La pratique de groupe des exercices de Falun Gong à Pékin, en 1992 et 1993

Maître Li Hongzhi a tenu une série de 13 séminaires à Pékin en 1992 et 1993, durant lesquels il a enseigné les principes du Falun Gong et montré les exercices. 13 400 personnes ont assisté aux conférences de Maître.


En 1998, il y avait plus d’un millier de points de pratique à Pékin. L’Association de Falun Gong de Pékin a organisé des évènements de pratique collective, auxquels ont assisté de quelques centaines à près de quatre mille personnes.


Le Maître est venu sur le point de pratique

Le Maître, habillé en tenue d’exercices dorée, est venu dans le parc Ditan de Pékin, où plus de 200 personnes pratiquaient les exercices de Falun Gong, un dimanche matin de juin 1993 aux alentours de 09 heures du matin. Des pratiquants qui ont vu le Maître arriver ont alerté tout le monde. Alors que certains s’arrêtaient, Maître a fait signe de la main à tout le monde de continuer. Le Maître a corrigé certains mouvements incorrects des pratiquants.


Quelques jours plus tard, le Maître et sa fille de 11 ans, Meige, se sont rendus au point de pratique du Parc Ditan. Meige a aussi pratiqué les exercices. Les disciples qui pouvaient voir d’autres dimensions ont dit qu’un grand Bouddha était apparu dans le ciel de Pékin. Les pratiquants ont aussi pu voir des Faluns (roue de la loi) colorés de différentes tailles sur le sol et dans l’air.


Le Maître a visité quelques grands points de pratique de Pékin, tels que deux de Ditan, de Tiantan et du lac Longtan en 1992 et 1993. Il a corrigé certains des mouvements incorrects des pratiquants, ce qui les a encouragés à être plus diligents et a aussi amené davantage de gens à pratiquer Falun Gong. De nombreux jeunes pratiquants les ont rejoints grâce à Meige.


Les exercices de groupe au Palais de la culture de Pékin lors de la Conférence internationale de Partage d’Expériences de Falun Gong.


Les pratiquants étaient calmement alignés durant la pratique de groupe

Les exercices de groupe offraient une scène magnifique. Il y avait un champ d’énergie puissant et droit, détecté tant par les pratiquants que par les passants.


Afin de promouvoir le Falun Gong, un dimanche de l’automne de 1997, l’Association de Falun Gong de Pékin a organisé une pratique de groupe auquel ont assisté un millier de personnes.


Dès que la musique s’est fait entendre, les pratiquants se sont immédiatement alignés, écoutant la voix enregistrée du Maître et ont fait les exercices. Le résultat était stupéfiant.


Avant que les pratiquants ne retournent chez eux, ils ont nettoyé le terrain et même ramassé les détritus laissés par les gens, comme les mégots de cigarettes. Ils ont laissé le site impeccable, ce qui n’a pas manqué de surprendre le personnel de l’entretien. Un assez grand nombre d’entre eux ont commencé à pratiquer Falun Gong.


Des journalistes de la BBC britannique, des États-Unis et de Corée du Sud ont interviewé des pratiquants et des spectateurs. Ils ont posé des questions similaires, telles que " Comment les exercices de groupe peuvent-ils être aussi uniformes ou combien de temps avez-vous dû vous entrainer ? " Nous avons répondu que personne n’était entrainé, nous écoutions juste la voix de Maître Li Hongzhi.


Les journalistes étaient très surpris et ont déclaré" Votre Maître a un immense charisme. C’est vraiment remarquable."


Exercices de groupe au Temple Jietai, Pékin, 1996. .


Les gens lisent les articles de partage d’expériences de Falun Gong

De nombreux sites de pratique déployaient des bannières où on pouvait lire: " Falun Gong de Chine" pour promouvoir notre pratique spirituelle. Après chaque grand exercice de groupe, de nombreuses personnes ont commencé à pratiquer le Falun Gong.


Les pratiquants ont aussi affiché des articles de partage d’expériences de cultivation pour que les gens puissent les lire et puissent comprendre le Falun Gong.


Sur un site de pratique à Dongcheng, un homme de 50 ans a lu deux articles de partages d’expériences. L’homme était ému aux larmes et a décidé de pratiquer le Falun Gong.


Dans le premier article, une pratiquante ne s’était pas entendue avec sa belle-mère durant de nombreuses années. Après que cette dernière soit devenue paraplégique, elle a commencé à pratiquer Falun Gong. Elle a changé d’attitude et a pris grand soin de la dame âgée. La dame a déclaré qu’elle la traitait mieux que sa propre fille et s’est excusée de ne pas l’avoir traitée gentiment dans le passé. La pratiquante a aussi admis ses erreurs et déclaré que Falun Gong lui avait appris à traiter les autres avec respect.


