Drogués durant une précédente audience, deux hommes sont brutalisés lors d’un nouveau procès pour leur pratique du Falun Gong

La cour du district de Aimin dans la ville de Mudanjiang, province du Heilongjiang, a récemment tenu sa sixième audience de deux hommes, jugés de nouveau pour leur refus d’abjurer leur croyance en Falun Gong, une pratique spirituelle actuellement persécuté par le régime communiste chinois.


M. Zhang Yutang et M. Guan Ri'an ont été condamnés par le même tribunal en juin 2014, mais une juridiction supérieure a infirmé le verdict et ordonné que l'affaire soit rejugée.


Il y avait des preuves indiquant que les deux hommes avaient été drogués lors de leur quatrième audience pour les rendre incapables de se défendre eux-mêmes. Dans la dernière audience, les deux pratiquants ont été brutalisés lors de la session au tribunal.

M. Zhang Yutang

M. Guan Ri'an


Les deux hommes immobilisés et brutalisés

Le tribunal a immobilisé les deux pratiquants dans des chaises spécialement fabriquées. Leurs corps pris en sandwich entre une planche de métal renforcée et le dos de la chaise, qui était mobile. Lorsque l'un des pratiquants protestait au cours du procès, le policier poussait de force le dos de sa chaise vers l'avant; l'impact rendait le pratiquant incapable de parler.


Les huissiers ont également menotté et enchaîné les pratiquants. Les poignets de M. Guan saignaient en permanence parce qu’une des menottes entaillait sa chair. M. Zhang, 62 ans, avait depuis longtemps des symptômes d’un AVC, qui ont été aggravés par la torture qu'il a subi avant le procès. Il a vomi à plusieurs reprises pendant le procès, mais le tribunal a ignoré son état.


Le juge président, Ji Ming, a fréquemment interrompu les avocats de la défense et leur contre-interrogatoire. Ji a également parlé à plusieurs reprises au nom du procureur.


Un seul membre de la famille de chaque pratiquant a été autorisé à assister au procès prétendument ouvert les 29 et 30 juin. Mais la galerie était remplie de policier et d’agents du bureau 610.


Secrètement condamnés, le verdict infirmé

Les deux pratiquants ont été arrêtés en avril 2014. Ils ont été incarcérés au centre de détention n ° 2 de Mudanjiang en attendant le procès. Trois mois plus tard, lorsque l'avocat de M. Guan est allé à la cour du district d’Aimin poser des questions sur le procès, deux juges ont nié toute connaissance du procès et leur implication dans l'affaire.


Les fonctionnaires du ministère de dépôt des causes ont également nié l'existence de l'affaire. L'avocat a ensuite rencontré M. Guan dans le centre de détention, seulement pour découvrir que lui et M. Zhang avaient été secrètement jugés le 11 juin, sans représentation juridique. Les avocats ont fait appel, et le 5 septembre la cour intermédiaire de Mudanjiang a annulé la condamnation et renvoyé l'affaire à la cour de Aimin.


Nouveau procès: Aucun verdict après six audiences

Plus tôt dans la révision du procès, le tribunal a ajourné deux fois les audiences sans préavis aux familles ni aux avocats de la défense. Cette tactique est souvent utilisée dans les cas du Falun Gong pour empêcher les avocats de représenter les pratiquants.


Au cours de leur quatrième audience le 13 février 2015, l'eau fournie aux pratiquants par la cour aurait été droguée, et ils ne pouvaient pas penser ni s’exprimer clairement. Mme Zhang a souffert d’un sévère mal de tête pendant le procès. M. Guan, qui se tenait debout dans la matinée, est revenu l'après-midi dans un fauteuil roulant.


Maintenant que la sixième audience a été conclue, aucun verdict n’a été émis pour les deux pratiquants, qui restent détenus.


Voir également :

Two Practitioners Secretly Tried Without Legal Representation; Court Denies Trial Ever Took Place

Judge Obstructs Defense by Blocking Access to Case Files

Un tribunal soupçonné d’avoir drogué les accusés lors de leur procès

De nouvelles preuves indiquent que des défendeurs du Falun Gong pourraient avoir été drogués à leurs procès


Version chinoise :
牡丹江爱民法院的害民庭审-当庭折磨
Traduit de l'anglais :
Drugged During Earlier Hearing, Two Men Are Brutalized During Their Retrial for Practicing Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.