Chine - Au moins 10 juges du canton de Qingyuan dans la ville de Fushun sous investigation pour corruption

Au moins 10 juges de la Cour du canton de Qingyuan dans la ville de Fushun ont été arrêtés, dans l’attente d'une enquête plus approfondie sur des accusations de corruption. Ceux arrêtés incluent les présidents associés Zhang et Wang Yongyi Weixian, les chefs de cour Tang Xitong, Yu Xiuwen, Liu Junjie, Gao Wei, Zhao jukun, You Hongwei, Liu Xiangjun, et d'autres. Lin Kejun, un autre président associé, s’est échappé.


Le canton de Qingyuan est un petit canton en Chine. La corruption, n'y est pas pire que dans d’autres cantons, alors pourquoi a-t-il été mis sous enquête? Nombreux sont ceux qui pensent que le sort auquel les juges arrêtés vont devoir faire face est le résultat direct des mauvaises actions qu'ils ont commises dans leurs communautés, en particulier s’agissant de la persécution du Falun Gong.


La Cour du Canton de Qingyuan dans l'agglomération de Fushun (photo Internet°


Aperçu de la persécution dans le canton de Qingyuan

Depuis 1999, la cour du canton de Qingyuan a activement coopéré avec le Comité judiciaire politique et le " Bureau 610 "et participé à persécuter les pratiquants de Falun Gong. Au moins 39 pratiquants ont été condamnés à l’emprisonnement par la cour du canton de Qingyuan. Les actions criminelles des juges ont gravement nuit aux pratiquants, à leurs familles et à leurs proches, en particulier leurs enfants. Les pratiquants Xu Dawei, Lu Huanglin, Zhang Youjin, Liu Yi Qinchun et ont été torturés à mort.


Au moins 22 pratiquants dans le canton de Qingyuan sont morts en conséquence directe de la persécution. Plus de 250 pratiquants ont été envoyés dans des camps de travaux forcés, et plus de 39 ont été emprisonnés Six pratiquants en parfaite santé ont été envoyés dans des hôpitaux psychiatriques et les autorités ont extorqué des pots de vin illégaux (soi-disant " amendes") à d'innombrables pratiquants.


Les 39 pratiquants qui ont été envoyés en prison sont: Zhang Jinsheng (13 ans), Lu Guanglin (13 ans), Chu Defu (12 ans et six mois), Han Guiping (10 ans), Zang Yuyun (13 ans), Lu Yan (13 ans), Wang Hongwei (10 ans), Wang Guilan (9 ans), Dai Shouting (9 ans), Xu Dawei (8 ans), Ma Desheng (8 ans), Gai Xiuqin (8 ans), Liu Guiying (7 ans), Zhang Zhiqin (7 ans), Li Wensong (6 ans), Zhou Yuren (6 ans), Wang Fajun (5 ans), Sun Hongchang (5 ans), Yi Long (5 ans), Liu Hongchang ( 5 ans), Liang Shujuan (4 ans et six mois), Gao Guilan (4 ans et six mois), Yu Shiquan (4 ans et six mois), Gei Weidong (4 ans et six mois), Liu Qinchun (4 ans) , Yu Jun (4 ans), Wang Youcai (4 ans), Du Jinling (4 ans), Gao Cai (4 ans), Qu Jinxia (4 ans), Zhang Youjin (3 ans et six mois), Gao Shan (3 ans et six mois), Sui yinghua (3 ans et six mois), Zheng Hongying (4 ans), Wang Yaping (4 ans), Liu Li (4 ans), Liu Haitao (4 ans), Liu Liying (3 ans et 10 mois), et Gai Yongjie (4 ans).


Voici un bref résumé de ce qui est arrivé à certains d'entre eux.


M. Zhang Jinsheng condamné à 13 ans de prison, toujours en détention

M. Zhang Jinsheng, est un pratiquant de la ville de Qingyuan. Il a été arrêté le 25 avril 2004, par la police de la Section n ° 1 du Département de police de la ville de Fushun. Le 6 septembre 2004, la Cour du canton de Qingyuan a jugé M. Zhang. Les procureurs Cao Jixing et Fan Dongfeng ont inventé des crimes pour l’inculper. Le tribunal l'a condamné à huit ans d’emprisonnement pour avoir montré à d’autres comment aller sur le site Minghui.org. Lorsque M. Zhang a dit à haute voix: "Falun Dafa est bon" le juge s'est mis en colère et a ajouté 5 années supplémentaires à la peine. Le 5 novembre 2004, il a été envoyé à la prison Dabei dans la ville de Shenyang. Il est actuellement détenu dans la prison numéro 1 de la ville de Shenyang.


