Le Bureau de sécurité de la Chine a tenté de me recruter comme espion

Je témoigne d'un incident qui m'est arrivé en mars 2005. J'ai pris l'avion de Singapour pour la Chine afin de rencontrer ma petite amie d'alors, qui est aujourd'hui ma femme, en face du marché fermier dans la ville de Wuxi, province du Jiangsu. J'avais prévu de me marier avec elle lors de ce voyage.


Peu après notre rencontre alors que je marchais seul, huit agents en civil du Bureau de la Sécurité d'Etat de Wuxi ont soudainement bondi hors d'une camionnette banalisée, m'ont attrapé et poussé sur le siège arrière.


Ils m'ont conduit dans un lieu inconnu, où ils m'ont fouillé. Après la confiscation de mes biens, ils m'ont forcé à renoncer à ma croyance dans le Falun Gong.


Ils ont également exigé que je leur fournisse des renseignements personnels sur les pratiquants de Singapour après mon retour là-bas.


Par peur d'être persécuté et désirant retourner à Singapour dès que possible, j'ai accepté de leur obéir. Trois jours plus tard, ils m'ont relâché.


Je savais que j'avais tort d'accepter d'abandonner la pratique du Falun Gong et d'espionner pour le Parti communiste chinois (PCC), même si je ne l'ai pas mis par écrit. Je ne leur ai jamais fourni aucune information sur les pratiquants de Falun Gong, avant ou après mon retour à Singapour.


Version en anglais
China's Security Bureau Attempted to Recruit Me as a Spy

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.