[Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa] Falun Dafa a apporté la paix à mon esprit anxieux

Quand j’étais adolescente, j’ai visité le Pont de Foresthill, le plus haut pont de Californie avec ma mère et ma sœur. Je voulais descendre le coté du canyon sous le pont pour atteindre la rivière, mais c’était une longue pente abrupte. Ma sœur et moi étions jeunes et en forme, mais notre mère était faible et fatiguée, souffrant depuis longtemps d’un diabète de Type I et de fibromyalgie. Nous avons commencé à descendre dans le canyon , mais notre mère a dit qu’elle ne serait pas capable de remonter si nous allions plus loin, alors nous avons fait demi-tour. Elle a eu beaucoup de mal à remonter la pente—nous avons dû la tenir par les bras et l’avons tirée jusqu’en haut.


Cet été, nous sommes parties ensemble pour un voyage en Alaska. J’ai remarqué une chose bizarre. Ma mère n’était pas fatiguée. Elle a grimpé un énorme glacier, exploré une grotte et visité toutes sortes de sites touristiques avec nous, et ne s’est pas plainte de la fatigue. Elle n’a même pas mangé la nourriture diététique stricte et les suppléments nutritionnels qu’elle avait l’habitude de prendre pour fonctionner. C’était comme si elle était soudainement redevenue jeune.


Plus tard, elle m’en a expliqué la raison. Deux semaines avant notre voyage, elle avait appris le Falun Dafa, une discipline de méditation chinoise pour améliorer le corps et l’esprit. En à peine quelques jours, Falun Dafa l’avait régénéréE.


Quelques mois plus tard, elle a randonné jusqu’en bas du canyon du Pont de Foresthill et est remontée avec ma sœur et moi, sans que nous ayons besoin de la tirer.


Inutile de dire que je voulais en savoir davantage concernant Falun Dafa. J’ai rapidement commencé à le pratiquer moi-même, rejoignant les dizaines de millions de personnes dans le monde ayant expérimenté ses effets stupéfiants.


Surmonter la peur

Je suis née effrayée. Je pleurais si quelqu’un d’autre que mes parents, me prenait dans ses bras. Petite fille, j’étais terrifiée par les bruits forts, en particulier, le son de l’eau courante. Préadolescente, j’étais effrayée par toute une liste de choses, les germes, les foules, si je ne dormais pas dans mon lit, la nourriture, les mauvaises odeurs, les plus légers symptômes de maladie, et même la possibilité future que mes animaux en peluche vieillissent et tombent en morceaux. (Ce dernier point pourrait sembler étrange, mais je restais éveillée la nuit à m’en inquiéter au point de me rendre malade.)


Le médecin a prescrit des médicaments contre l’anxiété, ce qui m’a aidée un peu, mais lorsque j’ai eu 15 ans, j’ai développé des symptômes de trouble obsessionnel compulsif (TOC). Partout où je me rendais, j’étais obligée de lire chaque mot que je voyais. Si je ne le faisais pas, je ressentais une anxiété horrible, comme si de l’eau chaude était versée dans mon estomac. J’avais l’impression de ne pouvoir contrôler mon propre esprit, et c’était terrifiant. A cette époque, j’ai eu la chance d’être scolarisée à la maison. Si cela avait été à l’école publique, je ne sais pas comment j’aurais pu passer chaque jour. A la maison, je réussissais à garder mes yeux au sol autant que possible pour éviter de regarder les mots.


Je devais prendre deux fois plus de médicaments contre l’anxiété pour contrôler le TOC, mais la médecine ne m’a pas totalement guérie. Je savais que les produits chimiques contenus dans les médicaments n’étaient pas bons pour mon corps, et j’avais entendu dire que cette drogue était addictive et difficile à abandonner, et il se pouvait que j’ai à en prendre de plus en plus les années passant. Je ne voulais pas que cela arrive, mais j’avais peur de cesser d’en prendre.


J’avais 19 ans lorsque ma mère m’a parlé du Falun Dafa. Lorsque j’ai eu 20 ans, j’ai commencé à lire la version anglaise de Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, traduit du chinois. Le livre m’a appris comment améliorer mon xinxing ou caractère moral, en suivant les principes d’Authenticité, Bonté et Tolérance.


Juste en lisant le livre, et avant même que je n’apprenne les exercices du Falun Dafa, mon TOC a guéri.


Quelques mois plus tard, j’ai appris les cinq séries d’exercices. J’ai graduellement cessé de prendre des médicaments contre l’anxiété et le TOC n’est pas revenu. Avant de pratiquer Falun Dafa, j’étais devenue irritable et (si je me souviens bien) malmenais une de mes petites sœurs, lorsque j’oubliais de prendre les médicaments pendant deux jours d’affilée. Cette fois, je ne suis pas devenue irritable. J’ai enduré quelques brefs symptômes de sevrage, et rapidement, ceux-ci ont disparu aussi. Je n’avais plus besoin de médicaments.