Dans le second article, un pratiquant qui a acheté une obligation de 9000 yuans a découvert que la banque lui en avait donné une de 90 000 yuans. Le lendemain, il est retourné à la banque pour changer l’obligation et obtenir le montant correct. Le directeur a voulu récompenser le pratiquant qui a répondu : " Je suis un pratiquant de Falun Gong. Notre Maître nous a enseigné à être une bonne personne. J’ai juste fait ce que je dois faire. Je ne veux pas de récompense. "


Le site de pratique illuminé par une lumière rouge

Sur un autre point de pratique souvent visités par 70 à 80 universitaires, certains articles de partage d’expériences étaient affichés. Les articles se focalisaient principalement sur le maintien de la santé et la guérison de maladies.


Certains des lecteurs doutaient de l’efficacité de Falun Gong pour guérir les maladies. Mais, après que ces universitaires aient discuté avec les pratiquants, et appris qu’ils avaient retrouvé une bonne santé, certains ont aussi voulu pratiquer Falun Gong.


Dans les parcs où il y avait des points de pratique, certaines personnes pratiquaient d’autres qigong. Certains avaient leur troisième œil ouvert. Ils pouvaient voir que le site de pratique était couvert d’une lumière rouge et ils ont même vu les fashen du Maître et de grands Faluns.


" Falun Gong est réellement une pratique divine ! Une pratique que nous avons cherché pendant de nombreuses années sans la trouver," ont déclaré certains. Ils sont devenus des pratiquants de Falun Gong.


Un mécanisme perturbé si l’on bouge durant les exercices

Les points de pratique à Pékin étaient ouverts tout au long de l’année lorsque le Falun Gong a commencé à être pratiqué. Les pratiquants faisaient les exercices dehors le matin, même par des conditions climatiques défavorables.


Plus d’une centaine de pratiquants de plusieurs points de pratique dans la banlieue sud de Pékin pratiquaient les exercices ensemble par un des dimanches les plus chauds de 1998. Après les exercices, les vêtements de plusieurs pratiquants étaient trempés. Des pratiquants ont dit que non seulement, ils étaient entrés dans un état détendu, mais avaient aussi pu atteindre un état mental élevé.


Sur un point de pratique dans la banlieue sud de Pékin, il y avait des insectes sur l’herbe. Un nouveau pratiquant a ouvert les yeux à cause de douleurs aux jambes et a vu une grosse fourmi sur le cou d’un ancien pratiquant, mais le pratiquant n’a pas bougé jusqu’à ce que la méditation assise se termine.


Lorsqu’il lui a demandé s’il avait ressenti une douleur, le pratiquant a déclaré : " Oui, ça m’a fait mal. Mais, c’était un processus d’élimination du karma. De plus, le mécanisme aurait été perturbé si j’avais bougé. "


Lors d’une journée froide et très venteuse de 1997, les pratiquants ont fait la méditation assise dans la neige pendant une heure. Aucun ne portait de gants. Quelques passants dans leurs vêtements d’hiver se sont arrêtés et ont regardé la méditation. Certains ont commenté : " Les pratiquants de Falun Gong peuvent endurer de véritables épreuves. Nous avons un temps si froid, mais ils s’assoient quand-même pendant si longtemps sans bouger. "


J’ai entendu un coordinateur raconter que sur un point de pratique, un pratiquant dans la quarantaine, faisait la méditation assis sur un journal, toute l’année. Il ajoutait simplement un morceau de plastique, lorsqu’il neigeait ou pleuvait.


Des pratiquants invisibles sur la vidéo

En 1998, un pratiquant a enregistré une vidéo d’un groupe faisant les exercices auquel participaient près d’une centaine de pratiquants. Lorsqu’ils ont regardé la vidéo, ils ont vu une énorme roue dorée dans le ciel, mais les pratiquants n’apparaissaient pas dans la vidéo, à l’exception de pratiquants relativement nouveaux.


Il a été dit que la plupart des pratiquants dans la vidéo avaient atteint l’état du corps de blancheur de cristal et étaient entrés dans l’étape de la cultivation du corps de Bouddha.


J’ai participé à quelques événements importants d’exercices de groupe à Toronto et à Ottawa, Canada, en 2014. J’ai eu l’impression de revenir aux jours anciens lorsque nous pratiquions les exercices à Pékin.


Je suggère que les pratiquants à l’étranger, anciens et nouveaux, assistent aux exercices de groupe organisés par les associations de Dafa et aux exercices quotidiens sur chaque point de pratique.

Version anglaise :
Practicing Group Falun Gong Exercises in Beijing in 1992 and 1993

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.