Une productrice TV : trouver sa voie

Olga, une productrice de télévision, cherchait un sens à la vie depuis de nombreuses années. "Je me sentais toujours perdue comme une enfant. Je ne savais pas d'où je venais quand j'étais jeune. Mes parents me traitaient étrangement. J'avais l'impression de ne pas être à ma place ici. J'aimais voyager et rencontrer de nouvelles personnes. Lors de mes voyages, j'essayais de trouver où était véritablement ma place. "

Olga est née à Paris, en France et elle a vécu à Londres pendant plus de trente ans. Elle a vécu en Espagne au cours des deux dernières années. Avant cela, elle a parcouru le monde pendant des années à la recherche d'un sens à la vie. Elle est rentrée chez elle quand elle a compris qu'elle n'avait plus besoin de chercher plus loin.


Olga


Chercher un sens à la vie

Olga a rencontré un vieil ami dans une épicerie fin 1998. Quand son ami a entendu dire qu'Olga traitait les maladies des autres avec des méthodes qu'elle avait apprises en Inde, il lui a donné une adresse et l'heure d'une rencontre avec un groupe de gens qui traitaient eux aussi des maladies. Olga s'est réjouie de rencontrer des gens qui partageaient les mêmes idées qu'elle.

Mais quand elle est arrivée à l'endroit dont son ami lui avait parlé, Olga a vu un groupe de personnes en train de faire des exercices avec de lents mouvements des mains. Elle s'est dit :" Ils ne traitent pas les maladies des autres. Je suis au mauvais endroit. Mais essayons donc, puisque je suis là. " Alors elle est restée et elle a appris les exercices du Falun Dafa. Elle n'était pas sûre de ce qu'elle devait en penser mais elle a senti l'énergie puissante des exercices.


Remplie de curiosité, elle est revenue pratiquer une semaine plus tard. La douleur qu'elle avait dans les pieds était partie. Elle s'est procurée un livre intitulé Falun Gong. En le lisant, elle a eu des réponses aux questions qui l'avaient longtemps laissée perplexe.

"J'ai fait des expériences spéciales. Par exemple, mon troisième œil était ouvert. Je pouvais voir dans les autres dimensions. Mais je ne pouvais pas comprendre ce que je voyais. Et il n'y avait personne avec qui je pouvais partager ces expériences. Je savais que ce phénomène existait mais peu de gens en parlaient.

" Dans le livre Falun Gong, j'ai trouvé des explications en quelques simples phrases. C'était très rationnel et raisonnable. J'ai décidé de continuer de pratiquer le Falun Gong."

Mais le livre mentionnait clairement que les pratiquants ne pouvaient pas traiter les maladies des autres. Olga aimait bien aider les autres en guérissant leurs maladies. Elle a trouvé ce principe difficile à accepter, mais elle souhaitait en apprendre plus. Elle est allée à Manchester avec d'autres pratiquants de Falun Dafa et a regardé les séries d'enseignements sur vidéo de Maître Li. Ils ont aussi lu le livre Zhuan Falun et ils ont pratiqué les exercices ensemble.

"J'ai vu des rayons dorés sortir de la vidéo", se rappelle Olga, " les rayons entouraient tout mon corps. Je me sentais bien, comme si j'étais en train de me baigner dans les rayons. J'étais stupéfaite." Elle a continué de regarder les vidéos et a trouvé que ce que Maître Li disait était tout à fait raisonnable. Elle a eu confiance dans le Maître et a décidé de continuer de pratiquer le Falun Gong. C'est à cette époque qu'elle a abandonné son attachement à traiter les maladies des autres.

Olga a eu la sensation d'avoir enfin trouvé sa voie : " J'ai vraiment senti que j'avais trouvé ma destinée après avoir commencé la pratique du Falun Gong. J'avais l'impression d'être un arbre qui avait pris racine, un arbre enraciné dans le cosmos."

