Presser les gens de quitter le PCC sur les sites touristiques d’Édimbourg

Bonjour respecté Maître,
bonjour compagnons de patique,


Je suis un pratiquant du Royaume-Uni, venant originellement de Chine continentale. Fin avril j’ai déménagé de Londres à Édimbourg, en Écosse, avec ma famille.


Lorsque j’étais sur le point de quitter Londres, les disciples de Dafa de Londres et de Cambridge se sont inquiétés à mon sujet. Ils ont dit des choses comme " Cultiver et valider le Fa sont la priorité"et " il ne reste vraiment pas beaucoup de temps."


Beaucoup de choses étaient impliqués dans ce qu’ils disaient. Ils disaient que je ne devais pas aller à Edimbourg pour vivre la vie d’une personne ordinaire.


Peu après mon arrivée à Édimbourg, j’ai lu " Enseignement de la Loi lors de la Journée Mondiale de Falun Dafa". le Maître dit "…mais certaines personnes voulaient trouver un endroit où échapper à la persécution, pour mener une vie calme et confortable… "


Ça a été comme une sonnette d’alarme.


En plus de participer aux activités importantes pour promouvoir le Falun Gong à Londres, six jours par semaine, durant les trois mois de la saison touristique, je suis allé au château d’Édimbourg et au Royal Mile pour clarifier les faits et presser les Chinois de quitter le Parti communiste chinois (PCC).


J’ai finalement compris les indications du Maître. Pourquoi un disciple de Dafa au cours de la période de la rectification de Fa déménage-t-il à Edimbourg, en particulier lorsque tout est sur le point de se terminer ? En fait, c’était l’arrangement du Maître, de sorte que je puisse y clarifier les faits et presser les touristes de quitter le PCC.


Au château d’Édimbourg et sur le Royal Mile, les touristes chinois arrivent par cars entiers.


Après des années de terreur, de violence et de tyrannie sous le PCC, ils ressentent une insécurité extrême. Ils ont developpé une forte attitude d’auto-protection. En fait, c’est la peur.


Une fois, j’ai rencontré plusieurs touristes venant de Chine sur le Royal Mile. Je leur ai clarifié les faits et dit à une d’entre elles : " Je vous donnerai un pseudonyme : ‘Huagui.’ Laissez-moi vous aider à quitter le PCC" Elle a agité la main pour décliner mon offre.


Je me suis alors tourné vers un autre touriste l’encourageant à quitter le PCC. Il a été d’accord. J’ai dit : " Laissez-moi vous donner un pseudonyme : ‘Huagui’".


La touriste qui venait juste de refuser de quitter le PCC écoutait. Elle a dit : "Je croyais que je m’appelais Huagui ? "


Je lui ai aussitôt répondu : "Je pensais que vous m’indiquiez ne pas vouloir, alors, je ne l’ai pas écrit pour vous. Laissez-moi vous donner un autre pseudonyme. "


Lorsque certaines personnes du continent font le geste " non" de leurs mains, ils pourraient en réalité vouloir démissionner. Peut-être ont-ils simplement peur. Certains peuvent même penser qu’ils ont démissionné simplement s’ils se souviennent de leur pseudonyme.


Dans ces cas, nous devons être un petit peu plus compatissant et patient. Nous devons attendre que les gens expriment clairement leur position pour éviter qu'ils ne manquent l’opportunité.


Une fois, j’ai expliqué les faits à une touriste et l’ai incité à quitter le PCC. Elle n’a manifesté ni accord ni désaccord, et a commencé à me poser des questions sur un autre sujet, tout en regardant autour d’elle. Puis, elle a déclaré fermement : "Aidez-moi à quitter le PCC."


Une fois, j’ai parlé à plusieurs touristes masculins venant de Chine sur le Royal Mile. Ils m’ont réprimandé et m’ont demandé de partir. J’allais et venais sur le Royal Mile et les ai rencontré une seconde fois. Ils ont levé leurs poings dans ma direction. À notre troisième rencontre, ils n’ont pas grogné mais ont encore levé leurs poings. Lors de notre quatrième rencontre, nous nous sommes souris. Lorsque je leur ai demandé de quitter le PCC, ils l’ont tous fait, en souriant.


