Torturée au point de perdre l’esprit, une femme n’en est pas moins soumise à un procès

Le 14 août 2015,Mme Sun Jinjun pratiquante de Falun Gong, a été illégalement jugée au tribunal du district de Tiexi dans la province du Liaoning, Elle a été accusée de pratiquer le Falun Gong et d’informer à ce sujet.


Son avocat a fait valoir que Mme Sun n’aurait avant tout jamais dû être poursuivie - aucune loi en Chine n'ayant jamais criminalisé la pratique du Falun Gong - et qu'elle n'avait rien fait de mal en suivant ses convictions spirituelles.


Mme Sun a développé des symptômes de schizophrénie il y a 15 ans, suite aux sévices subis dans un camp de travail. Elle a fait une rechute après sa dernière arrestation, le 21 juillet 2014. Son avocat a protesté contre la décision du juge de soumettre une accusée inapte à un procès, mais sans succès.


Mme Sun est toujours détenue. Il est difficile de savoir quand aura lieu la prochaine audience.


Dernière arrestation

Il pleuvait le 21 juillet et Mme Sun s'est arrêtée au domicile de Mme Zhou Gaiqing, une pratiquante de Falun Gong, pour lui emprunter un parapluie. Cette dernière faisait la méditation lorsque des policiers du commissariat de Yongle ont perquisitionné son domicile.


Mme Sun a également été arrêtée parce qu'elle pratique le Falun Gong, et a depuis été détenue au centre de détention pour femmes de Anshan. Elle y a subi une torture physique et mentale, et a fait une rechute de schizophrénie.


Mme Sun Jinjun (孫進軍)

Persécution précédente

Mme Sun était professeur d'art au collège. Quelqu’un l’a dénoncée en 2000 pour avoir dit en classe que « Le Falun Gong est bénéfique pour le pays et pour les gens ». Elle a été arrêtée et condamnée à deux ans dans le camp de travaux forcés de la ville d'Anshan. Elle a ensuite été transférée secrètement dans le camp de Masanjia pour dix mois au-delà de sa peine originale.


A Masanjia, Mme Sun a été placée en isolement, forcée à rester debout pendant de longues heures, et privée de sommeil. Son mari a divorcé en raison du stress mental. Leur enfant n’avait alors que quatre ans. En raison de la persécution physique et mentale et du stress du divorce, elle a développé des symptômes de schizophrénie.


Elle a persisté à faire les exercices de Falun Gong après sa libération, et a progressivement récupéré.


Coordonnées des malfaiteurs :
Fan Lianbao (范连宝): secrétaire, comité des affaires politique et juridiques du district de Tiexi
Wang Dengke (王登科): chef, division de la sécurité intérieure du district de Tiexi, + 86-13904200240
Zhang Yu (张禹): procureur, parquet du district de Tiexi. + 86-15541256667 (Mobile)
Guan Tiehua (关铁华): président, court du district de Tiexi: + 86-412-2983536 (Travail), + 86-412-6343222 (Domicile), + 86-136042006780 (Mobile)
Tong Shouhui (佟守辉): juge, cour du district de Tiexi: + 86-412-2983556 (Travail), + 86-1394122919 (Mobile)


Version chinoise :
< a href=www.minghui.org/mh/articles/2015/8/22/孙进军被非法庭审-律师要求无罪释放-314505.html>孙进军被非法庭审-律师要求无罪释放
Traduit de l’anglais :
< a href= http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/1/152342.html> Driven Insane in Police Custody, Woman Made to Stand Trial

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.