Devenir une meilleure personne

Pour Olga, avoir une bonne relation avec ses parents a toujours été un grand défi : " Ma mère a une forte personnalité. Elle pense qu'elle a toujours raison et essaie de contrôler les autres. Par exemple, elle me critiquait et me disait de ne pas faire ceci ou de ne pas faire cela. J'étais profondément blessée à l'intérieur. Je ne savais pas comment gérer cela avec elle. J'avais la sensation de vivre dans une prison quand je vivais à la maison. J'étais contrôlée au-delà de ma tolérance. J'ai recherché des occasions de partir. "

Il y a une trentaine d'années, quand elle est devenue adulte, elle est partie vivre à Londres. Mais il y a deux ans, quand elle est revenue vivre chez ses parents, elle sentait que ses parents la traitaient encore comme quand elle avait dix ans. Elle trouvait que c'était difficile de vivre avec eux.

Mais elle a appris du Falun Dafa : " Je dois regarder à l'intérieur. C'est la première chose que j'ai apprise. La solution de tous les problèmes est à l'intérieur de moi. Ne pas chercher des raisons à l'extérieur, ni montrer les autres du doigt quand on fait face à des conflits. Mais se calmer et regarder à l'intérieur inconditionnellement." Elle a arrêté de se disputer avec sa mère.

Au bout d'un certain temps, elle a remarqué que sa mère ne semblait plus se comporter avec autant de force qu'auparavant. Elle a dit qu'elle traitait sa mère comme elle aurait traité une enfant et lui offrait l'amour dont toute personne avait besoin. Elle a pris soin de sa mère sans se plaindre. Elle a pu sentir alors que sa mère l'acceptait et que leurs malentendus avaient fondu.

Tout le monde devrait s'inquiéter de la persécution du Falun Gong

La persécution du Falun Gong a commencé en Chine six mois après qu'Olga ait décidé de pratiquer le Falun Gong. Au début, elle ne pouvait pas comprendre qu'autant de rapports dans les médias soient déformés à ce point. Plus tard, elle a appris, grâce aux enseignements de Maître Li, que la persécution n'était pas limitée à la Chine. Tout le monde est concerné et doit prendre une décision

"Chaque pensée peut jouer un rôle dans la promotion ou l'arrêt de la persécution. En tant que pratiquante, toutes mes décisions ont un rôle relié aux pratiquants en Chine. J'ai pris ma responsabilité. " Elle a pleuré quand elle a été informée de la torture brutale que les compagnons de cultivation endurent en Chine.

Pour réveiller les consciences et aider à arrêter la persécution, elle a fait beaucoup de choses, incluant distribuer des dépliants du Falun Gong à Leicester Square à Londres. Elle se rappelle : " Au début, je me rappelle que je restais là avec deux dépliants à la main, comme une statue. J'aurais voulu que les autres marchent vers moi et prennent les dépliants dans mes mains. Je me sentais mal à l'aise en pensant que les autres me prenaient peut-être pour une personne dérangée. Mais je savais que je devais faire cela pour aider les pratiquants qui sont persécutés en Chine. " Maintenant elle est heureuse de distribuer des dépliants pour sensibiliser les gens au sujet de la persécution.

En tant que productrice de télévision, elle veut faire un film pour exposer la persécution du Falun Gong et les atrocités des prélèvements d'organes en Chine.

" Je souhaite faire un enregistrement de la persécution pour les générations futures », a dit Olga, « et pour ceux qui souhaitent avoir une transplantation d'organe en Chine, leur permettre de connaître les faits et de savoir ce qui se passe en Chine. J'espère qu'ils auront la chance d'être informés sur les atrocités qui ont lieu. Ils doivent savoir que leur transplantation d'organe en Chine pourrait se faire au détriment de la vie d'un autre. C'est important pour eux de prendre une décision en connaissance de cause. "

Version anglaise : TV Producer: Finding Where I Belon

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.