Publication de la liste des organisations et individus impliqués dans le prélèvement forcé d'organes à vif

L'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a enquêté sur les organisations et les individus qui sont impliqués dans le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant depuis la divulgation de ces atrocités en Chine en 2006. La WOIPFG a récemment annoncé une liste de 865 hôpitaux et 9500 professionnels de la santé impliqués.


L'enquête a révélé que le nombre d'hôpitaux et de transplantations d'organes a considérablement augmenté après 1999, ce qui correspond au début de la campagne de persécution contre le Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Au moins 865 hôpitaux ont rapidement développé ou commencé à effectuer des transplantations d'organes. Les hôpitaux sont répartis à travers 22 provinces, 5 régions autonomes et 4 municipalités de niveau provincial en Chine.


Sur la base d’annonces sur les sites Internet d’hôpitaux chinois et d’articles publiés dans des revues médicales, ces hôpitaux ont effectué la transplantation d'au moins 176 267 reins, 40 170 foies et 137 294 cornées jusqu’en septembre 2014.


Le rapport ne révèle que la pointe de l'iceberg. De nombreux hôpitaux n’ont pas signalé leur nombre total de transplantations d'organes. Les hôpitaux militaires considèrent l'information comme un secret militaire et ne la divulguent absolument pas..


Le régime communiste a admis le prélèvement d'organes sur des prisonniers exécutés sous la pression de la communauté internationale depuis 2006. Mais le nombre de condamnations à mort diminue d'année en année, ce qui est incompatible avec la croissance exponentielle des greffes d'organes depuis 2000. Des essais de donation volontaire d'organes en Chine ont commencé en 2010. Il y a peu de donneurs d'organes volontaires. Le premier système d'enregistrement de don d'organes volontaire a débuté en mars 2014. La source de la plupart des transplantations d'organes en Chine reste un mystère.


L'ancien ministre chinois de la santé pour le département général de logistique de l’armée de libération du peuple , Bai Shuzhong, a déclaré dans un appel téléphonique que l'ordre de tuer les pratiquants de Falun Gong et de prélever leurs organes venait de l'ancien chef du Parti communiste Jiang Zemin.


"À l'époque, cela venait du président Jiang", a déclaré Bai. "Sous ses ordres, beaucoup d'entre nous avons fait beaucoup de travail pour éliminer le Falun Gong. Pour être exact, la transplantation rénale n’est pas limitée aux militaires [hôpitaux]." Le fichier audio de l'appel a été publié par la WOIPFG en septembre 2014.


Un nombre scandaleusement grand de greffes et d’opérations multiples faites au même moment

Le registre de transplantation de foie chinois a indiqué que Shen Zhongyang et ses collègues dans l’hôpital n ° 1 de Tianjin et l'hôpital général de la police armée avaient effectué 6270 greffes de foie en 2010. Mais il n'a mené que dix de telles opérations de 1994 à1999.


Le centre de transplantation d'organes dans le Premier hôpital affilié à l'Université Sun Yat-Sen a mené plus de 4000 greffes de reins et 1500 greffes de foie jusqu’en décembre 2013. Le premier hôpital affilié de l'Université Xi'an Jiaotong a mené plus de 3700 greffes de rein et a chargé 23 hôpitaux dans 13 provinces d’ effectuer plus de 10 000 greffes de rein dans la même période.


Le Premier Hôpital affilié de l'Université de Zhejiang a effectué plus de 3200 greffes de rein jusqu’en mai 2012, sept fois plus qu'en 1999, et il a effectué plus de 1500 greffes de foie jusqu’en juillet 2014.


Le Southeastern News Express a rapporté le 6 mars 2014 que le directeur Jiang Yi et ses 16 chirurgiens dans le département de chirurgie hépatobiliaire de l’Hôpital général Fuzhou de la région militaire de Nanjing avaient réalisé cinq procédures de transplantation de foie en 17 heures le 18 février 2014.


D’après le chirurgien en chef, Jiang Yi, qui est également le directeur du département, cinq patients étaient en attente de foies à l'hôpital. Les cinq "donateurs" "sont morts" le même jour, et les cinq foies ont été transplantés en 17 heures avec succès.