Lu Guanglin condamné à 13 ans, mais torturé à mort

M. Lu Guanglin

M. Lu Guanglin, la soixantaine, travaillait à l’Entrepôt alimentaire dans le canton de Qingyuan. À 17h00 le 15 mars 2005, plus de 10 agents de la Section n ° 1 du Département de police de la ville de Fushun l'ont arrêté lui, sa femme et trois autres pratiquants. Le 22 mars, il a été envoyé dans le centre de détention No.1de la ville de Fushun, et condamné à 13 ans d'emprisonnement. Dans la prison de Panjin, il a été choqué avec des matraques électriques. En février 2009, il a entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution, et comme punition, il a été torturé encore plus sévèrement. Ses dents ont été cassées quand il a été brutalement battu, et il y avait des brûlures sur tout son corps.


Mme Zheng Hongying condamnée à 4 ans

Mme Zheng Hongying, âgée de 71 ans, du village de Gengjiabao, Nankouqian, canton de Qingyuan, a été condamnée à 4 ans de prison par le chef de la cour Yu Xiuwen et Liu Junjie.


Le 6 septembre 2011, Mme Zheng est allée dans le village Wangjiabao à Nankouqian pour clarifie la vérité. Elle a été dénoncée par Li Guohua, et arrêtée par des policiers du commissariat local.


Le 18 novembre, la cour du canton de Qingyuan a jugé Mme Zheng. Sa famille a engagé l’avocat Wang pour la défendre. M. Wang a souligné que Mme Zheng avait beaucoup bénéficié de la pratique du Falun Gong à la fois physiquement et mentalement, toute ses maladies avaient disparu. Elle partageait ses expériences avec les autres. Tout ce qu'elle a fait: que ce soit clarifier la vérité ou distribuer des documents d’information à propos du Falun Gong étaient des activités individuelles conformes à la constitution. Elle n'a fait de mal à personne ni enfreint aucune loi. L'avocat a déclaré que l'accusation du procureur Li Jing contre Mme Zheng, conformément à la loi pénale, n'était pas valable, il a donc demandé au tribunal de libérer inconditionnellement Mme Zheng.


Toutefois, le procureur Li Jing a insisté pour inculper Mme Zheng et le tribunal l'a secrètement condamnée à 4 ans d’emprisonnement.


Le vice-président de la cour du canton de Qingyuan Zhang Yongyi, Wang Weixian et Gao Wei (membres de la "collégialité", le corps d'un tribunal spécial établi pour traiter ces questions) et le juge en chef Yu Xiuwen, le secrétaire Liu Junjie étaient tous impliqués dans la condamnation de Mme Zheng


Les parents de Mme Zheng ont appris plus tard que le témoignage utilisé par le procureur Li Jing contre elle avait été fabriqué par la police. Les parents de Mme Zheng et quelques autres pratiquants sont allés à la cour du canton de Qingyuan et ont dit au juge Liu Junjie ce qui s'était réellement passé, mais les autorités de la cour n'ont pas écouté. Au lieu de cela, ils ont appelé l'équipe de sécurité intérieure et du commissariat de Yaozhan et les ont chargés d'arrêter les trois pratiquants: Wang Nanfang, Guan Yan et Chen Shuhua. Chen Shuhua a été détenu pendant 15 jours, et Wang Nanfang et Guan Yan ont été envoyés au camp de travaux forcés.


Le président adjoint de la cour Lin Kejun a persécuté les pratiquants en vue d’une promotion

Lin Kejun qui a échappé à l'enquête, était le chef de la ville Ying'emen dans le canton de Qingyuan. En 1999, il avait 34 ans. Afin d'obtenir une promotion, il a activement suivi le PCC et persécuté les pratiquants de Falun Gong.


À cette époque, il y avait environ 40 pratiquants dans la commune de Ying'emen. Le gouvernement de la ville a rassemblé tous les pratiquants au centre de lavage de cerveau et a tenté de les forcer à renoncer à leur croyance. 1000 yuans ont été extorqués à chaque pratiquant. Ils ont été privés de sommeil et frappés avec des matraques épaisses. Ils ont été battus si durement que des matraques se sont cassées en deux. Les pratiquants Liu Mingcai, Liu Guangyan, le professeur Pan, et le professeur Chen ont été torturés. Certains pratiquants ont été forcés de quitter leurs maisons pour éviter la persécution. Beaucoup de pratiquants ont été " transformés" (contraints à abandonner leur pratique).


Lin Kejun a étendu son ordre à chaque village. Il a non seulement forcé les pratiquants à renoncer à leurs croyances, mais a également exigé que le chef de chaque village confisque tous les livres de Dafa. Il a envoyé du personnel pour recueillir les livres. Il y avait plus de 10 pratiquants dans le village de Zhangjiabao et tous ont été contraints de remettre leurs livres de Dafa.


Lin Kejun s'est également rendu dans chaque village pour surveiller et pousser les chefs de village à persécuter les pratiquants. Il est même allé au domicile des pratiquants pour les forcer à abandonner leur croyance.


Version anglaise
At Least 10 Judges from Qingyuan County in Fushun City Under Investigation for Corruption

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.