je me suis senti vraiment chanceux de pouvoir travailler et d'apprendre de tant de pratiquants du Royaume-Uni et d’Europe. J'espère que je pourrais mieux faire à l'avenir.


J’aimerais remercier tous les pratiquants aux côtés de qui j’ai eu l’occasion de travailler récemment, et je terminerais par une citation de Maître:


"Pour les disciples de Dafa, il est indispensable qu'ils garantissent leur xiulian quotidiennement. Clarifier la vérité et sauver les gens c'est la mission des disciples de Dafa. Sur le chemin vers la plénitude parfaite, aucun des deux ne peut être omis. Le résultat de ce qu'on fait manifeste l'état de xiulian diligent ou non. La situation de la société peut changer, l'exigence concernant le xiulian ne changera jamais, car c'est le critère de l'univers, c'est le critère de Dafa." ("Rappel")


Merci Maître, merci compagnons de pratique.


(Présenté à la Conférence de partage d'expérience de la cultivation de Falun Dafa 2016 du Royaume-Uni)

Version anglaise :
Cultivating Well to Better Clarify the Truth to U.K. Members of Parliament to End Forced Organ Harvesting in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.