Le Guangzhou Daily a rapporté le 14 mars 2006, que le journaliste a été témoin de cinq opérations simultanées de foie et six greffes de rein dans le Premier hôpital affilié de l'université Sun Yat-Sen. Le record dans le centre de transplantation était de 19 reins et 6 foies en une seule journée.


L'enquête a révélé que le Département général de logistique de l'armée populaire de Libération avait mis en place une base de données centrale pour une banque d'organes vivants. La base de données comprend l'identité des pratiquants de Falun Gong détenus et d'autres informations pertinentes, telles que leur type sanguin.


Le Département général de logistique est responsable de la sécurité des camps secrets où les prisonniers sont détenus, se chargeant de la disponibilité des organes pour les hôpitaux, ainsi que du transport des organes, de la comptabilité, et de la sécurité .Les hôpitaux militaires et de police sont des acteurs majeurs dans l'industrie de la transplantation, mais ils vendent parfois des organes aux hôpitaux civils pour attirer des patients étrangers tout en faisant un petit bénéfice.


Un médecin militaire travaillant pour le Département de logistique de la région militaire de Shenyang a déclaré aux médias étrangers : " En raison de l'importante source d'organes vivants, le nombre réel des greffes d'organes en Chine devrait au moins tripler les chiffres publiés dans les médias d’état. Si le gouvernement déclare 30 000 cas en un an, les chiffres réels pourraient être de 110 000 par an. " Il a également dit que la Chine est le centre d'un réseau mondial et qu’elle a fourni plus de 85% de tous les organes pour la transplantation dans le monde depuis 2000.


Quantité de donneurs avec une excellente santé, des organes frais, et de courtes attentes

Le" Temps d'ischémie chaude "se réfère à la fois au temps qu'un tissu, organe ou partie du corps reste à la température du corps après que son approvisionnement en sang ait été réduite ou coupée, mais avant qu’il ne refroidisse ou soit reconnecté à un approvisionnement en sang. Minimiser le temps d'ischémie permet une meilleure qualité d'organe et un taux de réussite plus élevé pour la transplantation.


L'hôpital affilié de l'École de médecine de Nanjing a déclaré que le temps d'ischémie chaude pour 120 foies de donneurs pour la transplantation de 2005 à 2007 était de 0 à 10 minutes et moins de quatre minutes en moyenne.


L’hôpital général d'Artillerie n ° 2 a déclaré que le temps d'ischémie chaude de 103 foies de jeunes donneurs sains entre 2004 et 2007 était de 0 à 5 minutes. Le temps d'ischémie chaude de 240 foies de donneurs à l'Hôpital Changzheng de l'Université médicale militaire n ° 2 à Shanghai de 2001 à 2004 était de 0 à 8 minutes. Ce qui indique que les foies ont été prélevés sur des donneurs vivants, qui ont été tués dans le processus.


Ces hôpitaux annoncent que le temps d'attente pour les organes est court, et même une transplantation d'urgence peut être faite. Parmi 120 greffes de foie à l'hôpital Changzheng de l'Université médicale militaire n ° 2 à Shanghai de 2003 à 2006, les bénéficiaires d'organes étaient des patients d'hépatite sévère avec une espérance de vie moyenne de seulement trois jours. Un bénéficiaire a reçu une greffe de foie quatre heures après avoir été emmené en salle d'urgence.


Le Premier Hôpital affilié de la Faculté de médecine de l'Université de Zhejiang a effectué 46 greffes de foie d'urgence de janvier 2000 à décembre 2004. Les 46 patients ont attendu moins de 72 heures pour recevoir un foie.


L’Hôpital des Maladies du rein du Yunnan a revendiqué sur son site Internet être un " hôpital de transplantation d'organes dans lequel les donateurs cherchent des destinataires", "garantit trouver des reins sains dans les plus brefs délais"," fournit des organes avec un minimum de temps d'ischémie chaude" et "effectue des transplantations d'organes chaque semaine." Il fournit même une garantie que "si [la greffe n’est] pas un succès, elle sera effectué à nouveau jusqu'à ce qu'elle réussisse".


