Suède : Présenter le Falun Gong à la "Fête de la Nuit de la culture " à Uppsala

Le 13 septembre 2014, les pratiquants de Falun Gong ont pris part à la “Fête de la Nuit de la Culture", le plus grand évènement du genre en Suède, offrant toute la journée et la nuit durant, présentations, films, et manifestations artistiques.


Organisé chaque année à Uppsala le deuxième samedi de septembre, l'évènement attire non seulement de nombreux habitants des alentours, mais des artistes et des touristes d’autres régions. Les pratiquants ont fait des démonstrations des exercices et distribué une information de sensibilisation dans le centre d’Uppsala, où se déroulait le Festival.


Le groupe du Falun Gong avait installé bannières et panneaux afin de présenter la pratique, ses racines anciennes, sa popularité massive en Chine au milieu des années 1990, et la répression brutale par le régime communiste, qui s’est est suivie et perdure encore aujourd’hui.

Démonstration des exercices à la "Fête de la nuit de la culture"annuelle d’Uppsala, le 13 septembre 2014.
Les gens s'informent à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine.


“C’est un scandale!”

Tandis que beaucoup de gens s’arrêtaient pour s’informer à propos du Falun Gong et de comment commencer à le pratiquer, pour certains c’était un véritable choc d’apprendre que cette paisible pratique de méditation a été brutalement persécutée en Chine ces quinze dernières années.


Un couple de l’Inde, tous deux venus poursuivre leurs études à l’université d’Uppsala a été épouvanté en apprenant les atrocités de prélèvement d’organes perpétrées par le régime chinois. La femme, en doctorat de médecine, a déclaré " C’est un scandale ! " Puis elle a signé la pétition condamnant le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong et appelant à la fin de la persécution.


Des Chinois prennent position

“Le Falun Gong est quasiment partout,” a commenté un chercheur invité originaire de Chine, qui avait déjà vu des activités du Falun Gong à Taïwan, en Suisse et dans d’autres pays.


Après avoir discuté un long moment avec les pratiquants, il a dit avoir acquis une meilleure compréhension de la sévérité de la persécution et du pourquoi des activités de sensibilisation des pratiquants de Falun Gong à travers le monde.


"Tout le monde doit être au courant de crimes d’une telle brutalité, et perpétrés au XXIème siècle !"a-t-il dit. en apprenant le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Il a décidé qu’il fallait faire quelque chose et a déclaré quitter les organisations du PCC, se joignant à l’immense mouvement populaire des démissions et condamnant le Parti pour ses crimes contre l’humanité.


De nombreux étudiants chinois et des Chinois vivant en Suède se sont arrêtés et ont accepté l’information. Mme Hua, qui participait à l’évènement, a dit qu’elle avait aidé ce jour-là douze chinois à démissionner du Parti, touristes et étudiants.


"Dès qu’ils ont appris les atrocités commises par le PCC, ils n’ont pas hésité à en démissionner, ne voulant plus avoir quoique ce soit à voir avec lui. Je pense qu’ils auront un meilleur futur " a commenté Mme Hua.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.