Des dirigeants européens appellent à traduire Jiang Zemin en justice pour la Journée internationale des droits de l’homme

Cinq dirigeants européens ont déployé des bannières dans leur bureau pourla Journée mondiale des droits de l’homme, appelant à traduire Jiang Zemin en justice pour son rôle dans la persécution du Falun Gong en Chine.


En soutien à la récente vague de plaintes au pénal intentées contre Jiang Zemin par près de 200 000 pratiquants de Falun Gong, des personnalités politiques européennes ont appelé le système judiciaire chinois à enquêter sur les crimes contre l’humanité commis par l’ancien chef du Parti communiste chinois au cours des seize ans de persécution du Falun Gong, tout spécialement sur le prélèvement forcé d’organes approuvé par l’État sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Martin Patzelt a posté sa photo sur son site internet, déclarant au public avoir signé la pétition pour soutenir les actions en justice intentées contre Jiang.

Martin Patzelt, un membre du Bundestag allemand, a déclaré sur son site internet que si le gouvernement chinois ne peut ou ne veut pas enquêter sur les crimes que Jiang Zemin a commis, la Cour international de la Haye le fera.


Au mois d’Avril dernier, Patzelt annonçait sur son site internet avant un voyage en Chine qu’il demanderait au gouvernement chinois pourquoi il persécute le Falun Gong, un groupe de gens ayant un impact positif sur la Chine.


Le Pr. Dr Klaus Buchner a appelé à davantage de soutien pour les actions en justice contre Jiang.

Le Pr. Dr Klaus Buchner, un membre du comité des droits de l’homme du Parlement européen (PE) d’Allemagne, a condamné le régime chinois sur son compte Facebook pour la persécution d’avocats du Falun Gong dans la province du Heilongjiang. Il a également écrit à l’ambassadeur chinois en Allemagne et auprès de l’Union européenne, réclamant la libération des pratiquants emprisonnés dans le Heilongjiang.


Le Pr. Dr Buchner a publié une déclaration le 15 juillet 2015, critiquant les violations des droits de l’Homme en Chine après que Wang Yu, avocate des droits de l'homme bien connue, ait été arrêté. Sous le titre " La situation des Droits humains en Chine est intolérable, " on pouvait y lire : " une des plus célèbres affaire des droits de l’homme du Falun Gong, lors de laquelle Mme Wang et de nombreux autres avocats chinois ont été persécutés alors qu’ils défendaient leurs clients, s’est produite dans la ville de Jiansanjiang dans la province du Heilongjiang, dans le Nord-est de la Chine. "


" Nous voyons l’engagement des avocats pour les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine. Voilà pourquoi en février de cette année, plus d’une vingtaine de membres du Parlement de différents pays européens ont signé une lettre à l’Ambassadeur chinois en Allemagne et aux autorités chinoises locales, en soutien aux avocats s’évertuant à faire libérer leurs clients. "déclarait Buchner.

Dr. Cornelia Ernst, un membre du Parlement européen d’Allemagne, soutient les actions en justice contre Jiang.

Dr. Cornelia Ernst, MPE d’Allemagne, a écrit au procureur général chinois Cao Jianming le 20 juillet 2015, pressant Cao d’enquêter sur les crimes de Jiang Zemin dans le prélèvement d’organes. La lettre, cosignée par plusieurs membres du Parlement européen a été envoyée aux ambassadeurs en Allemagne et auprès de l’Union européenne, aux rapporteurs spéciaux des Nations Unies sur les questions de torture et de liberté de croyance, au procureur de la Cour internationale de la Haye, et à plusieurs personnalités politiques européennes.


Dans la lettre les MPE exprimaient leur conviction que le courage des pratiquants de Falun Gong encouragera davantage de gens à aider à mettre fin à la persécution.

Cristian Dan Preda, un membre du comité des droits de l’homme du Parlement européen de Roumanie, admire le courage des pratiquants de Falun Gong. Preda a été un des sponsors qui a proposé la résolution du Parlement européen de décembre 2013, laquelle condamne le prélèvement forcé d’organes en Chine.


Stefan Eck, un MPE d'Allemagne, est d’avis que la persécution du Falun Gong est inhumaine et qu’elle est une menace pour la paix mondiale. Il a également souligné que les politiques de persécution ont été étendues à d’autres pays via les voies politiques et économiques en 1999.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.