Améliorer le xinxing

J’avais l’habitude de beaucoup me plaindre de mes tâches ménagères, même si je n’en avais pas beaucoup. Après avoir lu Zhuan Falun et appris la Patience, je lavais la vaisselle et nettoyais la salle de bains avec un cœur joyeux.


Une fois, peu après que j’ai commencé à apprendre Falun Dafa, mon père et ma belle-mère n’étaient pas contents parce que j’oubliais de verrouiller la porte la nuit. Ils ont dit que pour résoudre ce problème, je devrais commencer à aller au lit de bonne heure. J’ai réalisé que ça ne me laisserait pas beaucoup de temps le soir pour écrire, mon passe-temps favori. Je me suis mise en colère au point de ne plus pouvoir parler. Plus tard, j’ai parlé à mon père de façon irrespectueuse et lui ai annoncé que je refusais d’obéir sur cette règle du coucher.


Cependant, après cela, je me suis souvenue d’Authenticité-Bonté-Tolérance. De ma lecture de Zhuan Falun, j’avais appris que nous devrions considérer ce genre de situation comme un test pour notre caractère. J’avais échoué au test, et j’avais honte de moi. Le lendemain, je me suis excusée auprès de mon père en disant que j’avais été brutale et stupide. Il a souri et m’a embrassée. De cette façon, le conflit a été terminé. J’ai mis une note prés de mon lit pour me souvenir de fermer la porte, et le problème a été résolu.


Dés lors, j’ai toujours tenté de suivre les principes de Falun Dafa dès que je rencontrais des confits. Les résultats ont été formidables. Ma belle-mère et moi, avions l’habitude de nous disputer et je ne m’entendais pas très bien avec elle, mais depuis ce jour, nous nous sommes merveilleusement bien entendues


L' esprit paisible

Lorsque j’ai eu 22 ans, ma jeune sœur et moi avons déménagé dans notre propre appartement. Ma sœur était ravie de partir, mais j’étais effrayée et la maison me manquait. En fait, j’étais déjà anxieuse depuis plusieurs mois, car je venais juste de devenir une adulte et avais beaucoup plus de responsabilité, mon premier petit ami et des appréhensions concernant le futur.


Cependant, quitter la maison signifiait que je pouvais organiser mon propre emploi du temps, ainsi, j’avais beaucoup de temps pour étudier Zhuan Falun et faire les exercices. J’ai commencé à lire le livre et à faire les exercices plus diligemment. Quelques semaines plus tard, j’ai cessé de me sentir effrayée. Je savais que c’était le Falun Dafa qui m’aidait.


J’ai aujourd’hui 25 ans. L’enfant qui avait l’habitude de s’allonger dans le lit en s’inquiétant pour ses animaux en peluche a disparu. Si je suis allongée dans le lit et me sens effrayée, je me lève et fais les exercices, puis je me calme à nouveau.


Je recevais une pension d’handicapée de la Sécurité Sociale, parce qu’ayant des symptômes d’autisme et ma belle-mère n’était pas sûre que je réussisse à garder un emploi. Après avoir appris Falun Dafa, j’ai écrit au personnel de la Sécurité Sociale et expliqué que je n’étais plus handicapée, parce que je pratiquais le Falun Dafa. Ils ont cessé de m’envoyer de l’argent.


Aujourd’hui, je travaille pour une entreprise d’électronique et parfois, je vais en voyage d’affaires. Je me suis rendue seule en voyage d’affaire en Floride et lorsque je me suis sentie effrayée d’être loin de la maison, j’ai récité l’introduction de Zhuan Falun et me suis sentie mieux. Si je n’avais pas été une pratiquante de Falun Dafa à ce moment, je suis sûre que j’aurai paniqué.


Le petit ami que j’ai mentionné plus tôt est devenu mon époux. Il pratique aussi le Falun Dafa.


Comme nous adhérons tous deux à Authenticité-Bonté-Tolérance, nous nous entendons bien et ne nous disputons jamais. C’est grâce à Dafa que je suis capable d’avoir une vie normale, un mariage heureux et un esprit paisible.


M. Li Hongzhi, fondateur du Falun Dafa et auteur du Zhuan Falun, a rendu Falun Dafa public en 1992. Avant cela, la pratique était enseignée seulement en privé. Je suis profondément reconnaissante de vivre à l’époque où Falun Dafa est largement diffusé dans le monde.


En 1999, le chef du Parti communiste chinois s’est senti menacé et envieux de l’immense popularité du Falun Dafa. Le régime a lancé une violente persécution, a harcelé, torturé et tué ceux qui pratiquent Falun Dafa en Chine. Falun Dafa ayant tant fait pour moi et des millions d’autres, je fais du travail bénévole pour aider à éveiller les consciences sur la persécution.


J’espère que cet article aidera davantage de personnes à connaître la beauté d’Authenticité-Bonté-Tolérance.


Traduit de l’anglais :
Celebrating World Falun Dafa Day] Falun Dafa Brought Peace to My Anxious Mind

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.