De telles garanties sont établies sur la base d'avoir un grand nombre de donateurs. Elles suggèrent que les hôpitaux de transplantation d'organes en Chine procèdent à des exécutions sur demande.


La plupart des hôpitaux ont commencé les transplantations après 1999 pour de lucratifs profits

Divers hôpitaux et des établissements médicaux en Chine ont commencé ou étendu la transplantation d'organes après que le régime communiste ait lancé la persécution du Falun Gong en 1999.


Le Centre de transplantation d'organes de l'Université de Beijing a été créé en octobre 2001. Il a effectué des greffes de foie, de reins, de pancréas, de cœur, de cornée, et de moelle osseuse. Il avait effectué la transplantation de près de 2000 reins et plus de 900 foies en décembre 2013. L'Institut de transplantation d'organes de la police armée a été créé en avril 2002. Il avait effectué la transplantation de près de 2 000 foies et de 1000 reins en mai 2014.


Les hôpitaux impliqués dans le prélèvement d'organes ont fait d’énormes profits. L’hôpital N° 309, nommé "Centre de transplantation d’organes militaire" par le département général de logistique du Ministère de la santé, a vu son chiffre d'affaires passer de 30 millions de yuans en 2006 à 230 millions de yuans en 2010. L'hôpital affilié Daping de l’École médicale militaire n ° 3 a connu une énorme augmentation de revenus, passant de 36 millions de yuans en 2006 à 900.000.000 de yuans en 2009, une somme à peu près multipliée par 25.


Le professeur Arthur Caplan, ancien directeur du Centre de bioéthique de l'Université de Pennsylvanie, a déclaré que c’ était " une honte pour l'humanité" que "tuer à la demande" pour prélever des organes se soit fréquemment produit en Chine et ait duré depuis plus d'une décennie.


Liste d’enquête

Les professionnels de la santé impliqués dans le prélèvement des organes provenant de prisonniers de conscience de leur vivant comprennent des médecins, des infirmières, des anesthésistes, et ainsi de suite.


Les 100 hôpitaux militaires et hôpitaux de la police armée impliqués dans le prélèvement forcé d'organes sont :


Des hôpitaux militaires sous le contrôle direct de la commission militaire centrale

1. Hôpital général (Armée de libération du peuple) PLA
2. Le premier hôpital affilié (Hôpital 304) de l'hôpital général PLA
3. Hôpital 309 PLA


Des hôpitaux généraux des différentes branches militaires

1 Hôpital général de la marine PLA
2 Hôpital général de l’armée de l’air PLA
3 Hôpital général de la branche missile PLA


Des hôpitaux affiliés aux universités militaires

1. Hôpital sud de l'Université médicale du sud (l'ancien hôpital N °1 affilié à l'Université médicale militaire N° 1)
2. Hôpital Zhujiang de l'Université médicale du Sud (l'ex-n ° 2 hôpital affilié à l'Université médicale militaire N°1)

1. Hôpital Changzheng affilié à l’Université médicale militaire n ° 2 PLA
2. Hôpital Changhai affilié à l’Université médicale militaire n ° 2
3. Hôpital de chirurgie hépatobiliaire de l'Est affilié à l’Université médicale militaire n ° 2
4. Hôpital Daping affilié à l’Université médicale militaire n ° 3
5. Hôpital du sud affilié à l’Université médicale militaire n ° 3
6. Hôpital Xinqiao affilié à l’Université médicale militaire n ° 3
7. Hôpital Xijing affilié à l’Université médicale militaire n ° 4
8. Hôpital Tangdu de l’université médicale militaire n ° 4


Des hôpitaux généraux dans les régions militaires

1. Hôpital général de la région militaire de Pékin
2. Hôpital général de la région militaire de Nanjing
3. Hôpital général militaire de la région de Nanjing à Fuzhou
4. Hôpital général de la région Militaire de Guangzhou à Guangzhou
5. Hôpital général de la région Militaire de Guangzhou à Wuhan
6. Hôpital général de la région militaire de Jinan
7. Hôpital général de la région militaire de Shenyang
8. Hôpital général de la région militaire de Chengdu
9. Hôpital général de la région militaire Lanzhou à Lanzhou
10. Hôpital général de la région militaire Lanzhou à Urumqi
11. Hôpital général de la région militaire de Chengdu à Kunming
12. Hôpital général de la région militaire du Tibet


Région militaire de Pékin.

