L'histoire de ‘cultivation’ d'un producteur de films documentaires

La justice a toujours tout signifié pour Alejandro Nadal. Déjà tout jeune, il intervenait pour les enfants victimes d'intimidation, incapable de comprendre pourquoi quiconqu voudrait s'en prendre à d'autres.


Quand il regardait les westerns américains, il était toujours du côté des Indiens d'Amérique et s'imaginer sauter à l'intérieur du film pour les aider.


Alejandro Nadal, producteur de films documentaires

Alejandro est né et a grandi à Madrid, mais aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours senti avoir une forte relation avec la Chine. Il a choisi le caractère chinois "Yi", signifiant "justice", comme tatouage quand il était jeune. Il a appris plus tard que ce caractère avait une signification beaucoup plus profonde.


En tant que producteur de films documentaires, Alejandro choisit souvent des sujets liés à la Chine pour ses courts-métrages, parce qu'il peut s’identifier aux vertus de la culture traditionnelle chinoise.


Il a également étudié la philosophie et la culture chinoise, et a fait du Tai Chi.


Alors, quand Alejandro a entendu parler d'un sino-américain emprisonné en Chine pour avoir pris la défense d'un groupe de personnes persécutées pour leur croyance en Vérité-Bonté-Patience, il a voulu tout naturellement aider.


Pourquoi de bonnes personnes sont-elles persécutées?

En 2006, Alejandro travaillait sur un documentaire à propos des violations des droits de l'homme en Birmanie. Au cours de ses recherches sur le sujet, il ne cessait de tomber sur des histoires de pratiquants de Falun Gong en Chine persécutés par le Parti communiste chinois (PCC). Cette information l'a surpris car bien qu'ayant de nombreux réseaux à travers lesquels obtenir informations et nouvelles, jamais il n'avait entendu le moindre rapport officiel sur ces graves violations des droits de l'homme.


En en apprenant davantage sur la persécution du Falun Gong, Alejandro n'arrivait pas à comprendre pourquoi des gens seraient persécutés pour mener des vies droites et aider les autres. Il s'est interrogé : "Vérité-Bonté-Patience est un principe si simple et basique; pourquoi cela mène-t-il les gens à être persécutés?"


Puis il a compris: "Ces pratiquants de Falun Gong veulent être des personnes véritablement bonnes. Je veux être une bonne personne moi aussi, donc la pratique a fait écho en moi."


Alejandro a lu Zhuan Falun, le livre principal du Falun Gong.


Ses recherches sur l'histoire du PCC l'ont aidé à comprendre la cause de la persécution. Alejandro a noté: "Le Parti communiste s'est lui-même établi sur la base de mensonges, de sorte qu'il ne peut pas tolérer que le Falun Gong enseigne aux gens à être sincères, car il perdrait son contrôle sur la population si tout le monde disait la vérité. Si chaque Chinois pratiquait le Falun Gong, alors personne ne serait du côté du Parti communiste parce que personne ne veut faire partie d'un gros mensonge."


Quand il a entendu parler de Charles Li, un sino-américain emprisonné en Chine pendant 3 ans, il a décidé de modifier le sujet de son documentaire pour traiter le sujet de Charles Li et de la persécution du Falun Gong.


Se rapprocher du Falun Gong

Lorsque Alejandro a pris la décision de documenter les abus de droits de l’homme contre les pratiquants de Falun Gong en Chine, il était à un tournant de sa vie, remettant en question tant sa vie que sa carrière, et il était déprimé.


En poursuivant ses recherches, il est tombé sur une annonce en ligne à propos d’un site de pratique local du Falun Gong. Afin d’en apprendre plus sur la pratique, il s’est joint à un groupe de pratiquants pour apprendre les exercices et étudier les enseignements.


Alejandro a été impressionné, il n’y avait pas de règlements obligatoires ni rituels, ce qui lui convenait, son tempérament indépendant lui faisant fuir toute affiliation officielle à une organisation quelle qu’elle fût.


Afin d’achever son documentaire, il s’est rendu aux États-Unis et a passé du temps à New York et à Washington, DC.


