Un ancien fonctionnaire du Parti poursuit Jiang Zemin pour l’emprisonnement de sa fille pour sa pratique du Falun Gong

M. Peng Kejing du Canton de Bazhong, Province du Sichuan a récemment déposé une plainte contre Jiang Zemin pour avoir lancé la persécution du Falun Gong, suite à laquelle sa fille a été injustement emprisonnée.


La fille de M. Peng était auparavant paralysée, et a retrouvé sa mobilité peu après qu’elle ait pratiqué le Falun Gong. Elle a cependant été arrêtée quand elle a dit aux gens comment le Falun Gong lui avait rendu sa santé. Elle purge actuellement une peine de trois ans pour avoir refusé d’abandonner ses convictions.


Le vieil homme âgé de 84 ans a reçu confirmation, le 16 juin 2015, des services de la Cour Suprême du Peuple et du Procuratorat Suprême du Peuple, de la bonne réception de la plainte qu'il a soumise contre l’ancien dictateur Chinois.


Avant de prendre sa retraite, M. Peng était secrétaire adjoint du Parti pour la Commission de l’Inspection Disciplinaire du Canton de Bazhong dans la Province du Sichuan. Il a accusé Jiang Zemin d’avoir abusé du pouvoir de l’état et créé une agence illégale (le Bureau 610) de manière à persécuter sa fille et d’autres pratiquants de Falun Gong ces 16 années passées.


Il retrace dans sa plainte les souffrances de sa fille ainsi que celles par lesquelles le reste de sa famille est passée.


Une fille paralysée remarche, elle est à présent emprisonnée

Mme Peng Huaying était responsable du service comptable du Bureau des Statistiques du Canton de Bazhong, et son travail demandait fréquemment de faire des heures supplémentaires. Elle a contracté de graves problèmes de nuque et de dos en 2002 après 30 ans de services d'un travail hautement stressant. Elle est devenue totalement paralysée deux ans plus tard et devait rester alitée toute la journée. Durant l’été 2008, elle a commencé à lire le livre Zhuan Falun et s’est miraculeusement remise un mois plus tard. Elle a été en mesure de s’asseoir et de sortir du lit. En un rien de temps, elle a même pu aller travailler en vélo.


À ce moment-là, Mme Peng était chef de section dans le bureau des statistiques, donc la nouvelle de son rétablissement s’est rapidement répandue. Cependant, en février 2010, elle a été arrêtée pour avoir raconté aux gens qu’elle allait mieux grâce à sa pratique du Falun Gong.


La police a fouillé sa maison et confisqué 20 000 yuans en espèces. Elle a été condamnée à un an et demi de travaux forcés, mais on lui a ordonné purger ce temps dans une usine inconnue en dehors du camp.


La police a également demandé que son service la rétrograde et réduise son salaire. À la fin, elle a été licenciée de son entreprise, et les paiements de sa pension ont également cessé.


Mme Peng a également été arrêtée en mai 2012 pour avoir donné à son amie des documents informatifs sur le Falun Gong.


Le juge du Tribunal de District de Bazhou l’a accusée ‘d’utiliser une organisation sectaire pour saper l’application de la loi’ et l’a condamnée à trois ans de détention assortie d’une probation de quatre ans(signifiant qu’il n’y aura pas de prison si l’inculpée réussit à passer la période probatoire).


Sa mère est morte durant sa détention.

En septembre 2014, Mme Peng a soumis une demande d’explications au "Groupe de l’Inspection Disciplinaire" dénonçant le juge Pu Shenyuan du Tribunal de Bazhou ainsi que le Comité des Affaires Politiques et Judiciaire du District pour avoir détourné les lois à leur profit personnel.


Quelques heures plus tard , le juge Pu a révoqué la probation de Mme Peng et ordonné qu’elle soit immédiatement envoyée dans la Prison pour Femmes de Longquanyi.


Un père âgé cherche à obtenir justice contre Jiang

Dans la plainte, M. Peng a déclaré que le Falun Gong a redonné à sa fille sa mobilité et une nouvelle vie.


" Le Falun Gong a soulagé nos fardeaux financiers et psychologiques d'avoir à nous occuper de notre fille" , a écrit M. Peng. " Aucun mot ne peut exprimer ma reconnaissance à M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong. Le Falun Gong a également amené notre fille à faire les choses en accord avec les principes de Vérité-Bonté-Patience et à devenir une meilleure personne".


"Cependant, Jiang Zemin a ignoré la loi, utilisant mensonges et tromperies pour initier la persécution du Falun Gong. Jiang a abusé de son pouvoir pour créer des Bureaux 610 dans tout le pays expressément pour exécuter sa politique de ‘salissez leurs réputations, ruinez les financièrement et détruisez les physiquement’. La répression du Falun Gong est en train de détruire la moralité élémentaire, la gentillesse et la civilisation", a continué M. Peng.


M. Peng a également déclaré que selon les Articles 35 et 36 de la Constitution chinoise, les citoyens Chinois ont le droit à la liberté de religion et de parole. Aucun individu ou organe d’état ne peut interférer avec la liberté de croyance de sa fille. C’est Jiang Zemin qui a violé la Constitution et sapé l’application de la loi.


Finalement, M. Peng Kejing a demandé au Procuratorat Suprême de traduire en justice Jiang Zemin, de restaurer la réputation du Falun Gong et d’immédiatement libérer tous les pratiquants du Falun Gong incarcérés.


Version chinoise

Version anglaise :
Former Party Official Sues Jiang Zemin for His Daughter's Imprisonment for Practicing Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.