Chine- Une famille de six emprisonnée pour un total de 41 ans – Le père torturé à mort, la fille récemment jugée

Pour leur fidélité à leur croyance dans le Falun Gong, une famille de six personnes à Tongliao, Mongolie intérieure, a été arrêtée à plusieurs reprises depuis que le Parti communiste chinois a lancé une campagne nationale contre la paisible discipline de raffinement de soi en 1999.


Les six membres de la famille ont passé un total de 41 ans en détention au moment d'écrire ces lignes. Le père a été torturé à mort en décembre 2009. Plus récemment, la fille cadette a été jugée pour la possession de livres du Falun Gong.


Mme Tian Xin (田 心), 41 ans, a été illégalement jugée au centre de détention de la ville de Tongliao le 31 octobre suite à son arrestation au mois d’août de cette année. Les preuves utilisées contre lui étaient des articles confisqués lors d'une descente de police à son domicile, comprenant 142 livres du Falun Gong, deux ordinateurs et quelques copies de DVD avec des informations sur la persécution.


Son avocat a plaidé non coupable en son nom, soulignant qu'il est de son droit constitutionnel de pratiquer le Falun Gong et de posséder des livres à ce sujet. Le juge a ajourné le procès sans émettre de verdict, en disant que la décision serait annoncée plus tard.


Au cours du procès, le procureur a lu une lettre de plainte écrite par Mme Tian à sa demande. Il a arrêté sa lecture après avoir réalisé l'ampleur de la persécution subie par sa famille.


Sa famille de six n'a pas passé une seule journée ensemble ces 15 dernières années .L'un après l'autre, ils ont été arrêtés, détenus et envoyés dans des camps de travail ou en prison.


Le père de Mme Tian Tian Fujin (田 福 金) a été emprisonné à deux reprises et a passé neuf ans en prison avant d'être torturé à mort. Sa mère Liu Xiurong (刘秀荣) a été incarcérée pendant dix ans.


Sa sœur aînée Tian Fang (田芳) a été condamnée à deux reprises pour un total de neuf ans. Sa sœur cadette Tian Miao (田 苗) a passé six ans en prison. Son seul frère Tian Shuangjiang (田双江) a été condamné à trois ans.


Mme Tian Xin a été condamnée à deux ans de travaux forcés au camp de travail Tumuji en août 2000. Quatre ans après sa libération, elle a passé deux ans dans le même camp de travail. Elle est finalement retournée à la maison en juin 2008, pour apprendre que ses parents, sa sœur aînée et son frère cadet avaient été arrêtés seulement 22 jours plus tôt.


Le mari de Mme Tian a divorcé, et son fils adolescent a été sous la garde de parents depuis son arrestation la plus récente.


Noms des fonctionnaires impliqués dans la persécution :

Le juge président: Li Hailiang (李海亮)
Procureur: Wang Xinxin (王昕昕)
Secrétaire de la cour: Liu Lili (刘丽丽)
Département de police du district de Horqin: Wang Po (王波)
Commissarait de Yongqing: Cai Xinggang (才兴刚) Liu Li (刘丽) , Zhang Haipo (张海波), Hou Yanjun (侯延军)

Article connexe
After Years of Detention and Torture, Two Tongliao Women Likely Face Prison Terms


Version en anglais :
Family of Six Imprisoned for a Total of 41 Years – Father Tortured to Death, Daughter Recently Tried

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.