“Votre Maître est si grand que personne ne peut se comparer à Lui”

Ce qui suit est une histoire vraie qui est arrivée à ma cousine il y a plus de dix ans. Jusque là elle et moi, ne nous étions jamais rencontrés, mais un jour, elle est soudain venue me voir . En fait, c’était pour que je lui fasse obtenir le Fa. Toutefois, craignant d’être persécuté, je n’étais pas un disciple diligent à l’époque. Mon épouse, qui elle aussi était pratiquante était en proie à la " maladie". En conséquence, nous avons oublié nos responsabilités de disciples de Dafa et n’avons pas pensé à saisir cette opportunité de relation prédestinée pour diffuser le Fa et clarifier la vérité à ma cousine afin qu'elle même obtienne le Fa. Quand je l’ai compris plus tard, j’ai voulu la rencontrer pour réparer mon erreur, mais elle n’avait pas laissé d’adresse et elle n’est pas revenue, si bien que nous n’avons pas pu la revoir. Je l’ai beaucoup regretté. J’ai vraiment compris que le Maître est très compatissant envers les êtres. Bien que cela se soit produit il y a si longtemps, j’ai pensé à écrire cet article. J’aimerais juste demander à Maître : quelque soit l’endroit où se trouve ma cousine, je souhaite que vous puissiez la sauver afin d’apaiser mes regrets. Je ne pense pas qu’il soit trop tard.

My wife and I obtained the Fa together in the beginning of 1997. After a while, Master purified our bodies to the purest state. But after July 20, 1999 when the persecution started, we grew an attachment to fear. Consequently, symptoms of “sickness karma" appeared on my wife in 2003. She could not be cured no matter what treatments she received. At the time, we knew that this cousin, who lived in the countryside and was not in her thirties yet, could tell fortunes, exorcise evil and treat illnesses effectively. She was quite famous locally. Because my wife and I both cultivated, we knew from Zhuan Falun [2] that "…most small worldly paths use sorcery. It can heal people, but the methods it uses aren’t good, as it turns out. We won’t go into the methods it uses, but our practitioners who cultivate the Great Law shouldn’t use it since it has really bad, low-level messages.” Also, we never kept in touch with each other. Therefore, it was impossible for us to ask her to treat my wife’s "illness".

Mon épouse et moi, nous avons obtenu le Fa tous les deux en même temps au début de 1997. Quelque temps après, le Maître a complètement purifié nos corps. Mais après juillet 1999 quand a commencé la persécution, nous avons développé un attachement à la peur. En conséquence, des symptômes de karma de maladie sont apparus chez ma femme en 2003. Quels que soient les traitements qu’elle suivait, elle n’obtenait pas de guérison. A l’époque, nous savions que cette cousine, qui vivait à la campagne et n’avait pas encore atteint la trentaine, pouvait prévoir l’avenir, exorciser le mal, et traiter effectivement les maladies. Elle était très connue dans la région. Comme mon épouse et moi étions tous deux pratiquants, nous savions d’après le Zhuan Falun que : " Les voies mineures profanes utilisent souvent ces choses. Elles peuvent guérir des maladies, mais les moyens qu’elles emploient ne sont pas bons. Nous ne révèlerons pas ici à quoi elles font appel dans leur thérapie, mais nos pratiquants de la Grande Loi ne doivent pas s’en servir, car elles comportent des messages très inférieurs et très mauvais. " Aussi, jamais nous ne l’avons rencontrée. C’est pourquoi, il nous était impossible de lui demander de traiter la "maladie" de mon épouse.


Cependant, les choses se sont présentées bizarrement. Une nuit, aux environs de huit heures au cours du mois d’Octobre de cette année, cette cousine est soudain venue chez moi. Elle nous a dit : " Pour le moment, je vis dans un temple dans la ville. Je sais que vous êtes dans la ville, mais je ne vous ai jamais vus. J’ai cherché à savoir dans les alentours où vous habitiez. Alors je suis venue vous rendre une petite visite. Ensuite, je vais partir et je vais devenir religieuse. Après avoir entendu cette nouvelle, je ne savais pas quoi dire ou quoi faire, alors, je n’ai rien dit. Puis, elle a regardé sa cousine par alliance (mon épouse). Elle n’a pas du tout parlé de "maladie" et n’a pas demandé de quelle "maladie" souffrait mon épouse. Elle était très excitée et elle a dit : "Quand je t’ai regardé, j’ai su que tu pratiquais ; j’ai aussi vu ton Maître. Ton Maître est si grand que nul homme ne peut se comparer à Lui. Tu n’as qu’à continuer à bien pratiquer. Ceci étant dit, je n'irai pas plus loin. Aujourd’hui, je partirai et retournerai au temple après avoir rendu visite à mon cousin et ma cousine. Ce n’est pas la peine de me demander de rester." Dix minutes plus tard, j’ai eu beau lui parler, je n’ai pas réussi à la faire rester ; je n’ai pu que la laisser partir .


Après son départ, mon épouse et moi étions très surpris. Nous ne l’avions jamais rencontrée. Nous avions commencé à cultiver Dafa, mais nous n’en parlions à personne à cause de la persécution. Cela lui était encore plus impossible de le savoir. Pourtant, elle a affirmé ces choses avec une telle précision. Il est évident qu’elle a une bonne qualité innée, et de grandes affinités prédestinées avec Maître et Dafa. A ce moment-là, mon épouse et moi, nous avons éprouvé des regrets. Ma cousine a dit qu’elle deviendrait nonne après notre rencontre, mais pourquoi n’avons-nous pas cherché à lui faire obtenir la Loi pourquoi ne l’avons-nous pas initié à la pratique de Dafa ? En pensant à cela, nous avons décidé d’aller au temple et d’avoir une grande conversation avec ma cousine quelques jours plus tard.


Quand nous sommes allés au temple, nous avons appris qu’elle n'y était restée que quelques jours et qu’elle n’était pas devenue nonne. Apparemment elle était allée dans une grande ville mais elle n’avait pas laissé d’adresse exacte. Quelques années ont passées. J’ai de nouveau fait des recherches dans les environs sans pouvoir trouver où elle se trouvait. Même maintenant, nous ne savons toujours pas si elle est allée ailleurs pour devenir nonne ou si elle fait autre chose. C’est pourquoi nous éprouvons beaucoup de regrets.

Ensuite, j’ai eu des échanges avec mon épouse et des pratiquants à propos du Fa. Mon épouse a arrêté et les médicaments et les injections et elle s’est remise à pratiquer. Je me suis rappelé ma cousine qui a parlé de manière si respectueuse et si correcte du Maître et de Dafa en pleine période de persécution sévère de Dafa. Il est évident qu’elle a une bonne qualité innée et une grande affinité prédestinée. Ses paroles nous ont également fait comprendre qu’elle était très fière de savoir que nous avions obtenu Dafa et espérait que nous allions bien cultiver, cultiver sérieusement et chérir cette cultivation de Dafa.


Cependant, à l’époque, nous n’avons même pas songé à l’aider à obtenir le Fa (Loi). Quand j’y pense à présent, je sais que quoi que je fasse, je ne peux assumer la responsabilité de ne pas avoir laissé cet être prédestiné obtenir le Fa et être sauvé ! C’est une bonne chose d’avoir un cœur inébranlable envers Maître et le Fa. J’espère que le Maître nous donnera une autre opportunité après avoir vu notre coeur .

Ici, j’aimerais remercier beaucoup le Maître ! Merci Maître ! Heshi Maître !


Version chinoise

"Your Master Is So Great that No One Can Compare to Him"

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.