Chine- Un enseignant du secondaire torturé jusqu'au seuil de la mort en prison

M. Liu Naihe a été harcelé et persécuté depuis que le Parti communiste chinois a lancé la persécution du Falun Gong en juillet 1999.


Il a été arrêté illégalement en 2005 et emmené au Centre de lavage de cerveau de Xinghua où il a été torturé au point d' être l'article de la mort. Il a ensuite été transféré au camp de travaux forcés de Fangqiang et détenu dans l' isolement pendant trois mois. Il a entamé une grève de la faim pendant huit mois et a été cruellement gavé à plusieurs reprises.

La torture à long terme a endommagé ses organes internes et il a été libéré pour raison médicale. Il a recouvré la santé en pratiquant les exercices du Falun Gong. Lorsque les autorités ont tenté de l'arrêter de nouveau, il a été forcé de quitter son domicile pour éviter de nouvelles arrestations.


Sa dernière arrestation remonte à fin juillet 2014. Des fonctionnaires du Bureau 610 de Haizhou et du poste de police de la zone de développement économique de Haizhou y ont pris part.


Il a été récemment arrêté fin juillet 2014. Les fonctionnaires du Bureau 610 de Haizhou et du poste de police de la zone de développement économique de Haizhou ont participé à son arrestation.

Persécution au centre de lavage de cerveau de Xinghua

Le centre de lavage de cerveau de Xinghua est situé dans la ville de Xinghua, province du Jiangsu. Pour les étrangers, il est connu sous le nom de "Centre légal d'éducation anti-secte de la province du Jiangsu "mais c'est en fait un centre de lavage de cerveau mis en place par le " Bureau 610 ".


La majorité des personnes détenues dans l'établissement sont des pratiquants de la province du Jiangsu. L'établissement est géré par le Bureau 610 de la province. Les Bureaux 610 des villes et des cantons choisissent des fonctionnaires ayant une expérience dans la "transformer "des pratiquants au sein des services de police, des camps de travail et des prisons et les emploient pour persécuter les pratiquants dans le centre de lavage de cerveau, tandis que les policiers locaux sont embauchés comme "assistants".


Centre de lavage de cerveau de Xinghua dans la province du Jiangsu

M. Liu Naihe a été arrêté par Kuang Jun et d'autres fonctionnaires du Bureau 610 de Haizhou et emmené au centre de lavage de cerveau en 2005. On l'a forcé à regarder des vidéos diffamant le Falun Gong.


Il a été forcé de s'asseoir sur des livres de Falun Gong et un portrait de son fondateur. Ils l'ont également fait marcher sur une photo de Maître Li comme une forme de torture mentale. M. Liu a été profondément traumatisé par l'incident.

Méthode de torture : écarter les jambes

Lorsque M. Liu a refusé de coopérer, il a été torturé. Une forme de torture utilisée s'appelle "écarter les jambes ". Il a été plié en deux par terre et ses jambes ont été écartées à 180 degrés. M. Liu a souffert de façon atroce et a eu des sueurs froides. Les gardes ont continué à le torturer jusqu'à ce qu'il perde connaissance. Pour le ranimer, ils l'ont immergé dans l'eau froide et ont continué la torture. M. Liu a été incapable de marcher pendant plusieurs mois suite à cela.


Prise d’empreintes forcées

Alors que M. Liu était hébété suite à la torture, les gardes ont attrapé sa main et apposé son empreinte sur des documents falsifiés déclarant qu'il avait renoncé au Falun Gong.

Torturé au camp de travaux forcés de Fangqiang

Les pratiquants dans un centre de lavage de cerveau qui refusent de renoncer à leur croyance sont souvent transférés dans des prisons ou d'autres installations pour poursuivre leur persécution. Cela est arrivé à M. Liu. Après qu'il ait été torturé jusqu'au seuil de la mort au centre de lavage de cerveau, les autorités l'ont envoyé au camp de travaux forcés de Fangqiang.

Camp de travaux forcés de Fangqiang

Jiang Guozhang, lui-même détenu, était en charge des détenus toxicomanes incarcérés au camp de travail de Fangqiang. On lui a dit que son travail était seulement de trouver des moyens pour torturer les pratiquants et qu'il n'avait pas à faire quoi que ce soit d'autre. C'était un travail de détente pour lui et cela n'avait pas d'importance si les pratiquants étaient torturés à mort.

