La sœur d’une résidente britannique battue et détenue en Chine

Lei Chen milite pour la libération de sa sœur, Honghua Ling, qui a été arrêtée et battue en Chine (Si Gross)


Lei Chen, qui vit au Royaume Uni fait campagne pour la libération de sa sœur Honghua Ling depuis que celle-ci a été arrêtée et détenue dans un centre de détention en Chine. L'eau et la nourriture lui ont été refusées pendant une longue période de temps et elle à été battue, entraînant des blessures à son cou et ses doigts.


Ling a été détenue début mars par la police de la ville de Shenzhen, près de Hong Kong, après avoir rencontré des pratiquants de la pratique spirituelle Falun Gong. D'après les nouvelles données par sa famille, ce n'est seulement que près de six semaines plus tard, le 21 avril, qu'elle a été officiellement arrêtée.


Initialement, Ling a été emmenée dans le centre de détention n°1 du district Nanshan de Shenzhen, où on lui a d'abord refusé l'entrée due à des antécédents de tuberculose découverts lors de l’examen médical. Après plusieurs tentatives infructueuses de la police, de faire admettre Ling dans ce centre de détention, ils ont alors dû l'envoyer dans l'hôpital attaché, où après deux jours la police a finalement réussi à leur quatrième tentative de la faire admettre. D’après la sœur de Chen, elle reste enchaînée et menottée en attendant le procès.


Lei Chen est arrivé au Royaume Uni en 2007 pour prendre soin de son fils et échapper à la persécution. Elle a évoqué une vie difficile sous la persécution en Chine. Elle dit qu'elle était constamment sous la surveillance de ses voisins et celle d'agents de sécurité locaux autour de chez elle.



“Vous vivez dans un pays libre, élevez votre voix pour faire cesser les abus des droits de l'Homme dans les autres pays”— Lei Chen


Falun Gong est une pratique spirituelle de l'esprit et du corps, qui combine des exercices de méditation à l’assimilation aux principes de vérité, bonté et patience. En 1999, le Parti communiste chinois a commencé à réprimer la pratique et les pratiquants ont par la suite été envoyés dans des camps de travaux forcés, il y a eu de nombreux cas de torture. Aujourd'hui, d'après minghui.org, le site internet du Falun Gong, plus de 3 858 personnes sont confirmées avoir été torturées à mort.
Cette année seulement, il y a eu au moins 867 cas de pratiquants de Falun Gong détenus par les autorités chinoises. Parmi eux, 405 ont été officiellement arrêtés, 123 ont été traduits en justice, 81 ont écopé d’une peine de prison et 14 ont trouvé la mort.

Chen est déterminée à faire libérer sa sœur, elle fait circuler une pétition adressée au Premier ministre David Cameron. "C'est un exemple pour la société internationale de voir la persécution brutale du Falun Gong ", dit-elle.


Le 25 avril, date commémorative de la manifestation de 1999 contre le traitement du Falun Gong par le Parti communistes en Chine, Chen est allée remettre une pile de lettres et de pétitions signées au 10 Downing Street (la résidence du Premier ministre) à Londres.


Chen encourage les britanniques à manifester leur soutien."Vous vivez dans un pays libre, élevez votre voix pour faire cesser les abus des droits de l'Homme dans les autres pays", dit-elle. "Si la société internationale occidentale ne tient même plus à ses propres valeurs, le résultat pourrait être dévastateur pour le monde entier. Ce qui se passe en Chine est un crime terrible et un acte malfaisant qui doit être arrêté immédiatement."


Version anglaise :
UK Resident’s Sister Beaten and Detained in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.