Un patient atteint de leucémie reprend son travail après 15 ans de congé

J’avais une leucémie, du diabète et des problèmes cardiaques. J’ai failli mourir durant l’été 1998. Il me fallait prendre 17 comprimés, trois fois par jour à la place de mes repas.


Heureusement, on m'a présenté Falun Dafa en octobre 1998, et j'ai recouvré la santé. Après 15 ans de congé de maladie, j’ai pu retourner au travail. Voici mon histoire.


En 1998, j’ai eu une crise cardiaque presque fatale et j'ai arrêté de respirer. On m’a emmené d’urgence à l’hôpital et j’ai repris connaissance, mais j’ai continué à avoir d’horribles douleurs au cœur au moins quatre fois par heure.


Une odeur étrange, âcre de dégageait de tout mon corps. Le médecin a adressé un bulletin de santé critique à ma famille, et je croyais que j’allais mourir. J’ai insisté pour retourner chez moi, même si ma famille n’était pas d’accord.


Après deux mois de traitement médical, j’ai pu de nouveau marcher. Ma fille et moi, étions tous les deux en train de nous promener quand un diseur de bonne aventure m’a salué. Je lui ai dit : "Je ne crois pas aux diseurs de bonne aventure et je n’ai pas d’argent".


Mais il a dit: "Vous n’avez pas besoin de me payer, mais j’ai quelque chose à vous dire ". Je lui ai dit de s’en aller. Il m’a dit : "Vous allez rencontrer quelque chose de grand cette année à la mi-octobre. Vous le saurez au moment où cela se produira. Je l’ai remercié.


J’attendais la mi-octobre avec impatience. Le seul évènement inscrit à mon agenda autour de cette date était un mariage -le fils d’un ancien camarade de classe se mariait le 16 octobre.


Le mariage avait lieu dans une autre ville, je devais prendre un train et un bus pour m’y rendre. A l’époque, je pouvais à peine marcher et ne pouvais manger plus qu'une bouchée à la fois. En dépit de mon mauvais état de santé, j’ai décidé d’aller au mariage pour découvrir quelle "grande " chose m’attendait.


Plusieurs de mes anciens camarades assistaient au banquet. Ils étaient surpris de me voir si pâle et si faible. Je leur ai dit que j’avais des problèmes de santé et que cela pourrait être ma dernière occasion de les voir.


Trois d’entre eux m’ont regardé en souriant. Je leur ai demandé pourquoi. L’un d’eux m’a dit : " Ne t’en fais pas, nous t'emmènerons acheter un livre miraculeux une fois que tu auras fini ton repas. Il va résoudre tes problèmes. "Je lui ai dit que cela faisait deux mois que je mangeais à peine.


Voyant à quel point j’avais besoin d’aide, ils ont demandé au père du garçon d’honneur de nous excuser et m’ont emmené immédiatement chercher "le livre miraculeux". Nous avons acheté un livre dans une librairie et nous sommes rendus chez l’un d’eux pour regarder la vidéo des conférences du Maître à Jinan. Après avoir passé l’après-midi à regarder la vidéo, je ne pouvais pas comprendre ce dont parlait le Maître.


Mes camarades de classe m’ont donné un bol de nourriture, et tous les trois m’ont demandé d’essayer de manger. Ils m’ont dit qu’ils étaient sûrs que j’allais y arriver. J’ai essayé une bouchée après l’autre. J’ai pu finir tout le bol et n’ai pas été malade ! j’étais si heureux et surpris de voir que je pouvais manger simplement parce que j ‘avais regardé la vidéo. C’était miraculeux mais vrai.


Après le diner, j’ai étudié le livre Zhuan Falun avec eux pendant quelques heures. En retournant chez mon cousin, j’étais surprise de constater que j’arrivais à marcher aussi vite que mes camarades .


L’un d’eux a dit : “J’étais aussi faible que toi. Regardes comme je suis fort maintenant. "Un autre a dit : "Tu étais dans un meilleur état que le sien à ton retour. Il faut lui laisser du temps. …J’ai répondu : "Ne t’en fais pas …Qui voudrait prendre des médicaments s’il y a une meilleure méthode ? " Ils m’ont invité à regarder une autre conférence le lendemain matin.


Avant même que j’ouvre les yeux le lendemain matin, j’ai vu quelque chose de lumineux qui tournait au-dessus de ma tête. La chose a disparu quand j’ai essayé de la suivre des yeux, mais elle a réapparu quand j’ai fermé les yeux. C’est tout récemment que j’ai compris que j’avais vu le Falun tourner. Je me suis levé brusquement et j’ai donné tous mes médicaments à la belle-mère de ma cousine. Je lui ai dit : " Je n’aurai plus besoin de ça ." Cela s’est avéré exact. Je n’ai plus eu à prendre de médicaments depuis.


Je suis allé regarder la conférence suivante avec mes anciens camarades de classe. Comme je regardais la vidéo, le Maître a changé d’apparence sous mes yeux : son costume s’est transformé en kasaya, et ses cheveux se sont bouclés. Le décor qui se trouvait en arrière-plan s’est transformé en montagnes et en rivières.


La couleur des mains du Maître ne cessait de passer du rouge à l’orange, au jaune, au vert, au bleu et au violet. Après avoir regardé les vidéos des conférences du Maître pendant trois jours, tout mes maux avaient disparu. "Comme c'est formidable d’être débarrassé de la maladie ! "


Après 15 années de congé maladie, j'ai pu retourner au travail. Je ne serais pas vivant aujourd'hui sans le Falun Dafa. Aucun mot ne peut exprimer ma gratitude.


Je dis aux gens à quel point Falun Dafa est miraculeux. J’étudie le Fa et je fais les exercices diligemment. Plusieurs amis ont commencé à pratiquer Dafa après avoir été témoins de ce qui m’est arrivé.


Mon employeur soutient les pratiquants malgré la pression exercée par les fonctionnaires locaux

Après le début de la persécution, mon patron m’a dit : ' Ne t’en fais si tu ne peux pas pratiquer tes exercices en public ; tu peux venir dans la cour de l’entreprise pour pratiquer. Pas de problèmes, tu peux les faire ici. "


Mes collègues ont dit des choses comme : “Si d’autres personnes abandonnent le Falun Gong, tant pis, mais toi, tu dois continuer. On est restés tant d’années sans te voir. C’est si génial de te voir parmi nous.


Chacun d’eux était à même de témoigner à quel point mon état de santé était mauvais et quelle amélioration extraordinaire j’avais connue.


J’ai continué à étudier le Fa chez moi et au travail. De nombreux nouveaux pratiquants ont rejoint le groupe d’étude du Fa. Puis, un jour la police est venue sur mon lieu de travail pour enquêter à mon sujet. Le directeur de ma compagnie a refusé de coopérer avec eux. Il les a renvoyés en disant : " Vous n’avez pas intérêt à revenir." Depuis, plus personne ne m’a incommodé.


Les membres de notre comité résidentiel (organisme local du gouvernement responsable de la sécurité publique et réglant les différents entre résidents) se sont montrés aussi très favorables à notre égard.


Ils ont calmement protégé les pratiquants de Falun Dafa pendant toutes ces années. La responsable de notre comité résidentiel m’a appelé après que j’eus fait un don important de vêtements chauds dans une zone sinistrée. Elle a dit : " Je suis si reconnaissante envers vous tous (les pratiquants de Falun Dafa,)
, vous êtes de si gentilles personnes !


Version en anglais :
Leukemia Patient Returns to Work after 15 Years' Leave

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.