Une femme git inconsciente dans la salle d'audience pendant 30 minutes sans la moindre assistance médicale, elle meurt 3 jours plus tard

Mme Wang Xiaoxia a soudainement perdu connaissance avant le début de sa deuxième audience à la cour pour sa pratique du Falun Gong, un système de croyance spirituelle persécuté par le régime communiste chinois.


Le juge a attendu une demi-heure que le président du tribunal arrive et approuve une assistance médicale. Au moment où Mme Wang a été envoyée à l'hôpital, les médecins n’ont plus pu détecter de battement de cœur. Elle a été déclarée morte trois jours plus tard.


Une vie enlevée

La femme de Chongqing de 45 ans se plaignait de maux de tête et de vertiges peu de temps avant la session du tribunal le 19 octobre 2015, mais le juge président a ordonné que l’audience ait lieu.


Mme Wang a perdu connaissance tandis qu’elle était amenée à la barre. En dépit des supplications de sa famille pour qu’elle soit emmenée d’urgence à l'hôpital, le juge a insisté pour suivre un règlement de la cour stipulant que toute assistance médicale donnée aux pratiquants de Falun Gong devait être approuvée par le président du tribunal.


Mme Wang est restée inconsciente pendant 30 minutes avant que le président du tribunal ne donne le feu vert pour son transport à un hôpital local.


À ce moment-là, il était trop tard, Mme. Wang ne montrait plus aucun signe de battement de cœur et avait cessé de respirer. Elle est finalement décédée dans la soirée du 22 octobre 2015.


Des années de souffrance pour sa croyance dans le Falun Gong

Mme Wang a été arrêtée le 11 avril 2015 pour avoir distribué des DVD de Shen Yun, un spectacle de danse classique chinoise puisant son inspiration dans la culture traditionnelle dont est issu le Falun Gong. Elle a ensuite été libérée pour raison médicale en raison de d’une pression sanguine élevée.


Le tribunal du district de Beibei à Chongqing a tenu la première audience de Mme Wang le 18 septembre 2015. La séance a été levée après que Mme Wang ait demandé le droit à un avocat.


Avant sa dernière arrestation, Mme Wang avait été arrêtée deux fois pour sa pratique du Falun Gong. Elle a passé un an et demi dans un camp de travaux forcés entre 2000 et 2002. Son mari, M. Chen Mingxi, lui aussi pratiquant de Falun Gong, a écopé antérieurement de deux ans de travaux forcés et a été torturé jusqu’à l'invalidité.


La police a constamment harcelé le couple et saccagé leur maison quand ils n’étaient pas détenus pour leur croyance.


Coordonnées de leurs malfaiteurs:

Deng Haiyan (邓海燕), juge au tribunal du district de Beibei: + 86-23-68316671
Wu Yongdong (伍永东), policier de la division de sécurité intérieure dans le district de Yubei, a arrêté Mme Wang: + 86-23 -61998192
Zou Shengyong (邹胜勇), policier de la division de sécurité intérieure dans le district de Yubei, a arrêté Mme Wang: + 86-13608331813
Li Kang (李康), policier du commissariat de Caijia, a saccagé le domicile de Mme Wang: + 86- 15909392789
Xiang Feng (向峰), policier du commissariat de Caijia, a saccagé le domicile de Mme Wang: + 86-13638305717


Version chinoise :
重庆法院非法开庭-45岁王晓霞被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.