Les groupes touristiques venant de Chine font une pause devant les boutiques après avoir visité le château et fait des emplettes sur le Royal Mile. C’est une bonne opportunité pour leur parler.


Une fois, après que j’ai clarifié les faits, un touriste a crié: "À bas le Parti Communiste !" Après qu’il a démissioné, son groupe entier a suivi. Une autre fois, un touriste a crié "Falun Dafa est bon ! Ce touriste a quitté le parti et les autres ont suivi.


Une autre fois, alors que je pressais plusieurs touristes de quitter le PCC, une femme a hoché de la tête pour montrer son approbation. Puis, elle s’est tournée vers le reste de son groupe : "Voyez, vous avez seulement besoin de hocher la tête. "Tous ont démissionné, sous son influence.


Mais dans la plupart des cas, après avoir entendu les faits, les touristes ne disent rien. Puisque nous voulons sauver les gens, nous devons évaluer leur situation et prescrire le bon "remède" pour leur " maladie." Habituellement, j’attends qu’ils se dispersent et m’approche calmement d’eux individuellement. La plupart hochent la tête pour indiquer qu’ils veulent démissionner.


Une fois, plusieurs touristes discutaient des foulards et des biscuits qu’ils venaient juste d’acheter. Je me suis tenu tout près, et écoutais tout en émettant des pensées droites.


Lorsque j’ai remarqué qu’ils étaient sur le point de finir leur conversation, j’ai dit à l’homme prés de moi: " Monsieur, vous venez de Chine continentale. Quittez le Parti communiste, la Ligue de Jeunesse et les Jeunes Pionniers pour garantir votre sécurité. " Un homme a secoué la main et a dit : " Nous ne nous occupons pas de cela. "


J’ai continué : "le Parti communiste est coupable de prélever de force des organes. Le bien est récompensé et le mal est puni. Nous, le peuple, sommes innocents. Quittez les organisations du parti pervers, afin de ne pas avoir à porter sa croix. Vous pouvez éviter d’être inclus dans la rétribution à laquelle le PCC va bientôt faire face et avoir un futur."


Ils étaient légèrement tentés mais restaient silencieux. J’ai continué : " Vous avez dépensé de l’argent dans les billets d’avion et un hôtel. Ce serait vraiment dommage de rentrer chez vous avec simplement quelques photos et des bibelots. Ce serait un voyage gaspillé. Une fois à l’étranger, vous devriez apprendre un peu plus de la vérité.


" Le mieux est de rentrer chez soi avec la vérité, la paix et des bénédictions ! Nous, citoyens ordinaires voulons juste la sécurité pour nous-mêmes et nos familles ! La Ciel va désintégrer le PCC, quittez les organisations du parti pour garantir votre sécurité. Laissez-moi vous donner des pseudonymes pour démissioner. Choisissez la bonté, choisissez la beauté et choisissez le futur ! "


Les touristes ont répondu : " Merci" et étaient tous contents de démissionner. J’ai dit, "Rappelez-vous, ‘Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao’. [Falun Dafa est bon, Authenticité, Bienveillance, Tolérance est bon]. "


Lorsque vous parlez avec les groupes de chinois, il est inévitable de rencontrer les guides touristiques. Certains ont déjà appris les faits et encouragent leurs clients : " J’étais membre du PCC et je l’ai quitté. Tous ceux qui sont membres du Parti, dépêchez-vous de le quitter ! "


Dans ce cas, le guide a été très efficace pour amener son groupe à quitter le PCC. Ne pas bien gérer la relation avec lui, pourrait causer des problèmes.


Une fois je parlais du Falun Gong à un touriste devant une boutique, lorsque le guide m’a dit : "Vous n’êtes pas autorisé à discuter avec mes clients. Restez éloigné de nous, plus vous serez loin, mieux ce sera." Je me suis mis en colère et ai répliqué : " Vous n’avez pas le droit de les contrôler. "


Le guide est entré dans le magasin et a dit quelque chose au propriétaire, qui est sorti et m’a demandé de ne pas marcher de long en large devant son magasin, sans quoi il appelait la police. Mon anglais n’est pas suffisamment bon pour communiquer avec lui.