1Hôpital 302 PLA.
2Hôpital 307 PLA.
3 Hôpital 281
4 Institut de recherche médicale affilié à l'armée de l’air PLA
5 Hôpital des enfants de Bayi affilié à l'hôpital général militaire de Pékin
6. Hôpital 254 PLA.
7 Hôpital de l’armée de l’air PLA à Tianjin (Hôpital 464)
8. Hôpital 251 PLA.
9 Hôpital international de la paix Bethune PLA.
10 Hôpital 322 PLA.
11 Hôpital 264 PLA


Région militaire de Nanjing.

1 Hôpital PLA 117.
2 Hôpital PLA 81
3 Hôpital . PLA 180.
4 Hôpital PLA 101.
5 Hôpital 976 PLA.
6 Hôpital 174 PLA.
7 Hôpital 175 PLA.
8 Hôpital 476 PLA
9 Hôpital 105 PLA.
10 Hôpital 94 PLA.
11 Hôpital 85 PLA.
12 Hôpital 455 PLA.
13 Hôpital 455 PLA de la branche Songjiang


Région militaire de Guangzhou.

1 Hôpital PLA 181.
2 Hôpital PLA 303.
3 Hôpital 161 PLA.
4 Hôpital 458 PLA.
5 Hôpital 477 PLA
6 Hôpital 457 PLA.
7 Hôpital 187 PLA


Région militaire de Jinan.

1 Hôpital PLA 401.
2 Hôpital PLA 107.
3 Hôpital PLA 153.
4 Hôpital PLA 89.
5 Hôpital 91 de Yanzhou
6 Hôpital 88 PLA.
7 Hôpital 150 PLA
8 Hôpital 371 PLA.
9 Hôpital 159 PLA


Région militaire de Shenyang.

1 Hôpital 463 PLA.
2 Hôpital 201 PLA.
3 Hôpital 202 PLA.
4 Hôpital 205 PLA.
5 Hôpital 242 de Harbin.
6 Hôpital affilié de la pharmacie hospitalière de Jilin (ancien hôpital affilié de l’université médicale militaire de Jilin)


Région militaire de Chengdu.

1 Hôpital 452 PLA.
2 Hôpital 59 PLA.
3 Hôpital 44 PLA.
4 Hôpital 324 PLA


Région militaire de Lanzhou.

1 Hôpital 474 de la région militaire de Lanzhou
2 Hôpital N° PLA.


Des hôpitaux de la police armée

1. Hôpital général de la police armée
2. Hôpital affilié de l’université médicale de la police armée
3 Hôpital Shanxi du corps de la police armée
4. Hôpital Shaanxi du corps de la police armée
5. Hôpital numéro 2 du corps de la police armée de Pékin
6. Hôpital central du bureau de gestion de la prison de Beijing
7. Hôpital de la police de Tianjin
8. Hôpital Hebei du corps de la police armée
9. Hôpital Anhui du corps de police armée
10. Hôpital Jiangxi du corps de police armée
11. Hôpital Fujian du corps de police armée
12. Hôpital Shanghai du corps de police armée
13.Hôpital Hubei du corps de la police armée
14. Hôpital Guangdong sécurité publique Défense frontière
15. Hôpital Guangdong du corps de la police armée
16 Hôpital Shandong de défense frontalière du corps de la police armée
17 Hôpital Henan du corps de la police armée
18 Hôpital Sichuan du corps de la police armée
19. Hôpital Ningxia du corps de la police armée


Version anglaise :
List of Organizations and Individuals Involved in Forced Live Organ Harvesting Released

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.