Bénéficier de la pratique

Alejandro a trouvé son expérience aux Etats-Unis bénéfique pour sa pratique. Outre approfondir ses recherches, il s’est joint à d’autres pratiquants en faisant les exercices, étudiant le Fa et il a appris comment émettre les pensées droites. Il avait un sentiment de bonheur en reprenant sa vie habituelle et a cessé de prendre des médicaments pour sa dépression.


" Je me sentais le corps léger, flottant presque lorsque je quittais mon appartenant après avoir pratiqué les exercices et étudié le Fa" s’est souvenu Alejandro. " Dans la rue des étrangers me souriaient alors que je les ressentais hostiles quelques semaines plus tôt lors de mon arrivée à New York."


Cette période de la vie d’Alejandro a été très productive. Il a terminé son documentaire et est rentré à Madrid trois mois plus tard.


Sa mère a été surprise de le voir aussi rayonnant et d’apprendre qu’il n’avait plus besoin d’antidépresseurs. Lorsqu’elle a appris que les changements survenus chez son fils étaient dus au Falun Gong, elle aussi a commencé à lire Zhuan Falun.


Alejandro avait toujours eu une relation conflictuelle avec sa mère. Il la voyait comme une personne extrêmement directive et qui avait souvent une attitude négative envers ses décisions. Elle avait objecté à son voyage à New York, le provoquant : " Que peux-tu bien aller faire là-bas ? Crois-tu que tu vas pouvoir changer le monde avec ton documentaire ? "


Auparavant Alejandro y répondait en disant des choses comme "C’est ma vie ", ou " Ce ne sont pas tes affaires" et " laisse-moi tranquille ! "


Mais à son retour de New York, ses parents et ses sœurs ont constaté chez lui des changements vraiment positifs. Il était devenu plus amical et plus prévenant envers les autres, et moins en conflit avec ses parents.


Il a trouvé un bon job dans une maison de production et avait encore du temps pour aider à sensibiliser sur la persécution du Falun Gong en Chine. Et sa famille le soutenait à présent.


Permettre aux gens de comprendre la Persécution

La Chine est le deuxième pays le plus influent du monde, a commenté Alejandro. " Elle affecte la vie de quasiment tout le monde, qui n’utilise pas dans sa vie quelque chose de "made in China". Toutefois il y a rarement de reportages véridiques [à propos de la persécution du Falun Gong] dans les médias espagnols. Les média officiels chinois exportent leur propagande dans le reste du monde.


Aussi utilise-t-il ses compétences linguistiques pour traduire les informations sur ce qui se passe vraiment en Chine. "Je veux que les gens de langue espagnole apprennent la vérité et ne se laissent pas avoir par la propagande mensongère. Mon cœur est avec le peuple Chinois. "


Alejandro a été très attristé d’apprendre que de nombreux pratiquants de Falun Gong étaient torturés et emprisonnés. Cependant, il pouvait aussi comprendre le comportement de la police et des gardiens de prison.


" Ils sont sous le contrôle de leur mauvais côté. Je pense qu’ils ont aussi un bon côté comme chacun d’entre nous " a-t-il expliqué. " Les gens en Chine aujourd’hui vénèrent quasiment l’argent, ce qui permet à leur mauvais côté de les contrôler. Je peux le comprendre."


Il lui tient à cœur de dire à ceux qui sont encore impliqués dans la persécution de cesser de faire du mal à de bonnes et innocentes personnes. " Cela n’apporte rien de bon ni à vous, ni à votre famille ni à votre futur de vous impliquer dans la persécution. Vous pouvez arrêter cela ! Croyez en vous ! Vous pouvez tourner cette page de votre vie et en commencer une nouvelle et vous aussi pouvez devenir une bonne personne ! "


" Je pense que la culture traditionnelle chinoise peut être de bon conseil pour le reste du monde. " Vous devez être fiers d’être chinois parce que vous avez une culture riche et profonde."


Pour finir, Alejandro espère que chaque personne fera un choix avisé entre le bien et le mal. "Les chinois croient qu’on récolte ce qu’on sème", alors traitez autrui avec compassion et ayez aussi cette compassion envers vous-mêmes. Soyez du côté des bonnes personnes pas des persécuteurs, vous en bénéficierez le temps venu ! "


Version en anglais :
A Documentary Producer's Cultivation Story

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.