Jiang Guozhang avait persécuté de nombreux pratiquants avant son arrivé au camp. Il a torturé M. Liu à la limite de la mort. M. Liu n'avait plus que la peau sur les os et son poids a chuté à seulement 36 kilos alors qu'il mesurait plus de 1,7 mètres. La peine d'emprisonnement de Jiang Guozhang a été réduite de huit mois pour sa participation à la persécution des pratiquants de Falun Gong.



Trempé à l'eau froide

Un jour, au plus fort de l'hiver, les gardes ont ordonné à plusieurs prisonniers de déshabiller entièrement M. Liu. Ses bourreaux lui ont versé desssus plusieurs récipients remplis d'eau glacée . Deux prisonniers l'ont traîné à la fenêtre et ont tenu ses mains contre les barreaux, le laissant geler dans le vent froid.


Il faisait si froid que ses bourreaux, qui étaient habillés en vêtements épais, trouvaient aussi cela insupportable. Quand ils ont retiré leurs mains pour se réchauffer, M. Liu a réussi à s'enfuir. Les prisonniers l'ont rattrapé et frappé avec une serpillière, lui ont donné des coups de pieds et l'ont ramené en le traînant. Dans la lutte qui a suivi, sa tête a frappé le sol en ciment. Le sang a jailli de son front. La cicatrice est encore visible aujourd'hui. Les gardes se tenaient à l'extérieur de la salle et le regardaient être torturé par une fente dans la porte.


Confiné dans une cage pendant trois mois

M. Liu a également été enfermé dans une petite cage de 1,5 mètres de haut, 70 cm de large et un mètre de long pour plus de trois mois dans le camp de travail de Fangqiang. Il prenait ses repas et se soulageait dans la cage. On ne lui donnait que de très petites quantités de nourriture. Pendant la journée, il était exposé à un soleil de plomb et contraint à rester debout. Comme il était trop grand pour tenir dans la cage il devait se pencher. Au fil du temps, tous les muscles de son corps lui ont fait insupportablement mal. Souvent, il faisait très chaud et humide pendant la nuit et les moustiques se régalaient sur lui. Il ne pouvait pas s'étendre et devait se recroqueviller dans la cage. Pendant les jours de pluie, il était exposé aux vents froids sans aucune forme de protection.

Libéré pour raison médicale, puis dans l'obligation de quitter son domicile pour éviter d'être arrêté

M. Liu a fait une grève de la faim pendant près de huit mois pour résister à la persécution. Il a été brutalement gavé pendant une longue période et on lui a même fait manger des excréments.


Les gardiens ne lui ont pas permis de se couper les cheveux ou la barbe et ils étaient si longs que son aspect faisait peur.

En fin de compte, M. Liu est tombé gravement malade. Les médecins ont dit que ses organes internes avaient été endommagés. Puisque les gardes croyaient qu'il ne vivrait pas très longtemps, ils l'ont libéré pour raison médicale. On a demandé à sa famille de le ramener chez lui. On ne lui a autorisé à couper ses cheveux que la veille de sa libération. Avant de l'autoriser à partir, les gardes ont menacé de l'envoyer dans un endroit encore plus terrible s'il n'arrêtait pas de pratiquer le Falun Gong.

Après sa libération, M. Liu a recouvré la santé en pratiquant le Falun Gong. Cependant Kuang Jun et d'autres fonctionnaires ont continué à le chercher. Ils ont affirmé qu'il avait été libéré avant le terme de sa condamnation et ils devaient le ramener au camp de travail pour signer certains documents. M. Liu Naihe est devenu sans domicile pendant une longue période.


M. Liu a la quarantaine. Il a été enseignant dans une école secondaire de la ville de Lianyungang. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997, il a retrouvé une bonne santé et son caractère s'est amélioré. Il est devenu un employé diligent et était gentil avec les autres. Chaque fois que ses amis ou des parents avaient besoin d'aide, il était toujours là.

Responsables impliqués dans la persécution de M. Liu :

Xiang Ruliang (相 入 亮), directeur de la Division de la sécurité intérieure de Haizhou : + 86-15861238566

Zhou Zhenghuan (周正焕), chef politique de la prison : + 86-15861238590

Kuang Jun (匡 军) : + 86-15861238600

Lu Tongling (卢 同 领), Bureau 610 de Lianyungang : + 86-15905139822

Lu Hongtao (吕宏韬), Division de la sécurité intérieure de la ville de Lianyungang : + 86-13805133832

Ding Weiyong (丁维永), Département de police de la ville de Lianyungang : + 86-15861239777


Version anglaise :
Tortured Nearly to Death in Prison: Secondary School Teacher Mr. Liu Naihe

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2014/8/4/295575.html

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.