Chine - L’agonie d’un policier remarquable détenu à la prison de Shenyang

M. Gao Yumin (高 雨 民), un policier de la ville de Fuxin dans la province du Liaoning, a été condamné à trois ans et demi de prison pour avoir refusé de renoncer au Falun Dafa.


M. Gao est en grève de la faim depuis plus de 30 jours pour protester de la persécution. Il a dit qu'il a subi des tortures au centre de détention de Heituozi, incluant des gifles, des coups de pied, des gavages forcés avec des perfusions d'eau salée par intubation nasales.


Illustration: Gavage brutal par intubation nasogastrique


M. Gao est devenu extrêmement faible en raison de la persécution. Il a été transféré à l'Hôpital de la Prison de Xinkang dans la ville de Shenyang par le " Bureau 610 " et le Comité des affaires politiques municipales et juridiques.


Sa famille a été avertie par la direction de l'Hôpital des Prisons de Liaoning que la vie de M. Gao était en danger. Le rapport médical indique que M. Gao a échoué à 15 tests d'indices médicaux et que ses reins, son foie et son coeur ont été endommagés.


L'état de M. Gao est anormal et sa vision est floue. Il ne peut plus faire la distinction entre le chaud et le froid. Sa tête a été rasée et il a des cicatrices visibles sur la tête suite aux tortures. Il se retrouve souvent dans un état inconscient.


En dépit de sa mauvaise santé, il est toujours menotté et enchaîné. Il a été transféré à la Prison N°1 de Shenyang le 7 novembre 2014, alors qu'il vomit du sang et qu'il y a du sang dans ses selles.

Les personnes responsables de la persécution de M. Gao:

Mu Jiali (牟家立), gardien à la Prison N°1 de Shenyang: +086-13390111106 (cell), +86-24-89296258 (bureau)
Cheng Guang (郑君), gardien adjoint à la Prison N°1 de Shenyang: + 86-13390117358 (cell), +086-24-89296103 (bureau)
Shih Ying (史英), un chef de la Prison N°1 de Shenyang: +086-13390117599 (cell), +086-24—89296160 (bureau)

Version en anglais :
Dying Outstanding Police Officer Detained at Shenyang Prison

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.