Ne pas pouvoir parler de Falun Gong aux gens devant la boutique était en effet une grande perte. Ce n’est que lorsque des pratiquants occidentaux d'Édimbourg ont expliqué les faits au propriétaire que le problème a été réglé. Ainsi, nous devons maintenir la compassion pour tout un chacun lorsque nous faisons le nécessaire pour sauver davantage de personnes.


Dans le futur, si je rencontre à nouveau ce guide, je m’excuserai sincèrement de ne pas avoir manifesté le critère d’Authenticité-Bonté-Tolérance, de sorte qu’il puisse comprendre.


Si je rencontrais des objections de la part des autres guides, je disais avec compassion: "En tant que guide touristique, vous travaillez dur pour gagner votre vie, et il n’y a pas besoin de faire ceci pour vos clients. Peut-être avez-vous peur que certains qui ne comprennent pas la vérité, puissent se plaindre lorsqu’ils retourneront en Chine. "


"De nos jours, de plus en plus de personnes ont appris et compris la vérité. Si vous, en tant que guide pouviez autoriser plus de personnes à entendre la vérité, il s’agit d’une chose vraiment importante, n’est-ce pas ? "


Clarifier les faits est réellement un outil magique pour sauver les gens. C’est une arme qui comprend tout. Mais l’utiliser avec aisance requiert une considération infinie. Les phrases que nous utilisons doivent être réellement réfléchies de sorte que les gens puissent accepter les idées en surface. Même si je peux ne pas être parfait dans ce domaine, je dois y mettre mon cœur.


Je sens qu’il est de plus en plus facile d’expliquer la vérité et d’inciter les gens à quitter le PCC. Avec l’avancée de la rectification de Fa, les facteurs pervers contrôlant les gens sont de moins en moins nombreux et les gens deviennent de plus en plus rationnels.


Chaque projet qui valide le Fa joue un rôle. Bien que le Parti pervers fasse de son mieux pour tromper sa population, beaucoup d’entre eux ont accès aux projets de clarification des faits et aux médias des pratiquants. Les disciples de Dafa en Chine valident le Fa en dépit de la grave persécution. Ainsi, il semble que de plus en plus de personnes connaissent maintenant la vérité et il n’est pas si difficile pour eux de quitter le PCC.


Parfois, après simplement quelques mots, quasiment chaque personne dans un groupe touristique est d’accord pour démissionner. Ceci a sans doute beaucoup à voir avec le fait que les disciples de Dafa font un bon travail pour valider le Fa en Chine continentale.


Une fois, une touriste m’a dit: "Il y a beaucoup de Falun Gong à Taiwan. "Son ton laissait à penser que les disciples de Dafa de Taiwan lui avaient fait une bonne impression. Les mensonges pervers du Parti avaient été percés à jour. Après une rapide discussion, je l’ai encouragée à quitter le PCC et elle a été d’accord.


Un autre touriste m’a dit une fois, qu’il avait déjà démissionné du parti à Cambridge. J’ai répondu : " Félicitations !" Au British Museum, je suis tombé sur un touriste qui a dit avoir entendu parler de quitter le PCC. J’ai déclaré : "Alors, vous devriez le quitter " et il l’a fait.


Prenant en compte l’avancée de la rectification de Fa et la globalité du travail de clarification des faits accompli par les disciples de Dafa, je suis très heureux de voir tant de chinois quitter le PCC si facilement.


En fait, ce que nous faisons est simplement un petit peu en surface. C’est le Fa qui est à l’œuvre. Le Maître et les divinités font tout dans les autres dimensions.


Veuillez indiquer avec compassion toute insuffisance dus à mon niveau limité.


Merci Maître! Merci à tous!


(Partagé lors de la Conférence de Partage d’Expériences de Falun Dafa du Royaume Uni 2014)

Version anglaise
Urging People to Quit the CCP at Edinburgh Tourist Sites


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.