Chine - Gavé avec de dangereux hallucinogènes

M. Zhang Guoli, un pratiquant de Falun Gong récemment emprisonné en Chine, dit qu'il a été gavé avec un mélange de poudre de chili, de poudre de piment et d’hallucinogènes au centre de détention de Dalian. Il a montré des symptômes d'insuffisance rénale et a été emmené à l'hôpital 210 de Dalian pour des soins d'urgence. Il se trouve présent dans un état critique dans l'unité de soins intensifs (USI) de l'hôpital Zhongxin.


M. Zhang en réanimation à l'hôpital Zhongxin. On peut voir des ecchymoses sur son bras et sa poitrine.

Les gardes essaient de se soustraire à la responsabilité

M. Zhang a été arrêté par des policiers du commissariat de police de la ville de Jinzhou Xianjin le 23 juillet 2014. Il a été emmené au centre de détention de Dalian, où il a entamé une grève de la faim pour protester contre son arrestation illégale. Il a été torturé et gavé avec des médicaments, l'amenant à devenir désorienté. Il avait de graves douleurs au cœur et présentait des symptômes d'insuffisance rénale et d'urémie. Les gardes l'ont emmené à l'hôpital 210 pour des soins d'urgence.

Cao Xunbing de la Division de sécurité intérieure du district de Zhongshan a appelé un parent de M. Zhang l'après-midi du 11 août et lui a dit de venir chercher ce dernier. Cao a déclaré qu'ils abandonneraient toutes les charges retenues contre lui.

Les gardiens du centre de détention se sont montrés très amicaux envers la famille et sont restés silencieux quand ils ont été critiqués pour l’avoir persécuté. La famille s’est demandé s’ils craignaient qu'ils ne le ramènent pas avec eux, et tentaient de se soustraire à leur responsabilité s’il mourait en garde à vue.


Le gavage entraîne l’hospitalisation

M. Zhang a dit que les gardes du centre de détention l’ont gavé de sept à huit fois par jour. Les gardes l’ont nié et affirmé qu'ils ne le gavaient que deux fois par jour. La famille a demandé aux gardes d’aider à ramener M. Zhang chez lui, mais tous ont trouvé des excuses et sont partis précipitamment. M. Zhang étant incapable de marcher, les membres de sa famille ont dû appeler des amis pour aider à le transporter jusque chez lui.

À la maison, M. Zhang ne se remettait pas, la famille l'a emmené à l'hôpital Zhongxin dans la ville de Zhuanghe. Il est actuellement en soins intensifs. Tout son corps le démange et est douloureux. Il a aussi des hallucinations. Le médecin a dit que les nombreux résultats des tests étaient préoccupants et montraient qu'il avait des réactions allergiques à des substances qu'il avait été contraint d'ingérer. La famille pense que c’était probablement un type de dangereux d'hallucinogènes à de fortes doses pour causer un préjudice physique aussi grave.

Selon des sources internes au centre de détention, les fonctionnaires du bureau 610 ont ordonné aux gardes de droguer les pratiquants déterminés, pour détruire leur système nerveux central. Ce n'est pas une pratique rare et elle a été employée contre les pratiquants de Falun Gong emprisonnés ailleurs en Chine.


Historique de persécution

M. Zhang, 38 ans, a commencé à pratiquer le Falun Gong quand il avait 20 ans, il a été persécuté sévèrement depuis que le Parti communiste chinois a commencé à réprimer le Falun Gong en 1999.


M. Zhang a été torturé dans les camps de travaux forcés de Dalian et de Guanshan, mais il a refusé de renoncer à ses convictions. Il s'est trouvé à cinq reprises dans un état critique suite à la persécution.


Articles connexes:
Mr. Zhang Guoli Was Persecuted to the Brink of Death at Dalian Forced Labor Camp

Falun Gong Practitioner Mr. Zhang Guoli from Dalian City Severely Tortured

Version chinoise

Version anglaise :
Mr. Zhang Guoli Force-Fed with Harmful Hallucinogens

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.